Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Camillian

Le climat de mousson est difficile !  Entre grosse chaleur et humidité, c’est fatiguant. Mais je ne vais pas me plaindre d'être ici !

Ceci pour expliquer que le réveil hier matin fut difficile et que l’idée de prendre un Taxi-moto, attendre et prendre le bus pour Camillian me faisait trainer les pieds. Un peu honteux de cet état, je me secouai et comme j’avais prévenu de ma visite, il était hors de question de ne pas respecter ma parole. Je décidai alors de parcourir les 60 kilomètres (environ) en taxi (voiture > pas en moto) et de revenir par le bus. C’est donc avec confort que je partis pour Rayong.

A l’approche du centre social center, comme d’habitude, mon cœur se serra, comment allais-je retrouver les malades ? Lesquels ne sont plus là ?...

Devant les soins palliatifsA peine arrivé devant une partie des chambres et les salles communes, je ne pensais plus qu'aux présents qui m’accueillirent avec beaucoup de chaleur, comme si je les avais quittés depuis peu.

Les accolades sous le préau, puis dans la salle servant également de réfectoire pour les malades, ensuite dans la grande salle commune et enfin dans la salle de soins palliatifs me réconfortèrent car certains étaient encore là, m’inquiétèrent pour quelques uns à la santé déclinante, et Songsak m’indiqua alors les noms de ceux qui manquaient.

Comme je m’en doutais déjà en avril dernier, la dame âgée que j'avais surnommée "Miss Coca-Cola", a quitté ce monde depuis quelques semaines.

Les malades réunis dans la salle/réfectoire préparaient des prospectus à expédier auprès de donateurs thaïlandais (il faut bien trouver des fonds pour le quotidien).

Les enfants étaient en classes primaires et secondaires à la ville voisine. Quelques plus jeunes, ainsi qu'une petite fille dispensée d’école parce que fiévreuse, étaient restés au centre.

Parmi les très jeunes, se trouvait Tongkao. Je retrouvai un gamin qui cria en Thaïlandais dés qu'il m’aperçut : "Papa est venu". Il courut et me fit un gros bisou en me tendant sa joue pour je fasse de même. Un instant de bonheur.

Évidemment, je ne suis en rien son père biologique, mais il faut savoir qu’en Thaïlande, il est courant de nommer "papa" un monsieur aux cheveux blancs. C’est une marque de respect. Comme mes cheveux sont blancs depuis de nombreuses années, il y a bien longtemps que ce terme est employé en ce qui me concerne ici en Asie.

A midi, les enfants déjeunent dans le grand réfectoire avec les responsables de la mission, les aides-soignants, éventuellement les invités. Je voyais Tongkao pour la première fois manger seul à table avec ses camarades et une éducatrice. Je pus constater, comme sa maman  me l'avait l’indiqué, un grand changement en peu de temps. Fini le gamin capricieux, c’est un petit bonhomme maintenant... Du haut de ses deux ans !

Camillian 2011 St CamilleLorsque ce texte sera publié, samedi 30 juillet 2011, une cérémonie sera organisée à Camillian en mémoire de l’ancienne propriétaire du terrain, une dame Thaïlandaise, qui offrit son bien pour la création de Camillian.

Sur le bassin central, les balustrades du préau ont été recouvertes de décorations en bleu et blanc, autour d’une grande statue représentant Saint Camille avec un malade. Les "pensionnaires valides" lui rendront hommage avec des chants et des danses. Le Père Giovanni, créateur du centre reviendra de Bangkok pour cette journée.

Camillian 2011 St Camille et malade

Camillian bâtiment sur le bassin

Camillian 2011 Les coeurs en papier et les notes

Sur des branchages représentant un arbre sont suspendus

des coeurs en papier rouge avec

des souhaits et remerciements des malades. 

Plus tard dans l'après-midi, je quittai Camillian et ratai de peu le bus !. En attendant le suivant, je regardai distraitement ces bâtiments de l’autre coté de la route, alors que les visages des "absents" défilaient dans ma mémoire….

Camillian Bâtiments sur rue

Commenter cet article

Jean-Marc 02/08/2011 08:27



Cher Michel, j'ai seulement envie de te dire "Merci pour eux".


Bises.


 



Michel 06/08/2011 00:38



Merci Jean-Marc.


Bises à toute la famille.



legrolouloup 01/08/2011 17:27



Tu as un courage que je n'ai pas...



Michel 06/08/2011 00:34



Merci, mais on est parfois beaucoup pus courageux que l'on ne croit... C'est selon les circonstances.  Bien à toi, Michel.



trublion 31/07/2011 18:35



heureusement qu' il y a de bonnes âmes prêtes à aider leur prochain.



Michel 01/08/2011 02:17



Il faut ouvrir grand les yeux sur la vraie vie.....C'est en général ce que l'on ne voit jamais en voyage.... Cette histoire avec Camillian a commencé pour moi en 2006 avec les textes en
Catégorie Thaïlande-Jak.


Merci pour ta visite.


 



Eglantine 31/07/2011 13:51



à ton retour en France...nous en reparlons



Michel 31/07/2011 14:07



  OK  je t'embrasse !


Michel



TititeParisienne 30/07/2011 19:40



Bonsoir Michel, heu Papa, mdr !! 


Je viens de rentrer, je passerais plus longuement demain. Passe une bonne soirée, bises, Véronique.



Michel 31/07/2011 14:06



A très bientôt Véronique !


Bises


Papa Michel  



Eglantine 30/07/2011 11:41



P.S ...si tu ne le fais pas je vais copier tes écrits


et les rassembler pour toi ...mais par toi c'est mieux et en plus si c'est moi qui le fait tu vas me poursuivre en justice ....



Michel 31/07/2011 14:06



Voir ma réponse précédente ....


Mais JAMAIS je n'intenterai une action en justice ... rassure toi !



Eglantine 30/07/2011 11:39



toutes ces belles pages pleines d'émotion, il faudrait que tu en fasses un livre pour que les gens sachent au delà
du blog...si, si je t'assure il faudrait que tu le fasses pour eux et puis pour nous, pour en garder une trace...tu es le "meilleur des reporters" de cette souffrance et de cette dignité en meme
temps.


je t'embrasse


pense au livre..tout est écrit il ne reste plus qu'a rassembler et faire éditer



Michel 31/07/2011 13:47



Je ne suis pas certain d'avoir le talent pour celà Eglantine. Cependant, tous les articles, jusqu'au décès de Jak, le garçon que j'avais conduit à Camillian, sont reliés sous forme de
cahier  intitulé :


_______________________________________________________________________________________


Le ciel est bleu, le soleil brille, faut-il pour autant en oublier les zones d'ombres ?


Rencontre et accompagnement des malades Thaïlandais HIV Positifs


_______________________________________________________________________________________


Ce cahier représente une soixantaine de pages A4 - 26.000 mots et 29 photos.


Mon problème est que les photos (même s'il y en peu) montrent des gens malades et que je ne peux pas disposer de leurs visages....


Je vais le remettre en forme en ajoutant titre en page 1 + sommaire en page 2 et t'en adresserai un exemplaire après mon retour en France. et, si tu veux bien, tu me diras ce que tu en penses...


Depuis mai 2008, les autres visites sont pour partie imprimées, d'autre non... Je m'y remets de temps en temps, mais c'est long... De toute façon, je crois que tu as raison, il faut que j'en
garde une trace. Tu me remotives pour continuer ce travail d'archives....


On reprendra ce débat lorsque je serai en France, si tu le veux bien.


Merci pour ton soutien Eglantine


Je t'embrasse


Michel



Loisy 30/07/2011 07:57



Cher Michel dit papa


 


Bon séjour ! Tes amis commencent à devenir les nôtres! Une question que je t'ai jamais posée: quelle est l'attitude des Pères Camillien face à l'intransigeance du Vatican (préservatif etc..)
Peuvent-ils ne parler , Que font-ils? Que  dit leur hierarchie


 


Soeur Emmanuelle était claire sur ce point : elle ne suivait pas les consignes du Vatican comme d'autres éducateurs en Afrique ou en Egypte


Bien à toi


jf loisy



Michel 31/07/2011 14:04



Bonjour Marie-Thérèse, Bonjour Jean François,


Merci du fond du coeur pour votre amitié. Pour votre question, les Pères Camillien indiquent 3 méthodes de prévention sur leurs documents (en Thaï et en
Anglais).


METHODE DE PREVENTION


1.      Pratiquer
l'abstinence et être fidèle à votre amoureux.


2.      Évitez les
comportements à haut risque, en particulier avoir des rapports sexuels occasionnels.


3.      Pratiques
sexuelles sécuritaires en fonction de vos croyances.


_____________________________________________________________________


Voici le document





Bien sur, ils expliquent d'abord ce que le Vatican préconise, mais ils parlent des préservatifs et jamais je n'ai entendu qu'il ne fallait pas utiliser le préservatif.


De toute façon, je sais qu'il en est question lors des formations qu'ils assurent auprès des adolescents et des adultes à la mission...


Je n'ai jamais abordé la question directement. Je peux cependant en parler avec les Pères que je connais bien depuis ces années... Je le ferai lors d'une visite à Camillian.


J'espère avoir répondu à votre question. On en reparle lors de ma prochaine visite ...


Bises


Michel



JPSIAM 30/07/2011 01:44



Bravo PAPA, moi aussi les enfants me disent PAPA!Très belle décoration ! Tu es leur rayon de soleil! Jean-Pierre



Michel 31/07/2011 12:20



Merci Jean-Pierre


Je te souhaite un excellent dimanche.


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog