Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Coup de Coeur

 dalidaDalida quittait ce monde en 1987, début mai.

Dans les archives de mon ordinateur, j'ai retrouvé ce texte sans prétention écrit en 2005 (Ce Blog n'existait pas encore).

Sans doute, ce jour là, un peu de nostalgie du temps passé.

Il est vrai que nous en avions passé des soirées sur ses rythmes et ses chansons ...

 

 


 


Dalida,

 

Quel chemin parcouru en plus de trente ans !

Tous les jours encore, tu reviens en chantant.

Des années durant, tu vécus pour cet art,

Qui nous fit découvrir une très grande Star.

 

Par un mot, tu expliquais l’intolérable

« Pardonnez-moi, la vie m’est insupportable ».

Et le deux mai quatre vingt sept, tu nous quittais,

Tu n’en pouvais plus, totalement épuisée.

 

Tes fans ne savaient pas, croyaient que ta passion

De la danse, des paillettes et de la chanson,

Représentait pour toi la réussite, le bonheur.

Ton rire et ta joie cachaient donc la peur !

 

Car pour toi, chaque jour était un peu plus dur.

Tu ne pouvais plus imaginer ton futur.

Pourtant, des générations entières t’aimaient,

Et reprenaient en cœur tous tes couplets.

 

De Bangkok à  New York, partout dans le monde,

Se transformaient des garçons, perruque  blonde,

Pour interpréter « Avec le temps » ou « Come Prima »

Ils n’imitaient pas, ils étaient toi, une Diva.

 

Chaqu’ nuit, sur tous les continents, les cabarets

Avec tes refrains et chansons, ont fait partager,

Emotions, rire, joie : enfin de bons moments

Du bonheur, pour des amis, pour des amants.

 

Dalida, tu resteras dans nos souvenirs

Avec tes chansons pour notre plus grand plaisir.

Oui, écouter « Il venait d’avoir dix huit ans »,

« T’aimer follement » nous fait remonter le temps.

 

Ecouter « Soleil » ou « Gigi Paradisco »

« Mourir sur scène » ou « Bezame Mucho »

« J’attendrai » ou « Il faut danser reggae »

C’est bonheur et nostalgie, envie de danser.

 

Dalida,  il nous reste toutes tes chansons,

Le temps passé  et « Quand s’arrêtent les violons »

Nous fredonnons, nous dansons en pensant à toi

« Je suis toutes les femmes » ou bien « Mamina »

C’est « comme si t’était là ».

  

Michel BONNEFOY

3 mai 2005 

 



Liste des chansons /  Playlist ci-dessous:

 

 

Ballade à temps perdu

Il venait d’avoir 18 ans

Soleil

J’attendrai

Gigi in Paradisco

Mourir sur scène

Besame Mucho

Il faut danser Reggae

A ma manière

Parlez-moi de Lui

Une femme à quarante ans

Les hommes de ma vie


 

Commenter cet article

anika 16/05/2011 00:43



Coucou Michle


Un vrai plaisir de l'écouter, très grande dame de la chanson. L'année dernière, nous sommes allés à Montmartre et nous sommes passés devant sa maison.


Gros bisous à bientôt



Michel 26/05/2011 18:37



Quel retard pour répondre !


Pardon !


Je reprends possession de mon ordi ...


Bises


Michel



francoise d'avignon 06/05/2011 23:25



mon cher Michel ,


elle est eternelle  et le sera pour toujours ,


et cette chanson  mon dieu ! il venait d'avoir dix huit ans j'en avais oh! le double , mon plus beau souvenir , il m'a trouvé jolie , je l'ai aimé 8 ans ....et la réalité un jour vous
rattrappe , mais cette chanson elle sera toujours pour me faire souvenir de ce qui n'est plus , mais pas perdu de vue ..mais est devnu autre chose , un ami  sans douleur , sans souffrance ,
avec beaucoup d'affection ....


et pourtant  a cette époque celle de la chanson , j'en ai entendu ,  vous rendez vous compte il avait un peu plus de dix ans ....


, merci DALIDA  , je l'ai dit souvent ,  ça me deculpablisait , ça tombait bien ..mais ce que l'on accepte d'une chanson , on l'accepte pas dans la vie ...l'humanité est ainsi faite ,
mais quel souvenir ,


nous aurons tous et pour toujours le plaisir de l'entendre , de l'ecouter surtout


bises a vous  a tre vite ....



Michel 11/05/2011 13:34



Comme beaucoup d'entre nous, la vie est marquée par des chansons....


Moments joyeux, tristes ou nostalgiques !


Une note de musique et le souvenir revient au galop...


Bonne journée Françoise


Michel



JPSIAM 06/05/2011 04:32



Dalida reste dans mon coeur pour toujours! Jean-Pierre



Michel 11/05/2011 13:31



Je comprends cela


Merci pour ta visite Jean Pierre.


Michel



Peggy 05/05/2011 09:04



Et pourtant beaucoup disent qu'elle avait tout pour être heureuse! Il lui manquait l'essentiel.......................c'est pourquoi elle a préféré se retirer....


Quelle fin terrible, et quel poids pour ses proches qui ne peuvent pas ne pas se sentir un peu responsables de n'avoir pas pu la retenir dans la vie et être un peu plus à son écoute. Heureusement
ses disques l'ont immortalisée, et ainsi, jamais sa voix ne s'éteindra. Au fil des chansons on la retrouve telle qu'elle était:passionnée,reine de la nuit mais aussi fragile et mélancolique.


Une belle et grande dame...


Merci pour ces extraits et cet hommage, passe une belle journée!!!


Peggy


 


 



Michel 06/05/2011 04:06



Bonjour Peggy,


Tu as raison, on la retrouve pleine d'entrain dans ses chansons, passionnée et on comprend mieux aussi - après son départ tragique - sa mélancolie ou les vibrations  en interprétant
certains textes...


Finaement, ele a du être bien malheureuse, DALIDA !


Merci - Bisous à tous


Michel


 



jp 05/05/2011 08:15



C'est toujours avec tristesse que je pense à cette grande dame si sensible.
Sensible au point d'avoir oublié de vivre pour elle même.
MM



Michel 06/05/2011 04:00



Merci JP.  A bientôt


Michl



Articles récents

Hébergé par Overblog