Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Çà m'énerve !

Deux jeunes gens ont perdu la vie après un enlévement à Niamey au Niger.  

 

Niger_river_mapfr.pngOù est l’information à visualiser la porte entrouverte d’un pavillon pour apercevoir la famille d'un disparu recevant une visite ?

 

Où est l’information en montrant deux cercueils déposés dans des ambulances-corbillard  Nigérienne ?

 

Où est l’information à revoir ces cercueils descendus de l’avion à Roissy ?

 

Où est l’information à essayer de voir les cercueils au Centre Médico Légal de Paris ?

 

Est-ce cela le métier de journaliste ? 

 

L’audience permet-elle  de faire n’importe quoi !!!

 

Je suis de mauvaise humeur car la douleur des proches n’est pas respectée !

 

Pourquoi ne pas informer sans ces images indignes.

 

Je change de chaine, c'est pareil. Alors, je ferme la télévision.

 

J’allume la radio :

Le présentateur d’une radio nationale interviewe par téléphone deux françaises travaillant à Niamey au Niger.

 

- Alors ..heu..vous avez peur maintenant ..heu.. vous allez partir..heu..

(la réponse ne correspond pas à ce que voudrait entendre l'interviewer.)

- Mais vos enfants ont peur ..heu..  …….. Vous tremblez pour eux 

... (la personne habitant Niamey nuance les propos de l'interviwer)

- Vous habitez loin du restaurant ..heu.. où a eu lieu l’enlèvement ..heu..

... (lassitude des personnes en ligne au Niger)...

 

Bon, c’est assez – Je ferme également la radio.

Les familles de ces jeunes hommes assassinés au Niger sont dans la peine et le désarroi.  Je suppose qu’ils ne regardent pas la télévision et qu’ils n’écoutent pas la Radio, en tout cas, je l’espère, car ce n’est pas avec ces médias qu’ils seront réconfortés.

Je n’ose même pas imaginer le « cirque médiatique » pour les prochaines obsèques.

Ne pourrions nous pas avoir un peu de compassion et de pudeur devant l'immense chagrin des proches ?

Commenter cet article

Jean-Marc 04/02/2011 19:55



Mon cher Michel,


Ce commentaire vient bien tard sur ton article que j'avais laissé "passer". Mais je suis tout à fait d'accord avec ton indignation quant à ce que certains appellent de l'information... et se
croient "journalistes"!


François Mitterrand avait parlé de "chiens" à propos de ce genre de personnages, lors des obsèques de Pierre Bérégovoy. Je crois que le terme convenait, et je comprends la présence du Président
de la République aux obsèques d'un ancien premier ministre.


 Mais je crois aussi qu'aujourd'hui, dans cette triste affaire, les données sont différentes et que les politiques feraient bien d'avoir la pudeur et la modestie de ne pas assister
aux obsèques de ces deux malheureux jeunes et de les laisser à l'intimité de leurs familles et de leurs proches.


J'espère qu'au moins notre petit énervé aura le tact de s'abstenir de toute prise de parole.


Mais je ne suis pas sûr que les mots pudeur, modestie, tact correspondent à ce que peuvent comprendre nos gouvernants! 



Michel 04/02/2011 23:53



Voila, tu as tout dit.


Hélas,  je crois que, malgre nos indignations, cela ne changera pas grans chose. Cependant, cela soulage de pouvoir partager ... et c'est le but du blog ...


Merci Jean-Marc



Nat 27/01/2011 21:58



je te l'accorde les journalistes sont indécents, irrespectueux et pas toujours très fin mais leur metier c'est aussi que l'on parle de tout ça, de ces sauvages qui tuent nos compatriotes, de ces
sauvages qui enlèvent des gens, nos gens!


Tu sais dans les derniers français enlevés, j'en connais un, Thierry. Un type extra avec qui j'ai travaillé et la dernière fois que je l'ai vu c'était la veille de son départ pour l'Afrique.


En ce moment, les journalistes n'en parlent plus (c'est vraie il n'y a pas grand chose de croustillant en ce moment) et là, je me dis que j'aimerais qu'il fasse leur métier pour que l'on ne les
oublie pas!


bisous bisous



Michel 28/01/2011 11:45



C'est en effet un métier pas très facile, et la course à l'audimat fait parfois oublier quelques principes de bienséance à mon sens. Mais nous n'y changerons rien... C'est ainsi !... Le monde va
vite et nous avec (C'est une dame de 105 ans qui a dit cela> à voir dans une prochaine vidéo sur le blog) ...


J'espère de tout coeur que ton ami Thierry sera sorti de ce bourbier, malgré les enjeux politiques qui brouillent tout de part et d'autres, et pour lesquels ces personnes ne sont pour rien. Etre
privé de liberté dans ces conditions doit être un cauchemar ! Néanmoins, il faut garder espoir...


Bises - Michel


 


 



Françoise Rossignol 16/01/2011 11:35



Comme je te suis Michel dans ce tapage médiatique "spécial médiatique à soi".


Aujourd'hui, tout est audimat! Alors tout est bon pour créer un sujet.


Quelle honte, nous sommes manipulés par l'audimat, la pub, la téléréalité, bref, tout sauf l'humanité, et pourtant dans tout être humain, il y a du bon.


La peur de perdre (quoi?) fait perdre tous bons sens.


Bien à toi et bon dimanche.


Françoise



Michel 17/01/2011 05:13



Merci pour ce message Françoise.


Il est vrai qu'il y a souvent du bon dans tout être humain... Le problème (comme tu le dis) est la manipulation des foules...


