Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Jak

Octobre 2006 - Le taxi est à l’heure. Un ami Français, Gérard a tenu à m’accompagner ainsi que Somsak, ce jeune Thaïlandais qui est déjà venu avec moi dans cet immeuble. Kévin est déjà sur place pour expliquer à Jak ce que nous allons faire.
Je vous laisse imaginer la lente descente avec le malade et sa difficile installation dans le taxi. Lorsque le chauffeur Add, voit Jak, il me dit que si je ne lui avais pas indiqué la situation il serait parti.

Peut-être (enfin) une solution.

...

Il s’est d’ailleurs avéré que cet homme nous a rendu de grands services à l’hôpital thaïlandais. Je crois que nous y serions encore sans lui. En effet, enregistrement, un autre bureau, attendre, un autre guichet, attendre, retour au premier guichet, attendre…. Puis une jeune femme explique qu’elle ne peut rien faire !!... le chauffeur intervient, explique, sourit, explique ! Et la jeune femme va voir un médecin qui consulte le dossier informatique de Jak… on parle… enfin, il signe un papier puis il faut faire des photocopies, retour à l’enregistrement … attente …

La jeune femme revient ave les liasses de papiers et nous dit : ok vous pouvez aller à Rayong. OUF ….. Première étape gagnée … une grande joie nous envahit. Cependant tout n’est pas terminé.

Kévin téléphone donc à nouveau au centre mais la réponse est la même. Pas de place !

Aux explications que nous sommes à l’hôpital où nous venons de retirer le certificat de maladie, la personne au téléphone dit de rappeler dans 15 minutes. Elle va voir avec l’administrateur ce qu’elle peut faire. Nous prenons donc la route de Pattaya / Jomtien qui est aussi la route de Rayong. Nous stopperons au carrefour et nous téléphonerons alors pour savoir où nous devons nous rendre. J’ai la gorge serrée et je croise les doigts pour ne pas ramener Jak dans ce logement de misère. Nous stoppons. Kévin rappelle – j’ai l’impression de ne plus avoir de sang dans les veines – et la réponse tombe :

- ok nous préparons un lit, vous pouvez venir.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog