Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Camillian

Dans un commentaire, Natacha, m’a posé la question suivante : « Je découvre ce qu'est "Camillian". Comment les bénévoles peuvent-ils participer efficacement face à la barrière de la langue qui m'apparait malgré tout un handicap ?! » 

Une partie de la réponse se trouve dans le site de

Camillian (Onglet Volontaires):

Volontaires

Les volontaires sont un facteur déterminant afin de procurer un environnement aimant et attentif aux personnes séropositives. Il est important pour les personnes séropositives de voir autour d’elles des gens en bonne santé qui ne craignent pas la maladie, s'occupent d'eux, et les aiment sans condition. …/…

 

Au-delà de cette information, vous trouverez ci-dessous mes explications complémentaires.

Bénévole à Camillian, c’est donner du temps pour les malades du Sida, c’est assister les aides-soignants.

Accompagner parfois un responsable Thaïlandais et un groupe de malade en visite médicale à l’hôpital….

L’accompagnement à Camillian, en soins palliatifs,  néccesite une grande force morale.  

J’ai  croisé, des bénévoles originaires de Grande Bretagne, Italie, Allemagne, Belgique, Canada, France. Plus régulièrement, des jeunes gens et jeunes filles originaires du Japon, souhaitant travailler en milieu médical : Infirmières ou Médecins, viennent effectuer stages et cours séjours à Camillian.

Il est évident que la communication n’est pas très facile avec les malades. Ils sont rares ceux qui s’expriment en anglais. Néanmoins, avec chaleur et compassion, un lien se crée et avec l’aide de l’un ou de l’autre on arrive malgré tout à « communiquer » à tout le moins, se faire comprendre !

Je crois que la compassion et la gentillesse, peut-être l’amour, pourquoi ne pas le dire, renversent toutes les barrières. Les actions demandées aux bénévoles sont des taches simples du quotidien : aider à manger, à boire, à se déplacer…. Quelques mots Thaïlandais rapidement appris, prononcés avec une intonation même très approximative permettent de rompre la glace. Bien sur, il n’y aura jamais une conversation « importante », mais être là, pour eux, c’est déjà bien !  

Lorsqu'il est nécessaire de communiquer vraiment, pour la maladie ou le confort, un Thaïlandais intervient.

La compassion et la gentillesse aident dans la communication

avec les malades.C'est évident !

Mais pour pouvoir effectuer une tache correctement

et s’intégrer dans une équipe,

il est indispensable que le bénévole volontaire parle anglais.

 

Car il doit pouvoir communiquer et s’exprimer parfaitement

avec les responsables de Camillian.

 

*****

Dans tout cela, qu’est-ce que je fais ?

J’aurai volontiers postulé pour effectuer des périodes de bénévolat si mon anglais avait été correct, ce qui est loin d’être le cas !

Lorsque je me rendais à Camillian, alors que Jak était encore en vie, j’ai constaté que certains résidents n’avaient que rarement ou jamais de visites.

 

On peut imaginer des familles habitant trop loin, indisponibles, manquants d’argent pour financer le voyage…

On peut également penser à l’abandon…  

Peut-être aussi une famille qui n’a plus de nouvelles  

du malade, honteux de sa maladie.  

Le malade ne veut pas être une charge alors même

qu’il ne peut plus aider ses parents vieillissants

ou participer à la scolarité d’un frère ou d’une sœur !

 

Dans un souci d’équité, je pris l’habitude d’aller vers les uns et les autres et c’est ainsi que commencèrent mes distributions de boissons.  

Après le décès de Jak, devais-je oublier Camillian ? 

Pouvais-je ne plus penser à ceux qui étaient toujours malades ? …..

 (Certains, vivent toujours dans ce centre aujourd'hui)

Je suis devenu sans statut et sans trop m’y préparer :   Visiteur de … malades !  

Lors de mes visites, je m’efforce d’apporter un petit moment de distraction, et même si nous ne parlons pas la même langue, le geste d'offrir à chacun une boisson permet de transmettre un peu d’attention et… d’affection.

C’est ma façon de leur dire : Courage !  

Parfois, un geste complémentaire est nécessaire face à quelqu’un de très fatigué. Ce sera alors une accolade, une main serrée un peu plus fort, un regard accompagné d’un sourire, une aide quelconque ou un petit rien qui remplit le cœur de celui ou celle qui n’est pas bien.

Je vous invite à lire les premiers articles de mon blog / Catégorie - Asie-Jak. Reportez-vous au tout premier article  Avant propos et les suivants.

Par la suite, pour divers motifs expliqués au fil de mes articles, je réduisis le nombre de visites hebdomadaires tout en continuant les déplacements à Camillian au cours desquels (en ce qui me concerne) la communication verbale n’est ni importante ni sérieuse.

Visite, présence, chaleur humaine remplacent les mots que nous ne pouvons exprimer à travers le regard et la compassion.

Ce sont des visites de cœur, pour des personnes malades,

et quelques moments de partage tout simplement …

Plus d'informations sur Camillian Social Center Rayong

Commenter cet article

natacha 26/08/2010 14:22



Bonjour Michel, je ne sais plus dans lequel de vos messages je vous ai parlé de cannes/béquilles ? je n'ai rien oublié de ce dont je vous ai proposé. J'ai lancé un appel à la solidarité dans une
association locale pour récolter quelques exemplaires. L'annonce vient de paraître dans le journal des adhérents qui est en cours de distribution. J'espère bien pouvoir vous en porter ou envoyer
quelques-unes comme promis.  



Michel 26/08/2010 23:16



Il n'y a pas de problème. Comme vous le souhaiterez. On en reparle dés que vous voulez.


Je ne sais pas encore à quelle date je repars. Exceptionnellement, mon voyage de septembre - octobre est reporté pour la mi décembre, mais il se pourrait bien que je parte mi octobre / mi
décembre... Enfin rien n'est encore défini....


En tout cas MERCI pour les malades de Camillian.


 



Natacha 19/05/2010 12:27



Bonjour Michel, vous percevez bien les ondes qui voyagent à travers cet écran ! Ce que je ressens, moi aussi,  c'est que ma question a peut-être choqué ?! quand il s'agit de la misère
humaine il n'est pas besoin de se poser de questions, je suis d'accord. NON, je ne suis pas déçue par votre article qui m'éclaire dans ce que peut être une action bénévole dans un tel
établissement comme Camillian. Je suis déçue par cette restriction de la langue indispensable et bien sûr je peux le comprendre. OSER, oui j'ai aidé modestement l'association "Les Amis de Paola"
créée par Soeur Emmanuelle à St Raphaël-Fréjus et j'ai beaucoup appris du bénévolat social, sans aucune formation !! J'avais constaté que la communication avec les Accueillis était primordiale
... sous toutes ses formes. JE VOUS REMERCIE ENCORE pour cet échange. Natacha      



Michel 19/05/2010 17:36



Bonjour Natacha.


Non votre question ne m'a pas choqué rassurez-vous !..Si j'arrive à glâner quelques informations supplémentaires, je ne manquerai pas de vous les faire suivre.


Bien à vous,    Michel



Natacha 18/05/2010 09:07



bonjour Michel, être à l'écoute des Autres est primordial je l'ai compris depuis longtemps; Il m'a semblé qu'être bénévole en France pouvait être différent dans un autre Pays, car le but est
aussi "d'être sa place " là où les malades vous attendent. Vous confirmez que l'équipe n'accepterait pas un bénévole ne parlant pas couramment l'anglais ?! Les sentiments que vous décrivez
vis-à-vis des Accueillis à Camillian m'apparaissent tout naturels. Je vous remercie pour votre article. Natacha      



Michel 19/05/2010 11:19



Bonjour Natacha


Il va de soi que je ne peux parler qu'en mon nom et de ce que je constate à la Mission. Mes propos sont personnels et.... parfois il faut tout de même "oser"... Moi, je n'ai pas osé car je
connais mes capacités linguistiques  et j'ai crains les difficultés. Il est vrai aussi que je me suis trouvé un certain role qui me convient bien et qui semble être apprécié. J'espère que
mon article ne vous a pas déçu... j'en serais ennuyé.


Excellente journée à vous.


Michel



reymond 18/05/2010 08:12



no comment


 



Michel 19/05/2010 11:13



Bonne Journée !


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog