Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Camillian

Entree-Camillian-copie-1.jpgPour la première fois depuis plusieurs années, six mois sont passés depuis mon départ de Thaïlande en septembre 2011 et mon retour au pays du sourire. Six longs mois qui me font redouter cette première visite à Camillian.

Les visages des nombreux malades à Camillian, certains depuis depuis plusieurs années passent en boucle dans ma mémoire. Chacun est situé dans le lit et dans la salle de soins palliatifs où je les ai vus la dernière fois. Pour ceux qui sont valides, je les revois sous le préau, lors du repas... Les noms surgissent avec leurs visages : Sunee – Pon – Ton – Add – Tongkao – Songsak – Top – Tong - Yout et d’autres encore… Comment vont-ils maintenant ?  

 Dès l’entrée à la mission, à côté de la guérite d'acceuil, Pon, dans son fauteuil roulant, m’adresse un grand sourire et me dit qu’il y a longtemps que je suis parti. Beaucoup sont capables d’indiquer avec précision la date de ma dernière visite à la mission.

Lors de ma visite en soins palliatifs, certains ne sont plus là. Songsak me donne des informations complémentaires. Seulement, deux hommes et une jeune femme sont dans les mêmes lits qu’il y a 6 mois. Pon (vu à l’entrée) parait relativement bien quoique... ne marchant plus. Add a beaucoup changé, il fallait déjà l'aider pour manger, maintenant il ne peut même plus tenir un objet. Un garçon est retourné chez lui. Quelques uns sont à l'hôpital. Les autres ont quitté cette vie… Leur vie d’après sera-t-elle meilleure ?... 

Hélas, les lits n’en sont pas pour autant vides. Premier constat : de nombreux malades d'âge et sexes différents présentent des signes de maladie avancée (Sida). Ceci est (entre autre)  la conséquence des soins tardifs. Camillian peut soigner, aider à se rétablir si l’on vient assez tôt mais trop tard, un miracle est impossible, et l’accompagnement devient celui de fin de vie.

Au cours du déjeuner partagé avec les responsables, les aides-soignants et les enfants, l'un d'entre eux fête son anniversaire. Deux adolescents accompagnent à la guitare les chants habituels. Tout le monde chante et tape dans les mains, y compris moi (pas toujours en rythme !)

Il est inutile de rappeler à l’un des Frères Camillien la distribution de glaces au dessert. Avec malice et sourire, il me dit avant que je ne termine ma phrase: Je sais, comme d’habitude !... Aujourd’hui, 54 enfants sont présents. Ce sont les vacances scolaires.

Tongkao veut être pris dans mes bras, me fait comprendre de lui déchirer l’emballage de sa glace, un petit bisou et le voila parti avec ses copains. Après déjeuner, sa maman vient à ma rencontre. Elle n’était pas là durant la matinée. Sa tête sur ma poitrine, elle me montre les objets qu’elle réalise actuellement avec des aiguilles et de la laine.

Quelque chose a changé, elle semble… différente ! La semaine prochaine, je prendrai un peu plus de temps avec elle… 

DSC07165-Camillian-2.jpg

Mon chapeau a beaucoup plus à la responsable provisoire de la cafétéria !

 Samedi 24 mars 2012.  


CAMILLIAN - Une sortie à la plage pour tous ....

 

 

 

Commenter cet article

Michel 06/04/2012 02:05



Mes derniers articles - publiés rapidement et sans chronologie - sont maintenant classés.


Votre commentaire est resté inscrit à sa date de création. Tout est normal, vous ne m'avez pas écrit avant la parution de l'article...... C'est seulement ma faute, ma très grande faute !!!

Jean-Marc 01/04/2012 09:14


Bonjour cher Michel, je suis sûr que tu étais attendu comme le messie à Camillian et que ta visite a redonné de l'énergie à tes amis de la mission. Ce que tu fais pour eux est d'autant plus
remarquable que cette visite après une longue absence t'imposait beaucoup de courage en te faisant craindre (crainte hélas fondée) de ne pas retrouver tous ceux que tu avais laissés en septembre.
Ici, c'est le temps de l'opération annuelle "Sidaction" et si, "faire le 110" pour effectuer un don peut permettre, au bout d'une longue chaîne, d'améliorer sinon de sauver la vie des
pensionnaires de Camillian, alors faisons tous le 110!

Michel 02/04/2012 13:08



Attendu oui, mais beaucoup de changement !... Ces six mois ont été en quelque sorte désastreux parmi ceux que je connaissais depuis plusieurs années parfois.


"Sidaction" est important car les états ne remplissent pas (ici non plus) les engagements qu'ils avaient promis... et le SIDA continue ses ravages, alors que le vaccin traine en longueur, pour le
plus grand bonheur des laboratoires vendant à prix d'or les traitements !!!


Bonne journée à toi Jean-Marc.



@nika:0023: 30/03/2012 00:44


J'imagine que tu avais l'estomac serré en arrivant, plus de six mois d'absence, tu as trouvé du changement. Quelques uns de tes amis n'étaient plus là, d'autres sont arrivés, c'est un endroit
triste mais heureux, car les thailandais sont des gens souriants et d'un naturel joyeux, ils devaient être très content de te voir.


Bisous et bonne journée

Michel 02/04/2012 12:58



Cette première journée a été difficile mais ce n'est rien par rapport à leur situation !.. Tu as raison, sauf exception, les thaïlandais sont souriants, et ceux qui me connaissent étaient aussi
heureux que moi de les revoir.


Beaucoup de nouveaux malades qui ne me connaissent pas. Ce sera une histoire de quelques jours... sans doute !


Merci pour ton message Anika.



midolu 29/03/2012 08:26


Bonjour Michel.


Dans ce récit qui pourrait sembler " descriptif ", il y a beaucoup d'émotion contenue ...


Chapeau ! 


Passe une bonne journée.

Michel 02/04/2012 12:55



En effet, il est difficile de voir de dégrader des malades que je connais (pour certain) depuis plusieurs années . Volontairement, je n'ai pas voulu trop entrer dans le détail.


Merci pour ton commentaire.


Michel



Loqman 29/03/2012 07:20


Merci pour ce billet du partage.

Michel 02/04/2012 12:53



Je pense voir YOUT lors de Songkran. Difficile avec la maman de Tongkao ! D'autres nouvelles bientot...


Merci Jean-Pierre



JPSIAM 29/03/2012 05:16


Cela fait chaud au coeur dans ce monde fou de folie meurtrière. Jean-Pierre

Michel 02/04/2012 13:30



Merci Jean-Pierre


------------------------


Je pense qu'il y a eu quelques problèmes avec Over-blog car deux commentaires  :


"Pendant le vol Paris-Bangkok" n'ont pas de texte.  Puis-je les supprimer ?


 



Articles récents

Hébergé par Overblog