Je crois que le BON SENS n'a plus vraiment place dans nos sociétés.


Bises


Michel



Christian 15/01/2011 19:45



le sensationnel ne paye plus chez moi, j'ai cassé la zapette il n'y a plus de 1ère chaîne déjà car se sont les pires viandards du PAF.......


tu auras peut être entendu que des amis d'une des victimes ont écrit une lettre ouverte a ce cher Juppé de zapper dans la malheureuse ville de Bordeaux qui ne s'ennuie pas sans lui...et le comble
c'est que le petit Nicolas va avoir le culot d'aller lundi aux obsèques appuyer là ou ça fait mal croyant qu'il n'y a pas eu assez de dégâts comme ça....


mais il y a des gens qui raffolent de ce genre voyeur dit télé réalité, je te rassure pas moi. il y a des limites a la décence



Michel 17/01/2011 05:01



Et bien je ne regarderai pas les obsèques à la TV....


Merci Christian



"jp" 15/01/2011 14:27




Je réserve ma colère pour la cérémonie d’inhumation ou nos si compatissants irresponsables politiques profiteront des médiats présents pour glaner de-ci de-là quelques points de d’opinions
favorables.
Je souhaite que les amis de ces deux jeunes ne soient pas dupe et expriment en directe face aux caméras leur indignation.  
Je partage la douleur et la tristesse des familles et des proches.
Sur le journalisme a sensation, objet de ta colère, je suis entièrement de ton avis.




Michel 17/01/2011 05:00



Journaliste - Politiques .... Qu'en attendre ?...


Le sensationnel n'est pas véritable information (pour moi)


Les promesses de vérité sur le déroulement des faits sont FAUSSES.. et ne seront pas suivis d'effets.


La récupération d'un drame au profit d'une image ou de points d'opinions est inacceptables.


Est-ce que tout cela n'est pas MANIPULATION d'OPINION ?


Michel



cabanas 15/01/2011 10:26



mon pauvre Mimi , qu'attendre de ces gens , les journalistes qui se repaissent de la misère , des scandales et de la douleur des autres ! véritables charognards des temps modernes , ils ont
laissé aux vestiaires , compassion , pudeur , décence et déontologie ! c'est ainsi ; ces gens là donnent souvent envie de dégueuler !



Michel 17/01/2011 04:53



Nous sommes bien d'accord François.


Merci pour ton commentaire


Michel



Gérard et Leuagn 15/01/2011 08:04



Bonjour Michel,


je peux comprendre ta colère car tu soulèves dans cet article un point très important concernant la profession de journaliste à savoir l'éthique.


Un journaliste doit-il et peut-il tout dire et tout montrer?


Nous sommes dans une société dite moderne où les moyens de communication sont chaque jour plus performants  et où l'information tient une place de plus en plus importante.


Le moindre incident est rendu publique très rapidement et parfois sans vérification préalable sans se soucier réellement de la peine des famille comme dans le cas de ces deux jeunes Français qui
ont été tués au Niger.


Je peux comprendre ton écoeurement devant la médiatisationde ce drame mais le problème est que le journalisme actuel se soucie peu des sentiments que peuvent ressentir les familles.


Il faut annoncer la nouvelle le plus vite possible sous peine de rater une information qui fera la Une ert monter le maximum d'images (c'est une véritable guerre entre agences de presse, chaînes
de TV, radios, presse écrite et maintenant internet).


Où s'arrêtera tout cela je ne sais mais il est vrai que cette profession devrait être d'avantage réglementée au niveau international et cela ce n'est pas pour demain.


Par ailleurs sans chercher les responsabilités des uns et des autres pour savoir qui sont les responsables de ces crimes l'autre problème dans cette affaire est  que ces deux jeunes sont
devenus des personnes publiques par leur mort  atroce car ils représentent tous deux une atteinte à la France et à ses institutions.


Pas simple mais je te rejoins tout à fait Michel quand tu parles de la peine des familles et malheureusement cette affaire n'est pas terminée.


Bonne journée.


Gérard



Michel 17/01/2011 04:53



Merci Gérard pour ton commentaire qui complète mon article.


Je suis d'accord avec toi et ne peux que déplorer que l'humanité disparaisse au profit du sensationnel et du scoup.


Cela m'a fait du bien de l'écrire, tout en sachant que je n'y changerai rien !


Excellente journée à Leuagn et à toi.


Michel



Eglantine 15/01/2011 07:43



audience quand tu nous tiens !!!! audience que les journaliste imaginent...car nous sommes nombreux comme toi à juger l'attitude des journalistes indécentes


bises ami



Michel 17/01/2011 04:48



Merci Eglantine pour ton message


Bises


Michel



alain 15/01/2011 03:03



dans ta colère tu as écris ambulance IVOIRIENNE ou alors j'ai pas compris


Alain



Michel 17/01/2011 04:48



Merci Alain


Oui j'étais en colère. Je viens de corriger - Pardon !


Michel



JPSIAM 15/01/2011 02:37



Que les soit disant Forces Spéciales arrêtent de jouer les
cow-boys. Trois essais, trois échecs !


Ça suffit !


La vie des hommes avant tout ! Que les politiques arrêtent le mensonge d’Etat ! Mais aussi que les Français soient raisonnables et ne partent  pas se jeter dans la gueule du loup en particulier sur tout le territoire Africain, au vue de la politique Africaine de la France.
Jean-Pierre



Michel 17/01/2011 04:44



Bonjour Jean-Pierre,


C'est vrai.. Et tout cela est bien triste.


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog