Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Jak

7 Février 2008 -

La mission me téléphone en me disant que Jak arrive au bout du chemin. Je prends immédiatement un taxi et nous nous dirigeons le plus vite possible à Rayong.

Là-bas, une aide soignante guettait mon arrivée pour me dire que Jak m'attendait avant de s'en aller. Deux aides-soignants lui tiennent la main et lui parlent doucement. Ils lui annoncent que je viens d'arriver.
Je caresse son visage, essuie quelques larmes qui coulent de ses yeux, dont le regard n'est déjà plus avec nous. Je prends la relève d'un aide-soignant.
Pendant près de trois quart d'heure, ces derniers se relayent et je reste avec lui tout ce temps, jusqu'à son dernier souffle.
JAK est mort vers 15 h 45 – Jeudi 7 février 2008.

Il est parti très lentement et totalement apaisé. Seules ces larmes qui coulaient de temps à autres laissaient supposer que, sans nous voir, il gardait une certaine conscience.

Comme il n'avait plus de lien avec sa famille depuis le début de sa maladie, le Directeur de la mission me demande ce que je souhaite pour lui. 
La crémation bouddhiste s'est déroulée le 8 février à 16 heures.

 

Temple2

 

 

jack-002-copie-1.jpg

Etaient présents Kévin, Alain, Gérard, Wilfrid et moi

ainsi que quelques personnels de Camillian.
jack-006.jpg

 

00 bonzes env jack 010 c


Cendres Jak

La décision de l'aider, en mai 2006, impliquait de tenir tête à ceux qui ignoraient un être humain en difficulté.

Je m'étais promis de ne pas le laisser seul et sans soins. 

Cette promesse, qui n’était valable que pour moi-même, a été respectée.  J’ai pu l’accompagner durant de longs mois et l’assister pour la fin de sa courte vie.

Il aurait eu 32 ans en juillet 2008.En début de semaine prochaine, je retournerai à CAMILLIAN pour régler les derniers frais, et pour m’assurer que ses cendres reposent dans ce lieu adaptée  au centre.

Commenter cet article

Evelyne 26/05/2008 13:21

Bonsoir. Michel
En lisant ton message. Je suis triste car le départ d’une vie aussi courte n’est pas logique mais par contre je pense qu’on choisit quand même, lorsque bien sur il est temps de partir, ce moment là.
Jack n’avait que toi. Et tu allais revenir en France la semaine prochaine je suis persuadée qu’il a tenu à partir pendant que tu étais avec lui. C’est peut être idiot ce que je raconte mais c’est mon idée …
Il est parti se reposer et ne plus souffrir surtout
Et toi comment vas-tu ? Te sens tu quand même assez fort. ?
C’est sur que ces personnes ont besoin de gens comme toi.
Et j’admire ce que tu fais.
EVELYNE

Articles récents

Hébergé par Overblog