Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Les choses de la vie

Ce titre ne correspond pas à la météo. C'est une image pour expliquer mes états d'âme depuis mon retour en France. D'ailleurs, je n'ai que fort peu profité des belles journées ensoleillées ces dernières semaines. Or, depuis quelques jours, le ciel est gris, très gris, il pleut et je suis... heureux.

Rassurez-vous, je crois être encore sain d’esprit … Quoique !... Je vous explique pourquoi.

Nous sommes le 9 septembre, normalement j’aurais du être reparti en Asie. Sauf que, pour m'être (trop) investi dans la copropriété, j’ai du annuler ce voyage. Le prochain séjour avait été reporté en décembre.

La surcharge de travail, sur fond de copropriété, m’a en tout cas permis (on se réjouit comme on peut) de ne pas voir le temps passer. C’est dire que depuis mon retour de Thaïlande, le 13 juin, les aiguilles de l’horloge ne se sont pas arrêtées. Durant cet été peu motivant, quelques ballades et escapades photographiques à Paris furent néanmoins un pur bonheur. Merci à toi JP.

 

Une visite en famille pour la fête des Cochons de Crépy en Valois,  une autre en Auvergne fut également du plaisir et l’occasion pour l’une et l’autre d’un blog. Quelques trop rares déjeuners amicaux et sympathiques évacuèrent, un temps, mes soucis. Tel un bagnard, (j'exagère un peu !) je n'ai pas pu programmer une visite en Normandie ni revoir nombre de mes amis parisiens ou d'ailleurs.

 

De longues séances de travail furent consacrées à l'accompagnement de Henri-Claude, qui se lance dans une activité de massage traditionnel Thaïlandais. De cela, je ferai peut-être un prochain article, mais il me faut auparavant en parler avec lui !


D'autre part, les problèmes de copropriété, (mes problèmes devrais-je dire, puisque toutes mes interventions, appels téléphoniques, emails, fax n’ont donné du travail qu'à moi !) Mes interlocuteurs absents ou muets m'ont laissés avec des dossiers sans solution, sans avancement significatif. Cet état de fait que je ne parviens pas à accepter généra épuisement et fatigue. Il est vrai qu’au travail, autrefois, les décisions m’incombaient, c’était donc plus facile. Mais inacceptable avec un syndic ne remplissant pas ses obligations.

 

Je ne crois pas avoir jamais vécu une telle situation. Et pourtant, au cours de ma vie, il y eut quelques situations bien compliquées dans lesquelles je me suis trouvé en première ligne. Pour tout vous dire, j'ai une  tendance incorrigible à vouloir aider et une certaine prédisposition à me retrouver avec des gestions que d'autres auraient évitées !.  Hélas, je ne le sais que trop... D'où cette phrase en début d'article : "Rassurez-vous, je crois être encore sain d’esprit … Quoique ! " ...

 

Au cours de ces semaines écrasées par les tracas, j'ai du freiner une envie grandissante d’envoyer promener tout et tout le monde, y compris certains copropriétaires mécontents sur des points insignifiants, oubliant que ma bonne volonté et ma fonction bénévole n’avait pas valeur de domestique.

 

Ces semaines décourageantes se vécurent en automate: Impossible alors de prendre un bouquin le soir avant le m'endormir, réveil au milieu de la nuit  car les soucis ressurgissaient et devenaient plus fort que le sommeil… Dans ces cas là, une seule solution : je me levais, un café et au travail sur les dossiers. Parfois, le jour me surprenait et la journée à venir n’en était que plus difficile. Quelquefois je réussissais tant bien que mal à me rendormir après avoir envisagé de nouvelles hypothèses. Néanmoins, toutes ces nuits brisées accumulèrent la fatigue.  Quelle belle vie de retraité !

 

Mais, ce que je viens de citer est le passé. Bizarre, le syndic est toujours le même actuellement, le temps est maussade, il ne fait pas chaud et moi, depuis le début de cette semaine, je me sens mieux !

 

Aucun gain au Loto, aucune rencontre merveilleuse, ni visite d’extra-terrestres, non, j’ai simplement bouclé mes dossiers, la conscience tranquille. Mon " contrat ", quelle que soit la suite, est rempli.


Après une réunion, avec le Conseil syndical, la préparation d’une réunion d’information aux copropriétaires la semaine prochaine, j’attends avec sérénité l’Assemblée générale du 22 septembre. Advienne que pourra !.... Durant plusieurs mois, j’aurais donné ce que j’ai pu à la copropriété et n’étant pas Madame Soleil, je ne peux prévoir l’avenir.

   

Et surtout, ma décision est prise et mon prochain départ en Asie sera aux alentours de fin octobre.

Ceci explique sans doute cela !

 

Avec ce projet, reviennent à ma mémoire (les avais-je seulement oubliés ?) tous ces malades du SIDA à Camillian près de Rayong qui, d'un  sourire, d'un geste tendre ou amical, me remercient avec chaleur - eux - pour le peu de temps que je leur accorde lors de mes séjours.

 

Camillian-2.jpg

Envie ou possibilité d'aider Camillian ?  -> Cliquer sur la photo.


   

Commenter cet article

Eglantine 16/09/2010 17:43



Bonjour Michel ou plutot bonsoir..bientot


les coms de tes visiteurs sont...le verre à moitié vide


Certes de se dévouer aux autres est épuisants par moments mais on ne se change pas et si tu le fais malgré le découragement parfois tu y trouves certainement ton bonheur.

un pied ici , un pied ailleurs sans doute pas toujours confortable mais c'est aussi une chance

le syndic je connais j'ai du déja te le dire, mais de l'autre coté et syndic qui ne fait pas son boulot ça se change et en principe ils n'aiment pas perdre une copropriété

le conseil syndical? c'est toujours le même qui fait le travail...c'est connu

la coproriété ? ce n'est que le reflet de la société actuelle en "renfermée" sur elle en plus, ce qui n'arrange pas les affaires. Seul l'interêt personnel prime, c'est comme pour les
retraites et c'est ceux qui ont font le moins qui rouspetent le plus



DE tout ça nous retiendrons que tant que nous sommes capables et quelque soit notre age, de nous investir, de prendre des coups de colère, de rire de nos misères c'est que nous sommes en vie et
pas trop mal portant quand meme...


bises mon ami, je ne te connais que par l'intermédiaire de ce blog mais tu me semble une personne très équilibrée, continue ainsi pour mon plaisir a travers tes articles et pour tes amis qui te
cotoient...le reste ç'est la vie...juste la vie y compris les nuits d'insomnie


 


 



Michel 16/09/2010 22:52



Bonsoir Eglantine,


Un grand merci pour ce long commentaire alors que tu as tant et tant de lecture et réponses à faire.


Tu as raison, on ne change pas. Tu sais ma façon à moi d'évacuer c'est de parler et / ou ...d'écrire. Après, en général, cela va mieux !   Et c'est repartit pour un tour ...


Oui, un pied ici, un autre là-bas, en Asie, c'est une chance et j'en ai bien conscience.


Pour le syndic, normalement il devrait être changé dans une semaine... si... la majorité des copropriétaires sont d'accord. On verra bien, pour le coup, je ne me fais plus de souci puisque j'ai
fait ce que j'ai pu.


J'aime bien ta vision des choses à propos de la copro ("Reflet de la société actuelle en "refermée" sur elle en plus). C'est bien pensé et juste.


Merci pour ton dernier paragraphe plein de bon sens. Oui, tout cela c'est la vie et il me faut bien aussi quelques complications sinon.. qu'est ce que je pourrais bien écrire ?...


Bises à toi Eglantine.


Michel


 


 



Jean-Marc 12/09/2010 09:24


Bonjour Michel, C'est vrai qu'il est souvent décourageant de constater la petitesse, l'étroitesse d'esprit de ces gens (je pense à tes "copros") qui se regardent le nombril en pensant que c'est le
centre du monde. Ce n'est même pas la peine de tenter de leur faire ramener leurs "soucis" à l'échelle des problèmes de tes petits protégés de Thaïlande, ou de ces millions de sinistrés du Pakistan
ou, plus proches géographiquement, de tous ces gens qui souffrent avant de mourir dans les hôpitaux (je viens de perdre un ami proche), non ce n'est pas la peine, même pas la peine d'espérer
simplement qu'ils s'aperçoivent du temps que tu passes et de l'énergie que tu déploies pour eux. Mais ce n'est pas grave, continue tout ce que tu fais sans perdre le moral, car le jour où tu ne le
feras plus, mon ami Michel, tu ne seras plus toi! Bises. Jean-Marc


Michel 12/09/2010 23:11



Je suis désolé pour ton ami proche qui ne devait pas avoir atteint un grand âge. Voila les vrais problèmes, le reste ne sont que pécadilles et prise de tête inutile !


Merci pour ton commentaire, tu me connais bien !


Bises. Michel



Monville-Lansquet Christian 11/09/2010 18:29



il y en a qui ne savent pas la chance qu'ils ont de travailler car ça leur laisse beaucoup de temps libre, mais ils verront la différence, comme nous quant ils seront a la retraite on ne sait
plus ou donner de la tete et des bras et des jambes il faudrait etre comme cette divinité hindoue je crois pour y arriver, croyez moi c'est terrible la retraite heureuseument le petit Nicolas l'a
bien compris et fait tout pour repousser l'échéance.....


plus sérieusement quant je me sens un peu de mou dans le moral pour x raisons en ce moment je pense a ces pauvres pakistanais qui ont tout perdus dans les innondations et je vais tout de suite
mieux, comme quoi tout est relatif


cris



Michel 11/09/2010 22:52



Le monde est FOU. Nous nous plaignons en France. Tout n'y est pas merveilleux mais il y a tellement pire ailleurs. Au Pakistan, on entend les chiffres les plus dingues / 10.000.000 de personnes
sinistrées !


Merci à toi Christian.


Michel


 



lavoine 11/09/2010 16:21



garder votre santé pour ces personnes qui vous attendes avec le sourire , profiter de votre retraite ,  laissé tout ces soucies de copropriétaires , et partais vers se beau pays
que vous aimez       mauricette



Michel 11/09/2010 22:47



Merci pour ces bons conseils Madame Lavoine, que je vais prendre en compte.


Bien à vous,


Michel Bonnefoy


 



"jp" 11/09/2010 12:34



Michel, je suis flatté et heureux d’avoir partagé quelques bons moments de photo avec
toi.
Tu as bouclé tes dossiers Bravo ! Mais as-tu un instant pensé à tous ceux qui restent en souffrance ?


Le Chômage, le dossier des retraites, (EW visiblement n’y arrive pas) Le changement
climatique, Le dossier BP, Les OGM, Le Moyen Orient, L’Iran, Le Pakistan, L’Afghanistan, L’Irak, les bébés phoque, les poules élevées en batterie, Geneviève de Fontenay, les Claudettes, Johnny ,
Sœur Sourire, La côte de popularité de NS, les élections de 2012, celles de 2017,…….2062… la bombe a neutrons, le point 0 du Big-bang , les Roumaines musulmanes porteuses de tchador  et   le terrible dossier du « pourquoi la file aux caisses du
super marché dans laquelle je suis est toujours celle qui n’avance pas ? »


Evidement tu ne peux tout résoudre, mais sois cool encore une fois, prend en un, tu
l’emportes en voyage avec toi et nous traite ça aux petits oignons, tranquillou sur la plage.


Et si vraiment tu ne veux pas, alors on compte sur toi pour nous ramener des superbes
 photos du Siam (j’ai une préférence pour ce nom) et des reportages qui donnent matière à réflexion, du quotidien, et quelques autres bien délirants
(ceux dans lesquels j’adore nager)  


Bien toi
jp



Michel 11/09/2010 22:29



Et d'autres moments de photos viendront encore, j'ai  besoin d'autres conseils ....


J'avais pas voulu penser à tous ces dossiers .... Bof, dans l'état ou sont les choses, ils attendront bien un peu encore.


Promis j'en emporterai UN pour les journée de pluie ! Le plus dur sera le choix, je compte sur ton aide pour classifier les urgences !


Bonne soirée


Michel



Gerard et LEUAGN 11/09/2010 10:04



Bonjour Michel,


dans ton article on ressent toute ta nostalgie de ce temps perdu à faire des paperasses, à attendre voire même une certaine mélancolie et tristesse.....


C'est vrai que ce n'est pas simple de vivre ainsi entre deux mondes situés à plus de 10 000km et je peux comprendre aisément qu'en ce moment tu aies le "bourdon".


Tu es à Paris et ton coeur est en Thaïlande (voilà le problème) du moins je le pense car je suis comme toi. Plus les années passeront et plus ce style de vie sera difficilement supportable (un
jour peut-être devras-tu faire un choix et te poser définitivement dans ce pays lointain que nous aimons tous les deux).


La vie n'est pas un long fleuve tranquille et chacun a ses propres problèmes.


Attendre, attendre, toujours attendre pour partir, revenir et  n'espérer qu'une chose repartir à nouveau.


Hier tu me demandais des nouvelles de mon épouse (oui pour elle c'est diffficile d'être séparée de son petit garçon de cinq ans et nous aussi nous attendons qu'elle ait passé son diplôme initial
de langue française pour partir en Issan deux ou trois mois) mais cette fois ci nous reviendrons en France avec son fils quelques mois avant notre départ définitif.


La séparation quelle qu'elle soit est toujours vécue de manière difficile (toi c'est avec les enfants dont tu t'occupes et tu te poses plein de question quant à leur santé, qui tu retrouveras et
comment) et nous c'est avec son fils et sa famille.


Ce n'est pas là-même séparation mais la souffrance engendrée est identique et ce temps morose de septembre avec les jours qui raccourcissent, la pluie, les problèmes de tous ordres 
n'arrange pad les choses.


Mais il faut garder le moral et rester optimiste du moins c'es ce que nous essayons de faire en ce moment Leuagn et moi tout comme toi.


Cordialement et bonne journée


Gérard






Michel 11/09/2010 22:25



Bonjour Gérard,


Oui, il y a un peu de nostalgie, un peu de tristesse car passer du temps sans résultat est déprimant. D'autre part, lorsque j'ai l'impression de travailler pour rien, lorsque quelques
copropriétaires (pas tous heureusement) ne sont jamais contents, je me retiens de ne pas tout envoyer promener... ce n'est pas non plus une solution.


Et dans ces moments là, je pense à tous ces malades, bien sur les enfants qui ne se plaignent pas, mais aussi les adolescents, les adultes en bien mauvais états, et presque tous restent
souriants, heureux du peu de temps et des petits cadeaux que je leur offre.


Et alors, la colère vient toute seule, car je fais -évidemment- des comparaisons....


Sans doute qu'un jour, ces multiples voyages me fatigueront (et mes finances ne suivront peut-être plus !) mais il sera temps à ce moment là de prendre d'autres décisions.


Tu as raison, il est vrai qu'entre deux pays, on a toujours un bout de soi ailleurs...


Mais ce soir, j'ai une pensée toute particulière pour LEUAGN et je comprends bien la nostalgie qu'elle peut avoir de son fils et de sa famille.


Cordialement à tous les deux


Michel



Peggy 11/09/2010 09:48



Hello!!!


YES!!!!!YES!!!!!!YES!!!!!!!!!


Comme dirait le comique Djamel:"Dis moi pas qu'c'est pas vrai???!!!!!!" Tu as bouclé les dossiers définitivement??? Si tel est le cas il faut fêter ça!!!! Ca y est!! EN-FIN!!!!! Tu vas pouvoir
profiter de cette belle retraite !!!!! Je n'ose y croire tellement on attendait ce moment !! J'espère que tu vas en profiter pour faire des choses qui te font du bien, afin de profiter au mieux
de tes journées, et retrouver la sérénité, la nuit !!Te connaissant, un peu, je sais que cela va être un peu "dur" peut-être de ne plus intervenir à l'avenir quand d'ènièmes problèmes de
coproprios vont venir à tes oreilles.... Il va falloir rester zen, et leur "tourner une oreille sourde" comme disent les anglais .


Une nouvelle vie commence!!!!!!!!!!


Passe un très bon week-end!!!


On t'embrasse fort tous les 4


Peggy & Co


 



Michel 11/09/2010 10:32



Hello !!!


Un seul YES, mais un tout de même. Comme j'ai répondu  à Natacha, mon mot n'est sans doute pas le plus juste. En effet, bouclé ne voulait dire pour voir que boucler ou fermer comme une
valise ... mais pas archivé !! Bref, je veux dire que j'ai terminé les dossiers, parfois sans solution immédiate, en prévision des deux prochaines réunions avec les copropriétaires. 


Allez, on pourrait rajouter tout de même un autre YES !! puisque j'ai aussi décidé de partir en Asie, après la réunion et une visite chez Môman en Auvergne (A l'origine, j'avais décidé
de ne partir qu'en décembre).


Mais curieusement, depuis ces décisions, je ne me relève plus la nuit pour "travailler" et j'ai même pris le temps hier après-midi d'aller au Cinéma !


Comme tu me connais bien, rien n'est sur pour la suite : il ne tiendra qu'à moi de "tourner une oreille sourde" ou de suggérer que d'autres participent ....


Et.... SI.... personne ne veut s'investir ... je crois qu'à ce moment là je prendrai la décision ultime : STOP - Débrancher le sonotone .....


Mais, tu vois, je ne suis pas aussi raisonnable que tu l'as cru .. Un des deux sonotones fonctionnent encore !!!!!


Gros bisous à toi, Philippe, Antoine et Juliette.


Michel



natacha 11/09/2010 09:47



Bonjour Michel, en vous lisant je me dis que si chacun de nous prenait à bras le corps ses propres responsabilités, sans les fuir malgré les difficultés, de telles situations épuisantes
n'existeraient pas et n'aboutiraient pas à ce que je vois. . Dans une famille chacun a un rôle à jouer, que l'on s'y tienne et e serait beaucoup. Dans une copropriété tous les propriétaires sont
responsables du bien commun et chacun a sa part de charge à partager financière et morale.


Etre bénévole c'est "le vouloir bien" et surtout faire avec le coeur ! Difficile de dire "allez je laisse tout tomber" mais quand la ligne rouge est dépassée il faut partir ! à moins d'être Mère
Térésa Votre titre n'est pas si mal trouvé : la Thaïlande semble vous attirer comme un aimant et en regardant les photos, ça se comprend, alors bons préparatifs pour votre prochain départ et
le bonheur de retrouver cette grande famille !      



Michel 11/09/2010 10:18



Bonjour Natacha,


Effectivement, si seulement les copropriétaires se comportaient comme vous l'indiquez, ce ne serait pas compliqué.


J'ai mal choisi mon terme (dossier bouclé). Très très difficile en effet de dire "Je laisse tout tomber" alors comme je n'ai pas réussi totalement, j'ai mis en ordre tout les dossiers et je
partirai après la prochaine Assemblée Générale, comme j'aurai du le faire, en Asie. Quelqu'un devra prendre la suite pendant mon absence. Je participerai à nouveau à mon retour...


Ma décision est surtout de ne plus vouloir "écorner mon temps personnel" donc, mes voyages, hors de proportion pour la collectivité - sauf exception (humm!!... je ne devrais sans doute
pas rajouter cela !)


Histoire à suivre ...


Excellent Week-end Natacha !


Michel



JPSIAM 11/09/2010 04:42



Bonjour Michel, que tu sois loin ou proche, tu nous sembles toujours avec nous par tes billets journaliers. J’espère que nous pourrons nous voir
lors de ton retour, pour aller en ta compagnie faire la visite aux enfants. Jean-Pierre et EW



Michel 11/09/2010 10:08



Merci pour ce gentil commentaire. Oui, ce sera certainement possible d'aller à Camillian, je pense que je resterai entre 6 et 8 semaines avant de revenir en France.


Bonne journée à vous Jean Pierre et EW


Michel


 



Articles récents

Hébergé par Overblog