Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Camillian

Aujourd’hui, vendredi 4 décembre 2010, Tongkao est en besoin d’affection. C’est bisous pour tous. Cela est fort sympathique.

Sa maman m’entreprend dés mon arrivée avec un problème de lit. Malgré mes : « Maï Cochaï » : (je ne comprends pas), elle continue de plus belle son bavardage avec de grands gestes d’explications. Ma traduction interprétée entre mots et gestes s’oriente vers l’achat d’un nouveau lit pour une maman dont le bébé va naître prochainement.  Bof !  Pourquoi pas ?  Ne dit-on pas « jamais deux sans trois » ?

Heureusement Songsak arrive à mon secours. Nouvelle explication, nouveaux gestes : Traduction, Tongkao ne veut plus rester dans son lit. Il en descend tout seul pour retrouver sa maman dans son lit plus grand, aussi elle DSC03196me demande s’il est possible de donner le lit acheté pour son fils à cette dame et son futur bébé. Bien entendu, j’acquiesce avec plaisir, de toute façon, ce lit est destiné à la communauté !

Dans la cour de Camillian, comme cela arrive parfois, des Thaïlandais sont venus installer une cantine mobile et offrent à chacun un grand bol de soupe préparée pour cette occasion. Une autre équipe Thaï est venu apporter à la mission des dons en nourriture : Huile – Œufs – Riz etc…

En manque d’aide pour la distribution des boissons, ma tournée devient "motorisée" (si je puis dire). Je récupère l’un des nombreux fauteuils roulants, pose le grand bac en son centre et vais à la rencontre des malades.

Lors de mon dernier séjour, peu avant mon retour en France, un nouveau patient était arrivé. Depuis cette date, son état s’est détérioré car il se trouve actuellement en fauteuil roulant. Il est très triste et j’ai de la peine pour lui. 

Ce jour là, lorsqu’il aperçut Alain, il cria Alan. Ils ont pu parler ensemble un long moment, ce qui lui a fait le plus grand bien. (Alain /Alan pour les Thaïs/ connait au moins la moitié de la plage !!!) Ce garçon a demandé s’il était possible de rechercher son meilleur ami d’enfance à Pattaya en fournissant quelques explications comment le retrouver. Alain ajoute: Est-ce que l’on peut faire quelque chose d’autre pour toi ?

Ce à quoi il répondit : « I want to be free » (Je veux être libre).

Que répondre à une telle demande, dans l’état de ce garçon ?

Dans ces moments là, il faut lutter pour forcer sa voix à rester identique et ne pas laisser monter cette grosse boule qui remonte dans votre gorge !

Nous allons essayer de retrouver son ami…

Commenter cet article

"jp" 20/12/2010 22:58



Comment ai-je pu laisser passer cette photo de toi avec ce tout nouveau véhicule?
Si on te l'a vendue pour une mob, tu t'es fait avoir



Michel 21/12/2010 02:11



Je me disais aussi que c'était pas très normal de devoir faire le bruit du moteur et de pousser la moto !!!!


   -   



JPSIAM 13/12/2010 06:50



On peut déjà dire à Camillia que tu fais déjà  parti des meubles ! Jean-Pierre



Michel 13/12/2010 13:16



On pourrait le dire..... !!!


Bonne journée à toi.


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog