Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Histoire d'un jour

Photo et vidéo prise sur le web pour illustrer l'article !...

Histoire d'un jour. Thaïlande.

L'alcool fait perdre la tête et complique la vie

Les Thaïlandais disent souvent que le Mékong (whisky local) et d’une manière générale l’alcool, rend malade et fou. C’est  vrai partout, puisqu’en ayant trop bu, quel que soit le pays, on peut être malade et parfois –perdre- la tête. Il se peut même que les gestes dépassent largement les pensées embuées dans les vapeurs d’alcool

Dans certains cas, cela peut se terminer en drame !

En quittant la plage, un attroupement, je m’arrête et mes yeux s’orientent vers un pauvre bougre, assis en tailleur au pied d’un arbre, sur le parking réservé aux mobylettes.

Il est en prière devant l’arbre comme s'il était dans un temple.Dans un premier temps, je ne comprends pas vraiment la scène et je demande à un vendeur de gâteaux que je connais de bien vouloir m’expliquer.

-        Il a trop bu me dit-il, il est malade et a perdu la tête…..

Un policier dialogue avec l’homme aviné et lui ordonne de quitter les lieux. L’homme ne veut ou ne peut rien entendre, il continue ses prosternations devant l’arbre. La situation s’enlise.

Deux plagistes prennent alors l’homme par les bras, essaie de l’aider à se lever et marcher. Il retombe et veut retourner au pied de l’arbre. Alors, ils le trainent assez brutalement. Les jambes trainent sur le béton. Il perd une chaussure au passage d’un petit muret.

Ils continuent leur progression vers  le poste de police situé à quelques mètres du parking.

Quelques escaliers les séparent de leur destination. La situation devient un peu plus difficile, et c’est sans ménagement qu’il est alors porté par quatre personnes, deux les bras, deux les jambes et « posé » devant le poste. L’homme marmonne, gémit, râle ……

Je ne sais s’il a été ensuite conduit dans un hôpital ou s’il va passer quelques heures (la nuit) en cellule de dégrisement (comme en France). En tout cas, sa soirée est fichue !

Sera-t-il puni ? Je ne le sais pas.

S’il n’a pas offensé la Police, peut-être qu’il n’aura que des réprimandes, mais s’il a dit des paroles déplacées, il risque quelques ennuis…..

Rien de spécial à la Thaïlande, c’est ainsi dans tous les pays !

Déjà publié dimanche 13 septembre 2009.

 

Commenter cet article

BASTIDE GHISLAINE 07/05/2016 10:04

LA VIDEO MONTRE LA PERTE D'EQUILIBRE AVEC L'ALCOOL (le wiski) ou autre)
merci michel pour ce spectacle et cette lecture.

le-billet-de-michel 09/05/2016 06:14

Un verre, ça va... deux verres, bonjour les dégâts .... C'était une formule d'autrefois !
Bonne journée Ghislaine.

Loqman 04/05/2016 08:29

Nuit Rhénane

Mon verre est plein d'un vin trembleur comme une flamme
Écoutez la chanson lente d'un batelier
Qui raconte avoir vu sous la lune sept femmes
Tordre leurs cheveux verts et longs jusqu'à leurs pieds
Debout chantez plus haut en dansant une ronde
Que je n'entende plus le chant du batelier
Et mettez près de moi toutes les filles blondes
Au regard immobile aux nattes repliées
Le Rhin le Rhin est ivre où les vignes se mirent
Tout l'or des nuits tombe en tremblant s'y refléter
La voix chante toujours à en râle-mourir
Ces fées aux cheveux verts qui incantent l'été
Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.
Guillaume Apollinaire

Le Billet de Michel 06/05/2016 10:19

En voila un sacré programme... Est-ce que je prends l'appareil photos ?
Merci pour ce commentaire JP
Michel

Jean-Marc 04/05/2016 08:28

"Nuit de Chine, nuit câline, nuit d'amour,
Nuit d'ivresse, de tendresse..."
(Un singe en hiver - Gabin, Belmondo)
L'alcool peut être un refuge pour fuir une vie monotone, s'en inventer une nouvelle, être quelqu'un d'autre... Mais le "réveil" est difficile et la chute bien rude qui ramène du monde artificiel vers le monde réel!

Le Billet de Michel 06/05/2016 10:27

Les quelques fois où je me suis trouvé un peu gai (lors de soirées partagées), j'étais tout "trop" : gentil - délirant - généreux - expansif - mais les lendemains étaient aussi trop "difficiles"... Je ne regrette rien mais suis bien content de ne pas m'être habitué...
> N'ai-je pas un souvenir de "ballon de rouge" ?

JPSIAM 04/05/2016 06:08

Scene de la vie courante en Thailande, les Thais n etant pas cartesiens, ils ne connaissent pas les limites de tout et de rien. La bonne mesure n existe pas dans leurs tetes. L alcoolisme, comme de partout par le monde, est le refuge des pauvres.

Le Billet de Michel 06/05/2016 10:28

Merci pour ton commentaire Jean-Pierre.
Michel

Articles récents

Hébergé par Overblog