Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Jak

Retour en Thaïlande le 18 décembre 2007.

Dés le lendemain, avec Alain, nous nous rendons à la mission. Alain avait loué une voiture, ce qui m’a évité de vous adresser une nouvelle histoire de voyage en bus !.... La voiture, et ses quarante minutes de trajet, est tout de même plus pratique que le bus local, mais cela me coûterait bien trop cher, et je gère au plus juste (par la force des choses) mon budget actuellement.


Nous arrivons et nous nous dirigeons immédiatement vers la salle de soins palliatifs qui est la « demeure » de Jak depuis maintenant plus de 14 mois. En entrant dans la cour centrale de la mission, je me demandais dans quel état j’allais le trouver car, lors de mon départ en novembre, cela n’allait pas vraiment bien.


Quelle n’est pas notre surprise de le trouver dans son lit, avec quelques kilos supplémentaires, ce qui se voyait également sur son visage. La peau était redevenue presque normale. Je lui avais acheté en octobre dernier, plusieurs flacons, d’une lotion qu’un médecin Thaïlandais avait conseillé et j’avais laissé de l’argent à un aide-soignant afin qu’il puisse continuer ces achats pendant mon absence. Est-ce que cela aurait donné des résultats ?  Est-ce plutôt un nouveau traitement ?  Il est assez difficile de comprendre le pourquoi, mais après tout, il ne sert à rien de tout vouloir comprendre : le résultat est là, à ce moment précis.


Evidemment, son moral est bien meilleur, et j’en suis très heureux. Alain lui dit forces plaisanteries en ce qui concerne le gain de plusieurs kilos et cela fait bien rire autour de nous. J’en profite également pour saluer d’autres malades que je connais bien maintenant. 


Parmi eux:


- Un garçon d'environ 30 ans, aveugle à cause du HIV, a beaucoup maigrit mais il reste toujours souriant.
- Un garçon d'environ 25 ans, qui décline lentement, mais continue néanmoins à travailler à l'entretien des salles de soins palliatifs.
- Un autre garçon, 28 ans, ancien serveur de bar, qui ne peut plus parler et dont les membres sont particulièrement atrophiés. S’il ne peut pas parler, il comprend parfaitement tout ce que nous lui disons.

Michel Coco blog- Un ancien guide de tourisme né d’un père américain (de passage à Pattaya, lors de la guerre du Vietnam) et d’une mère thaïlandaise. Au cours de mon précédent séjour, car il est resté presque une semaine dans le coma. Aujourd’hui, il a repris ses activités de nettoyage aux différentes salles de réfectoire.
Il va relativement bien.

Fee poussette blog

- La petite fille aveugle et séropositive depuis sa naissance, arrivée en décembre 2006, à l’âge de 3 ans et 7 mois. Elle ne marchait pas. Aujourd’hui, elle peut marcher, mais son handicap visuel ne lui permet pas de se débrouiller toute seule. Elle est très belle et quelquefois on pourrait croire qu’elle vous regarde !


- Une femme d’environ 40/45 ans, qui a également perdue la vue, qui me semble avoir quelques signes de l’avancée de la maladie. Elle passe beaucoup de temps à masser les membres qui fonctionnent de moins en moins pour la plupart des malades. Son époux, qui n’est pas malade, a abandonné son travail. Il est devenu aide-soignant au centre.  Il parle parfaitement  anglais (bien mieux que moi). J’ai aussi croisé  leur fils de 15 ans, en visite, qui n’est pas malade.


- Une autre jeune femme de 35 ans environ, a beaucoup de mal marcher car une jambe est très handicapée, toujours les  suites des différentes maladies contractées parce que l’organisme n’a  plus de défenses.


- La grand-mère – entre 50 et 60 ans - dont j’avais parlé dans un de mes précédents textes, alors qu’elle était dans un fauteuilroulant et qu’elle ne pouvait pas mettre une jambe pliée sur un genou. Elle est paralysée d’une jambe et d’un bras.Actuellement, elle ne descend plus de son lit. 


Bien sur, j’ai aussi une pensée particulière pour tous les autres …. Il m’est impossible de les nommer un par un. Ce  jour là, la visite était rapide  et nous sommes revenus à Jomtien, notre quartier général depuis plus de 25 ans !


La semaine suivante, des nouvelles moins heureuses me parviennent. En effet, JAK semblait avoir grossi, mais en fait il était plutôt « bouffi » par les médicaments. L’on me dit alors qu’il aurait une tuberculose


Je ne peux hélas, lui rendre visite, car je suis malade durant presque une semaine. Une sorte de grippe avec mal à la gorge. (Beaucoup de gens ont été malades à la plage). Les antibiotiques prescrits font chuter la forte fièvre qui m’a bien fait transpirée…. sans faire beaucoup d’efforts. J’attends d’être parfaitement rétabli pour retourner à la mission, pour ne pas apporter mes microbes aux malades.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog