Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Paris. Musées

Derrière le Musée Guimet, qui détient l’une des plus importantes collections d’art asiatique au monde, se cache une jolie annexe méconnue : le Panthéon Bouddhique.

Outre sa collection intéressante de plus de 200 œuvres japonaise et le bel hôtel particulier qui les abrite, c’est avant tout l’étonnant et insolite jardin d’inspiration Japonaise qui mérite d’être visité en complément du musée.

Au cœur du Pavillon Bouddhique, annexe du musée Guimet dans le 16e arrondissement de Paris, le jardin Japonais est un espace vert unique à Paris (accès gratuit).

D’une superficie de 450 m2, il a été aménagé lors de la rénovation du bâtiment en 1991. Avec ses bambous géants, ses dalles de pierre, ses petits ponts de bois et sa pièce d’eau, c’est un des lieux les plus « zen » de la capitale !

Sources : Un jour de plus à Paris

Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique
Jardin japonais du Panthéon Bouddhique

Voir les commentaires

Publié le par Michel
Publié dans : #Sculptures

L'Homme aux semelles devant est une œuvre de l'artiste français Ipoustéguy située face à la bibliothèque de l'Arsenal, sur la place du Père-Teilhard-de-Chardin, dans le 4e arrondissement de Paris.

Arthur Rimbaud est ici représenté dans une horizontalité faisant référence au Bateau ivre (« Comme je descendais des fleuves impassibles »). De plus, Ipoustéguy a voulu représenter à la fois le poète et l'aventurier, et cette singularité de celui qui est parti en pleine gloire vers des contrées lointaines.

Il s'agit d'une commande du président de la République de l'époque, François Mitterrand, en hommage à Rimbaud qui était surnommé « l'homme aux semelles de vent » par Verlaine.

Sources : Wikipédia

Images cliquables

+ diaporama

L'Homme aux semelles devant.
L'Homme aux semelles devant.
L'Homme aux semelles devant.
L'Homme aux semelles devant.
L'Homme aux semelles devant.
L'Homme aux semelles devant.

Voir les commentaires

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Aujourd'hui

Vendeurs des rues en Thaïlande.

Ce sont des motos ou véhicules poussés à bras qui transportent le matériel, s'installent et ne repartent qu'une fois les ventes terminées ou lorsqu'il faut céder la place. Certains travaillent la journée, d'autre arrivent en fin de journée pour la soirée jusque tard dans la nuit. Chaque espace peut devenir un petit marché, sur le trottoir, devant une banque, un magasin...

Images cliquables

+ diaporama

Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.
Thaïlande, vendeurs des rues.

Catégories :  Thaïlande-Aujourd'hui, petits marchés, rues, Pattaya, Jomtien.

Voir les commentaires

Publié le par Michel
Publié dans : #Musique, #Vidéo

Henry Lau (né le 11 octobre 1989), connu sous le nom d'Henry, est un auteur-compositeur-interprète, rappeur, danseur, Réalisateur artistique, beatboxer et acteur canadien travaillant actuellement en Corée du Sud. Il est surtout connu pour faire partie de Super Junior-M, sous-groupe du boys band sud-coréen Super Junior. Bien que sa langue maternelle soit l'Anglais, il parle aussi couramment le Mandarin, Coréen et le Cantonais. Henry fait ses débuts solo le 7 juin 2013 avec la sortie de son premier mini-album, Trap. Il fait aussi partie de l'équipe de composition et de production, NoizeBank, qui consiste de quatre membres, lui-même, Gen Neo, Neil Nallas et Isaac Han.

Le père d'Henry vient de Hong Kong et a des ancêtres Teochew, quant à sa mère, elle est de Pingtung à Taïwan. Il a grandi à Willowdale, Toronto qui est une zone à revenue intermédiaire de la ville de Toronto, Ontario, Canada, situé dans le quartier de North York

Vous l'avez vu récemment dans la vidéo  River Flows In You ~ avec Yiruma Rivers

Henry, pianiste, violoniste, auteur-compositeur...

Henry adoslescent

-------------

Ci-dessous, quelques années plus tard !

Je suis époustouflé par ce garçon !...

Voir les commentaires

Publié le par Michel
Publié dans : #Paris. Animations

Après le Panthéon recouvert d’autoportraits d’anonymes, JR prend d’assaut un nouveau monument parisien : le Louvre.

L’affiche annonçait une disparition : une photo froissée du bâtiment du musée, avec une déchirure triangulaire en son centre, un vide en lieu et place de sa pyramide de verre. Tout était là (du papier, une photo en noir et blanc, un tour de passe-passe), mais JR prévoyait exactement l’inverse pour cette disparition programmée : une soustraction au regard par l’ajout. L’artiste français a ainsi recouvert la face la plus photographiée de la construction de verre conçue par Pei par le morceau de façade qu’elle cache habituellement, révélant ce que l’on ne regarde plus depuis la fin des années 1980, époque où l’irruption du monument, point d’entrée dans le musée, avait d’ailleurs créé une forte polémique.

La Pyramide du Louvre par JR.

Depuis le 25 mai, jusqu'à aujourd'hui, 27 juin 2016, JR exerce son art dans la plus grande galerie du monde, l’espace public. Depuis une dizaine d’années, ses collages photographiques monumentaux apparaissent sur les murs des villes aux quatre coins de la planète.

« Le plus important, déclare-t-il, est l’endroit où je place mes photos et le sens qu’elles prennent en fonction du lieu. » Au Proche-Orient, dans les favelas de Rio, dans un bidonville au Kenya, à New York, au Havre ou à Shanghai, les œuvres de JR ne laissent personne indifférent car elles nous regardent, au plus profond de nous-mêmes. Son mode d’intervention spectaculaire met en exergue la question de la création et du rôle des images à l’ère de leur globalisation et de leur multidiffusion, de la sphère intime à l’usage de masse. Aujourd’hui invité par « le plus grand musée du monde » – qui est également le plus grand producteur de selfies ! – JR jette son dévolu sur l’un de ses symboles, la pyramide du Louvre, pour lui faire subir une surprenante anamorphose.

La Pyramide du Louvre par JR.
La Pyramide du Louvre par JR.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog