Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Jak

9 octobre 2007 -  
J’ai retrouvé Jak couché ou plutôt recroquevillé dans son lit, nu avec une couche culotte, la peau encore plus atteinte que lors de mon départ. Tout le corps n’est que plaques et parfois on dirait qu’il y a comme quelques gouttes de sang. C’est peut-être seulement des plaques rouges.


Les ongles sont dans un état lamentable, une superposition de plusieurs ongles ! Les doigts sont un peu recroquevillés et je crois qu’il a de plus en plus de difficultés à les plier normalement.

 

La jambe gauche est totalement atrophiée, c'est-à-dire pliée au niveau du genou et il ne peut plus l’articuler. La jambe droite peut encore un peu plier, mais il doit pousser avec sa main, aucun muscle ne peut effectuer cette manipulation.

 

Il ne peut plus du tout se tenir sur lui-même. Ses jambes, comme ses bras ne sont plus que de l’épaisseur des os.

 

Je pense également qu’il a encore perdu du poids. Il m’a semblé, lors de ma première visite que son thorax semblait se rétrécir, comme s’il se repliait un peu plus sur lui-même. Mais c’est difficile d’expliquer ce que je vois ou que je crois voir car cela peut-être aussi une attitude d’un moment !

 

Au fur et à mesure de mes visites, les choses changent, tantôt en mieux (un tout petit peu) tantôt en moins bien. Par exemple, une fois, la peau est difficile à supporter puis une autre fois, après que les aides-soignants lui aient passé une lotion : KELA LOTION  (Triamcinolone acétonide)  le visage avait retrouvé un peu d’humanité, la peau semblait être redevenu la sienne d’il y a presque deux ans.

 

Dimanche dernier, cela n’allait plus très bien, une légère fièvre l’obligeait à se couvrir d’une grande serviette de bain (il avait froid, c’est un comble ici). Les yeux étaient moins vifs et les lèvres étaient sèches et comme craquelée. Sur un œil, il semblait avoir au niveau de la paupière inférieure, un petit point blanc.

 

J’ai acheté à la pharmacie une lotion identique (à ce que l’on m’a dit) : LAVER LOTION car à la mission, ils n’ont pas la possibilité de se procurer suffisamment de flacon  (ce sont des flacons de 30 ml).

 

Evidemment, il n’est pas le seul et j’ai encore assisté au départ de certains que je connaissais bien maintenant et j’en vois d’autres dont la santé se dégrade assez rapidement. Une maigreur et la peau qui semble « transparente » des taches brunes apparaissent sur les bras et les jambes et augmentent de volume.

 

Je continue mes visites mais j’ai du – afin de « me protéger » - réduire leurs nombres ainsi que le temps passé sur place.


Je vais en général le dimanche (une seule fois par semaine) et je reste environ une heure sur place. Le temps de rester un peu avec JAK, de visiter les patients alités, et d’offrir à tous les malades ainsi qu’aux aides-soignants (environ 70 personnes) une boisson (Pepsi, Coca Cola, Fanta, Sprite).  C’est la grande distribution et c’est bien tout ce que je peux faire pour eux !

 

J’essaie de ne plus trop passer de temps avec les enfants, car il m’est encore plus difficile d’accepter leur maladie.  Si je reste trop longtemps avec eux, j’ai beaucoup de mal à reprendre des activités normales. 

C’est un peu lâche sans doute !... mais je sais aussi que cela est nécessaire si je veux être efficace, c'est-à-dire fort et de bonne humeur pour revenir régulièrement à Camillian.

                

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog