Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Paris. Musées

Dimanche 16 septembre 2012. Le Louvre: Notre chasse au lion commence par cet itinéraire:

À partir du hall Napoléon, prenez la direction Richelieu, tournez à gauche puis à droite pour rejoindre la cour Marly. Montez l’escalier de la cour Marly. Sur la terrasse, allez à gauche et, dans le vestibule de l’escalier, entrez à droite dans la salle 1 où est présenté le début de la sculpture du Moyen Âge.

01 Deux lions doux comme un agneau

01 Daniel dans la fosse aux lions.2.2

Photo  - Michel Bonnefoy 16.09.2012

Ile de France
VI
èmeet début VIIèmesiècle.

Daniel dans la fosse aux lions.

Marbre

Provenant de l’ancienne Eglise abbatiale Sainte Geneviève de Paris.


Pour les hommes du Moyen Âge, le lion est un être fabuleux qu’ils n’ont jamais vu. Sa représentation est donc très stylisée : observez sa crinière qui s’enroule en boucles rondes.

Le sculpteur a  représenté l’instant du miracle. Daniel, très calme, appuie sa tête sur son poing, dans une attitude de méditation et de tristesse. Il attend sans crainte les deux lions qui l’entourent.

Daniel avait été condamné par Darius, roi des Perses, qui avait interdit à quiconque d’adresser une prière à un autre qu’au roi lui-même sous peine d’être jeté aux lions.

Daniel, en priant Dieu, avait désobéi à cet ordre, mais Dieu envoie dans la fosse un ange qui ferme la gueule des lions affamés.

Les figures s’inscrivent dans la forme parallélépipédique du chapiteau, les lions étant placés de façon symétrique de chaque côté de Daniel, qui est au centre.

Héritier du chapiteau antique, celui du Moyen Âge conserve les volutes à l’angle, ici occupées par les têtes des lions.

La tête du personnage prend pour sa part la place d’une rosette centrale. « Roman » est l’adjectif qui caractérise l’art qui s’est développé en Occident aux XIe et XIIe siècles.

Les formes des motifs décoratifs sont très simples et s’adaptent à leur cadre. Leur rôle essentiel est d’enseigner la parole de Dieu à des fidèles qui ne savent pas lire.

Elles racontent des épisodes de l’Ancien Testament, de la vie de Jésus et des saints. L’art est utilisé pour la « gloire de Dieu et l’honneur des hommes ».

Sources texte :  Louvre.fr

 

Commenter cet article

Jean-Marc 18/09/2012 16:41


Jean-Pierre a sans doute raison: le plus difficile à assumer au Louvre est peut-être la tenue de gladiateur... Pour l'année prochaine, peut-être celui de Tartarin...

Michel 21/09/2012 07:00



Excellente idée...   Ce sera tout de même plus pratique et...un peu moins "visible"... ! ! !



myrtille 18/09/2012 13:48


j'aime beaucoup les sculptures de lions ;)


bel article !

Michel 18/09/2012 16:38



Merci Myrtille.



Loqman 18/09/2012 08:48


-       Bien, je ne voudrais pas faire du mauvais esprit, mais je ne suis par sûr que c’était une bonne idée de faire visiter la cage aux lions pour les Journées du
Patrimoine.
Oui, les lions sont contents, mais qu’est-ce que je vais dire aux familles moi ?

Michel 18/09/2012 16:36



Sans doute, mais la cage aux lions était moins  fréquentée.... Pour les familles, je pense que tu vas trouver une de tes délirantes formules ....



Articles récents

Hébergé par Overblog