Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Les Gens

4 juin 2007 - Je suis à la plage depuis 11 heures et je commande un plat pour déjeuner. Un peu plus tard, on m’apporte celui ci et je pose mon livre. Après avoir rajouté quelques épices, je m’assois sur le bord de la chaise longue et porte la première cuillère à ma bouche.

 

A ce moment là, j’entends des Thaï qui semblent se disputer derrière moi. Je n’y prête pas grande attention, car actuellement, il y a si peu de touristes. Comme ils n’ont pas de travail et pas d’argent…. Il joue le peu dont ils disposent !

Vous trouvez sur la plage tous les tripots : Jeux de cartes, Poker, Dominos, jeu ressemblant à un jeu de l’oie… etc.. Les paris sont de 5 bath pour les dominos mais sont parfois de 100 Bath, ce qui est une petite fortune !  Bien sur chacun est certain qu’il va gagner ….

J’ai donc juste derrière moi un de ces tripots et il n’est pas rare que les voix s’échauffent à la fin du jeu ! Les femmes sont particulièrement « accros » et insultent copieusement leurs partenaires.

 

Donc, je ne m’inquiète pas, pousse un soupir d’agacement, et ne me retourne même pas. Quelques secondes plus tard, je vois passer en courant à côté de moi, un jeune Thaï (Pon) que je connais et aussitôt je vois « voler » une chaise longue !!! Vous conviendrez qu’il est rare de voir voler une chaise longue !  Bien sur cette « idiote de chaise qui se prend pour un Airbus » s’écrase juste a coté de moi. Et je comprends alors que le jeune Thaï a jeté cette chaise pour stopper un autre Thaï. Ce dernier tient dans sa main un énorme poignard avec une lame de 20 à 25 centimètres, légèrement courbée en son extrémité. Il parvient à passer par dessus la chaise « volante », et poursuit encore un peu PON le visage plein de haine et de colère. Mais PON a pris de l’avance et l’agresseur s’arrête (toujours le poignard dans la main) crie quelques insultes que je ne comprends pas et fait demi tour.

 

PON, regarde de loin, et revient doucement vers nous.

Je lui dis : « Mais que se passe t-il ? »

Il me regarde, mais il est totalement incapable  d’articuler un mot et je constate alors qu’il est PRESQUE AUSSI BLANC QUE MOI.

 

Il s’assoit quelques instants, non sans cesser de surveiller si le voyou ne revient pas, finit par se lever, passe un coup de fil et quitte la plage.

Je ne l’ai pas revu depuis cette scène.

 

Quant à l’assaillant,  j’ai toujours pensé qu’il devait être souvent chargé de   Ya Baa (une drogue qui rend accro rapidement, que l’on trouve bien trop facilement). Je ne suis pas sur de l’orthographe et je crois qu’elle existe aussi en Europe.

Cette cochonnerie fait parfois « péter un câble » dans la logistique

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog