Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Les Gens

NOY Mer.1Il est 8 h 30.

Je pars à Camillian  avec Noy, un ami venu me rendre visite pour quelques jours (Il travaille actuellement à Macao).

Je m’approche des taxis-motos habituels prés de l’hôtel, à l'angle du Seven-Eleven et face à la statue "Hanuman" et demande de nous conduire à la station du bus pour Rayong (face au Lotus).

Tout en mettant le casque, je demande le prix, c’est plus prudent, mais quelquefois je ne le fais pas ! Bien m’en a pris aujourd’hui, car le garçon me dit :

-   100 bath pour un.

-   C’est trop cher,  je réponds, C’est au Lotus.

Méchamment, il dit quelque chose en thaï et me répète :

-   C’est 100 bath, 200 bath pour deux.

J’enlève alors le casque qui était déjà sur ma tête, le remets dans son panier et conclus par :

-    Non, ce n’est pas le prix. Je n’accepte pas !

Il vaut mieux que je ne comprenne pas ce qu’il dit alors, avec une violence incroyable, prenant à témoin un de ses collègues qui ne sait où regarder. Ce qui ne facilite rien car celui-ci louche déjà considérablement !  
Me voici habillé pour l’hiver, puis il se tourne vers moi à nouveau et me dit, agressif :

-    Pars, pars, va voir ailleurs, ce qui veut aussi dire : Barre toi  - Casse toi !...

Ce que je fais, et je me dirige vers le Seven Eleven où Noy est allé faire un achat.

Derrière moi, le taxi-moto continue à crier, ce qui m’énerve et bêtement, au lieu de ne pas en tenir compte, je fais demi-tour, lui touche l’épaule et lui répète que la station du bus de Rayong est face au Lotus et que le prix correct est 50 bath - point-barre.

Alors la rage l’envahit, il me jette un regard de fou, avance brutalement ses deux mains sur ma poitrine et me pousse sauvagement. Bien sur, je recule d’une pas, surpris et mécontent. Pour le coup c’est moi qui suis en colère, j’ai dû blanchir d’un coup (pas les cheveux, c’est déjà fait) sur le visage. J’avance et lui dit qu’il doit rester correct avec moi….

Mais, à son attitude et son regard, mon cerveau me dit  Alerte Danger ! Je n’en rajoute pas, lui tourne le dos et le quitte. On ne sait jamais où la stupidité peut conduire, je préfère perdre la face (si tant est que cela a une quelconque importance avec ce garçon !).

Ma colère doit se voir car Noy, qui me rejoint, me demande ce qui se passe. Je lui explique tout en marchant vers d’autres taxi-motos.

Un seul est en attente de client. Zut, nous sommes deux ! Nous lui expliquons notre destination :

-   40 bath dit-il pour un.

Je demande d’attendre une seconde moto. Le taxi me dit :

-   Non, pas de problème, pour les deux (donc trois avec lui sur la même moto) c’est 70 bath.

-   Mais la Police ?

-   Pas de problème, pas de police tôt le matin !

Et nous voila parti vers l’arrêt du bus, où nous arrivons sans problème, juste pour voir démarrer l’autocar sous nos yeux !  Trop tard !

Tant pis, nous attendrons le suivant (entre 20 et 30 minutes), il me fallut bien ce temps pour décompresser. En effet, la chaleur et la colère m’ont donné un « coup de chauffe » qui se traduit par une importante transpiration. Je suis en nage et cela aurait été « fatal » si j’avais transité d’un seul coup dans le bus climatisé.

***

Il y a néanmoins un problème, aujourd’hui en Thaïlande. L’agressivité est trop souvent fréquente (*), ce qui – pour nous qui avons connu d'autre comportements – est fort difficile à supporter.

Peut-être me suis-mal fait comprendre, peut-être a-t-il mal compris et entendu seulement Bus Station et non Rayong en pensant à la Grande station des bus pour Bangkok au Nord de Pattaya, ce qui est un peu cher, mais encore acceptable. Mais, son prix était celui-ci, peu importe mes explications complémentaires, il avait dit un prix et on n’en parlait plus où que l’on aille !

Pas trop facile à comprendre pour ceux qui ne connaissent pas l’Asie !

Ce qui est certain, c’est qu’autrefois, une telle situation se serait terminée en grande rigolade, et vraisemblablement en excuses :

- Sorry Sir, Sorry !

Ici, il s’en est fallut de peu que cela se termine en bagarre, et ce n’est pas acceptable !

Bien sur, il ne faut pas en faire une généralité, et cela n’arrive pas qu’en Thaïlande.

C’est néanmoins bien dommage……

Mercredi 15 octobre 2008.


 (*) Peut-être faut-il nuancer .... Qu'en est-il  dans les provinces moins Touristiques ?.. 
 

Jeudi 16 octobre
Un habitué des zones moins touristiques de la Thaïlande, m'indiquait ce matin que ce genre de problème survenait également assez souvent - hélas - dans les endroits moins fréquentés par les Farangs !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog