Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Çà m'énerve !

Nos dirigeants n'ont cessé de répéter : "Il n'y a pas de pénurie". 

 

Pénurie = Manque de ce qui est nécessaire

Définition du dictionnaire de la Langue Française

Nos politiques ont donc raison, car nous ne manquons pas de carburant en France. Les cuves de stockage de la maison France ne sont pas vides.   Sauf que ces stocks sont inaccessibles et que les pompes à la disposition des utilisateurs sont vides ou rationnées et que les files d'attente sont de plus en plus longues dans les stations disposant encore de ce précieux Or noir !


Voir la vidéo ci-dessous :


 

 

C'est beau la dialectique, l'essence manque à la pompe, mais nous n'avons donc pas de pénurie !


Comme aurait dit Coluche: Circulez, y'a rien à voir.


Rassurez-moi, je ne suis pas le seul à avoir entendu que tout serait maitrisé sous peu  et que la normale ne tarderait pas.


En attendant, regardez ces trois cartes !...

Ce n'est pas encore gagné !!!

 

1- Le Parisien du Samedi 16 octobre 2010  (situation la veille)

 

Carburant-1-Samedi-16-Octobre-2010-jpg

 

2 - Le Parisien du Lundi 18 octobre 2010 (situation la veille)

 

Carburant-2-Lundi-18-Octobre-2010-jpg

 

3 - Le Parisien du Mercredi 20 octobre 2010  (situation la veille)

 

Carburant-3-Mercredi-20-Octobre-2010-jpg

 

"A la veille des vacances, 2 790 stations-service sur un de 12 311 étaient toujours en «arrêt ponctuel» jeudi après-midi, selon l'expression du ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Jean-Louis Borloo. Une légère amélioration par rapport à la veille où le ministère en comptait  3 181. L'ancien maire de Valenciennes n'a cependant pas indiqué le nombre de stations «en attente d'essence» qui avoisinait les 1 700 mercredi.

Le gros point noir est constitué par l'Ile-de-, malgré le déblocage de certains dépôts. Mercredi, avait annoncé le déblocage de «la totalité des dépôts» de carburants. Jeudi, le gouvernement était plus prudent et promet un retour «progressif» à la normale sans s'avancer sur une date"......

Extrait :  Le Parisien.fr

Pour voir l'article, CLIQUER ICI 

 

 

 

 
  

  

Commenter cet article

Monville-Lansquet Christian 22/10/2010 21:27



ici en haute normandie, l'approvissionement est un probleme mais malgre cela mercredi apres midi des avions militaires ont survolles la region a plusieurs reprises mais ou prennent ils le
carburant ......et aussi nos chers deputes et senateurs en pre retraites ne doivent pas faire souvent la queue pour faire le plein.......


je ne parle pas de leur regime speciaux de retraite qu'ils refusent d'aligner sur le regime general, faite ce que je vous dit mais surtout taisez vous et bien non ca suffit j'espere que les
procaines echeances electorales serviront de sanctions


bon weekend a pied Michel


cris



Michel 24/10/2010 14:06



Bonjour Christian,


Nous vivons décidement dans un drôle de monde !


En effet, le problème de carburant n'a pas du toucher nos Elus pour regagner leurs terres d'élection.


Quand aux pensions de ces mêmes Elus... Cela ne regarde qu'eux, puisqu'ils décident seuls de leurs montants.


Pourquoi se géneraient-ils pour se mitonner de bons matelas !!!


Bon dimanche


Michel


(Moi c'est au chaud avec un bon rhuuube)



jp" 22/10/2010 08:37



Ce que je trouve désespérant dans les rapports que nos élus etretiennent avec nous, c’est le manque de franchise, les faux semblants, les oui
mais non. Bref qu’ils nous prennent pour des billes. Et c’est de plus en plus fréquent, les ficelles sont de plus en plus grosses (on est en pénurie de cordelettes) et comme l’information – et
l’intox – circulent de mieux en mieux cela provoque un ras le bol profond. Manifestation -Contestations - Casses - Amalgames
... Je pense sincèrement qu’un grand nombre de manifestants de contestataires, et de "désœuvrés" expriment, au dela du problème majeur qui les rassemblent dans la rue, ce désespoir d’être
considérés comme des demeurés qui ne comprennent rien à rien, a qui on demande simplement de voter (et encore) et de payer sans demander le ticket de caisse.
Les pouvoirs tous confondus ont tous abusés de ces artifices pour nous berner et ont tous contribués à nous mener au bord de cet abime d’incertitude qui nous effraie et qui nous semble si
proche.


Ibn Khaldoun (1332-1406) considéré comme le père de la sociologie moderne, développe
l’idée selon laquelle une civilisation urbaine née, s’épanouie, puis décline rongée par le luxe, l’oisiveté, la décadence, la perte des rapports humains, et des valeurs spirituelles. Je ne suis
pas loin de penser que cette thèse est d’une actualité brulante.


Mais gardons espoir et sourions.
(Hou là, là, je deviens trop sérieux moi.)
Vite café et boulot


Bonne journée à tous



Michel 24/10/2010 14:02



Bonjour Jp


Je suis parfaitement d'accord.


A nous prendre pour des idiots, il n'est pas surprenant que la révolte survienne....


Merci pour cette analyse


Michel


 



JPSIAM 22/10/2010 01:44



Regardes dans quel type de voiture repartent nos compatriotes quand la manifestation est terminée. Ils ont tous une belle voiture et une maison
et certain un pied a terre a la campagne.


Lorsque l’on tire trop sur la ficelle est casse ! Des deux cotés ! Les Français ne savent plus apprécier qu’ils vivent dans le plus
beau pays du monde avec toutes les libertés.


Simplement en 1982, un homme politique leur a dit qu’ils pouvaient vivre mieux en travaillant moins. Il faudra un demi-siècle pour se défaire de
cette idée.


Jean-Pierre



Michel 24/10/2010 14:00



Merci pour ta visite Jean Pierre.


J'espère que vous n'avez pas de tracas avec les inondations ?


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog