Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Histoire d'un jour

1 - Embrouilles sous les palmiers

Roger est européen, à la retraite il est venu pour la première fois avec un ami, voici plus d’un an, en Thaïlande. Il conserve un pied à terre en Europe et loue ici à Pattaya un petit appartement.

Roger est veuf, ses grands enfants sont heureux de voir revivre Papa après le décès de Maman – Quarante années ne s’efface pas d’un revers de main. Evidemment, Roger rencontre une jeune femme avec laquelle il se lie d’amitié. Elle est – à ce qu’il dit – très différente des autres jeunes femmes de Pattaya.

L’amitié se transforme en affection, un peu plus pour Roger qui est aux anges. Un peu de temps se passe et notre jeune femme que nous nommerons Suny cesse son travail pour prendre soin à temps complet de son nouvel ami. Suny n’a pas d’exigences, elle se contente d’entretenir le logis, fait les courses, la cuisine et accepte les billets que « son farang » lui donne de temps à autre pour la famille.

Parfois, elle se rend à la campagne, dans sa famille. Certaines après midi, elle doit s’absenter, ce que Roger accepte sans demander aucune explication. Il est vrai que Roger parle uniquement Français et Suny seulement Thaïlandais. Cette dernière apprend néanmoins, assez vite, un minimum de mots français qui permettront un peu de communication. Tout va pour le mieux.

Les mois passent. Suny parle de mieux en mieux, et Roger est sur un nuage. Il voudrait même officialiser cette relation. Elle n’est pas très pressée, puis finit par le convaincre de seulement signer des papiers qui ont valeur de mariage ici. Roger est prêt à tout pour faire plaisir. Il signe donc des documents en Thaïlandais. Pour donner un caractère plus solennel, Roger rencontre la famille qui décide d’organiser une grande fête au village. Famille proche et lointaine ainsi que les habitants du village sont tous invités.
Cette cérémonie coûte cher, mais lorsque l’on aime, on ne compte pas.
Tout va bien !

Retour à la maison. Roger passe chaque jour beaucoup de temps à la plage où il rencontre les copains. Suny ne vient presque plus maintenant, elle a beaucoup de choses à faire. 
- Des choses, ah oui, et quoi ?.... lui demande quelques Farangs méchants, curieux, jaloux ou… suspicieux.
- Des choses, je ne sais pas moi. Elle est très occupée ! rétorque Roger.

Il ne peut imaginer la perversion chez les gens qu’il trouve tous gentils et c’est le ciel qui lui tombe sur la tête lorsqu’un jour, revenant de la plage, il retrouve son appartement entièrement vidé. Il ne reste plus que le lit, la table, les chaises, l’armoire et ses propres vêtements. Plus une casserole, plus une assiette, plus rien. La moto a également disparu.

Ne comprenant pas, Roger, totalement désemparé, appelle un ami qui lui conseille, dans un premier temps, de téléphoner à Suny.
Ce n’est que deux jours plus tard qu’il parviendra à la joindre.
Elle est dans sa famille.
Non, elle ne reviendra pas.

Roger maigrit à vue d’œil et promène sa détresse. Il ne comprend pas et cherche des motifs, des excuses, s’accuse de ne pas avoir été attentionné, bref lui pardonnerait bien si elle voulait revenir.

Encore quelques jours. Il veut retirer de l’argent à un distributeur automatique (ne vous moquez pas, mon histoire « Le distributeur ne parle plus farang » n’a rien à voir avec cela) et il n’y arrive pas. Comme il ne sait ni lire le thaï ni l’anglais, il explique ce problème à un ami qui s’exclame :

- Mais tu n’es pas allé voir ta banque depuis le départ de Suny ?
- Ben non, je n’avais pas besoin d’argent !
L’ami le prend en charge et va avec lui chez le banquier pour apprendre (ce qu’il redoutait) que le compte est quasiment à sec. Plusieurs milliers d’€uros ont changé de mains, mais tout est en règle, le banquier présente des documents… signés par Roger !

Vous savez les documents du…. mariage !

Appel téléphonique auprès de Suny qui, pour le coup, a perdu quelques points dans l’échelle d’amitié de Roger. Elle répond :
- Monnaie pour moi, documents signés toi. Travail longtemps maison, pas payé beaucoup. Famille besoins. Toi maintenant plus appelé moi.

Fini toi - moi vrai mari Thaï nouveau.

Et oui, Roger n’était pas marié, néanmoins un peu cocu, allégé d’un peu de sous et de beaucoup d’espoir. Après un séjour en Europe, il est revenu, a trouvé une nouvelle gentille copine qui s’occupe bien de lui, mais il a juré qu’il ne signerait plus de papiers.
________________________________________________________________
A partir d'un fait réel, j'ai laissé libre cours à mon imagination pour mettre en scène ce texte et créer une courte chronique intitulée « 1- Embrouille sous les palmiers ». Les prénoms cités ici, ne sont que des acteurs pour cette histoire.
________________________________________________________

 

Commenter cet article

alain 28/11/2009 03:30


bonjour

jz viens de découvrir ton blog grâce à un de tes commentaires sur le mien

je m'inscris au tiens pour avour des nouvelles. Je vois gros boulot pour tous ces articles.

toujours aussi dur de poster des commentaires sur overblog

cordialement

alain


Michel 29/11/2009 10:12


Merci pour ton avis sur mon blog.
Cordialement,
Michel


Articles récents

Hébergé par Overblog