Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Jak

Octobre 2007-
Durant ce séjour, je n’ai pas «saturé» d’emails…mes amis et ma famille.

Ce n’est pas que je n’ai rien à dire, mais les choses ne changent pas vraiment, et, la répétition, si elle est l’âme de l’enseignement, deviendrait ici rapidement lassante !


Je me rends toujours à la Mission, mais j’ai quelque peu limité les visites. C’est une décision que j’ai du prendre après plusieurs événements douloureux vécus en mai, juin et juillet.
Trop de disparitions, dont deux enfants, trop de "mal être" au retour jusqu’à ce que je comprenne que j’étais, pour certains, passé de la compassion à l’affection et donc trop sensible à leur fin de vie.

C’était peut-être aussi la suite logique du fait que je passais beaucoup de temps chaque semaine parmi eux.

 

J’ai aussi compris qu’il m’est difficile – sinon impossible – d’effectuer un accompagnement  « passif » puisque leur culture, leur langue, leur coutume sont autant de  difficultés. 
Cependant, je ne voulais pas pour autant abandonner, aussi après réflexion, j'ai décidé de changer de méthode…. Et vous savez que le changement ne m’effraie pas !

 

Depuis le 13 septembre, je n’ai effectué qu’une seule visite hebdomadaire, et au lieu de faire un « accompagnement », j’agis… à ma façon ! …..

 

J’arrive avec quelques cadeaux (ou commandes) pour Jak et ses voisins proches. A peine franchi le portail de la mission, je suis interpellé et salué à la mode Thaïlandaise.

 

Après avoir un peu parlé avec Jak, je me dirige à la « cantine » pour acheter 70-75 boissons (Coca-cola, Pepsi, Fanta, Sprite, Thé glacé). Je dispose toutes ces canettes dans un grand panier qu’un aide-soignant m’aide à transporter et nous passons dans toutes les pièces et tous les endroits où les malades se trouvent pour remettre à chacun une boisson. Le plus grand nombre n’a aucun argent en poche, et ce bien mince cadeau n’est pas rien pour eux !


Une fois la distribution terminée, quelques échanges de ci de là, quelques plaisanteries, quelques billets glissés discrètement aux plus démunis et je retourne alors vers Jak un moment !

 

Parfois, je passe une commande de glace pour les enfants  (entre 30 et 50)  qu’ils recevront  en supplément de dessert. Je ne reste plus déjeuner avec le staff et les enfants pour ne pas m’impliquait plus que de raison et pour me « protéger » quelque peu.


Il est temps de prendre congé. Un petit salut à tous, quelques accolades, un peu d’encouragement aux plus touchés et je quitte la Mission.


La route traversée, j’attends un bus pour le retour. S’il s’arrête c’est super !... mais ce séjour il y eut bien des caprices incompréhensibles de la part des chauffeurs de bus. C’est aussi cela l’Asie. Dans ce cas, je stoppe une « bétaillère » Taxi collectifs en mini camion, m’arrête à la ville suivante à la station de bus en direction de Pattaya/Bangkok.

 

Entre mon départ le matin, le temps passé sur place et le retour, il faut compter un peu plus de cinq heures. C’est bien peu de temps chaque semaine, mais maintenant, tous les malades reçoivent un cadeau.

Cadeau plus symbolique que coûteux, mais cette méthode qui n’oublie personne me permet également « d’agir » pendant le temps passé à la Mission !

Le temps a filé bien vite et il ne me reste plus que 10 jours (2 visites) avant de rentrer en France.

 _________________________________________________________________________

8 novembre 2007 – Départ pour la France
Prochain retour en Thaïlande - 18 décembre 2007

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog