Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Camillian

Aujourd’hui, c’est visite à CAMILLIAN . Je me prépare en hate afin de prendre un bus assez tôt (vers 9 heures).

Hanuman (2)Petite halte dans un bistrot devant la statue Hanuman pour avaler un expresso et converser quelques minutes avec Louise, une dame Belge.

Le seul moto-taxi en attente de client se trouve être celui qui avait failli me mettre la tête en compteur à gaz (Expression de l’un de mes oncles dont je comprends le sens mais pas l’origine !).

C’était il y a bien longtemps et je n’aime pas être fâché, même avec un moto-taxi. Du reste, bizarrement ce jour là son tarif est 60% moins cher que lors de notre dispute! Allez y comprendre quelque chose !

Lorsque nous arrivons au feu tricolore de Sukumvit, en rouge pour nous, je vois passer sous mes yeux le bus 57 - Bangkok – Rayong, et je sais déjà que je l’ai raté. Effectivement, le temps que le feu passe au vert et que nous parcourions la distance jusqu’à la station, le bus démarre pratiquement sous mon nez. Trépigner ne servira à rien, je prends donc mon mal en patience pour attendre le suivant qui arrivera environ trente minutes plus tard. Attente qui se fera sous un soleil de plomb. Heureusement, cette fois, je n’ai pas oublié ma casquette que je déteste avoir sur la tête mais qui est pourtant indispensable en ce moment.

Le personnel du bus est composé d’un monsieur âgé, conducteur, qui a une manie insupportable : accélérer, freiner, accélérer, freiner. Ce n’est pas la première fois qu’un tel chauffeur me conduit. Il est heureux que je n’aie pas avalé un cassoulet au petit déjeuner sinon, j’aurai égayé l’intérieur du bus d’un certain nombre de haricots….

Le second est le caissier. Un petit jeune homme frêle qui parait avoir à peine 17 ans. Lorsque je lui demande un billet pour Camillian, il me répond : what ? – je dis donc Camillieeennn. Ah Camillieeennn OK NA et il me montre 6 doigts pour dire 60 baths. En tout cas, il est honnête c’est le juste prix !

Nous n’avançons pas très vite, accélérer, freiner… et à l’arrêt de Bang Chan, le chauffeur quitte sa place pour s’asseoir sur l’un des premiers sièges. Je regarde et me dit : - Ah non, il ne va pas déjeuner maintenant. L’heure tourne et il est déjà 11 heures 15. Je suis en retard.

Le jeune homme revient du seven eleven avec quelques sacs plastiques qu’il donne au chauffeur. Aussitôt, il emjambe le moteur et s’installe au volant du bus qu’il démarre prestement et prend la route. A–t-il vraiment son permis ? Est-il un peu plus âgé que je ne l’imagine ? Je ne le saurai jamais et pourvu qu’il me dépose devant Camillian, je n’en demanderai pas plus.

Tout mince devant cet immense volant, il est assez sur de lui. Pour savoir à combien il roule, c’est un mystère puisque, comme dans la majorité de ces vieux bus, le compteur ne fonctionne plus !... Je m’approche assez tôt vers l’avant du bus en m’asseyant sur le bloc moteur, il se tourne vers moi et me dit en souriant : Camillieeennn. Je rends son sourire et lui dit : Kapom krap.

Il était lancé trop vite et nous nous arrêtons un peu plus loin que l’entrée de Camillian, je le remercie et saute alors qu’il ralentit au maximum (en général, il n’arrête jamais complétement le bus) !

Mon arrivée à la Mission est saluée par les malades qui ont déjà pris leur repas. Il me faut effectuer immédiatement ma distribution de boisson. La préposé à la cafétéria n’est plus la même. Celle que je connaissais depuis plusieurs années a quitté Camillian car son copain l’a remplacé par une nouvelle copine. Oui, malgré la maladie, des liaisons se nouent et se dénouent avec ce que cela comporte comme « tragédies ». C’est la vie !

J’étais un peu fâché contre elle, mais je ne lui ai jamais fait aucune remarque. Depuis un an environ, elle me taxait de 10 à 15 % supplémentaires sur le montant à payer en boissons et glaces. Ce qui lui permettait de mettre dans sa poche 3 ou 4 €uros. Ce n’était pas très sympa, mais elle était persuadé que j’avais beaucoup d’argent ! Aujourd’hui, le tarif est redevenu le juste prix. C’est curieux, le moto-taxi puis la caféteria de camillian, je suis en veine actuellement.

Après la distribution, je parcours les salles et prends un moment avec les anciens malades puis avec les nouveaux.

Encore un jeune garçon qui connait mon nom et sait où je vais à la plage. Moi, je ne le connais pas. Il faudra que je lui consacre un peu plus de temps la prochaine fois, car il semblait avoir besoin de parler C’est difficile lorsque le Sida vous tombe dessus en Europe, mais ici en Asie je crains que ce ne soit encore pire… La culture, la méconnaissance de la maladie, la honte, la famille à qui parfois, on ne le dit pas et donc l’isolement… Combien de situations dramatiques !

Miss Coca-Cola, la grand-mère alitée depuis de très long mois, tape sur sa joue en me voyant et me dit : OK NA ?... je lui fais comprendre que oui, les dents vont mieux. Je vais tout de suite lui réserver un Coca Cola, sa boisson préférée car parfois, en arrivant à son lit, il n’y en a plus. Nous avons un rituel : Je dois ouvrir la canette, jeter l’eau qui est dans un récipient en métal avec une anse (ce qui lui sert de verre) et remplir à moitiè ce récipient avec le Coca.

Cette attention lui fait plaisir !

La nouvelle jeune femme de la cafétéria a une petite fille (son prénom est un peu compliqué : maîtchaî (je n’en suis pas certain)). Elle a 16 mois, un petit visage rond et des yeux très noirs. Elle est mignonne comme tout - Jugez plutôt !

DSC01702

Elle est farouche et se cache lorsque j’approche. C’est normal, un blanc c’est effrayant : pourquoi sommes nous si pâles ?... Et puis mes yeux bleus, ce n’est pas naturel !

Ce sera pareil aujourd'hui avec Tongkao. Il vient de se réveiller et la couleur blanche doit l’effrayer également. J’ai beau dire aux adultes de ne pas me l’ammener de force, ils n’écoutent pas et Tongkao de se planquer encore plus vite. Sans doute les malades craignent-ils que je me vexe alors que je sais bien qu’il faut laisser faire les enfants, surtout vers cet âge où l’inconnu fait peur. (Je parle comme si j’avais une grande expérience) !!... Bref, je réussirai à réaliser quelques photos mais l’œil n’est pas rieur aujourd’hui….  J’ai donné à sa maman un assemblage d'anciennes photos en format A4 qui lui a bien fait plaisir.

Tongkao Oct 2009 Fev 2010 G

Une copine de maman me fait comprendre que ce serait bien qu’elle puisse mettre les photos dans un album. Voilà donc un nouvel achat à prévoir.

DSC01709

Tongkao a eu 14 mois le 4 mai 2010

Le Directeur de la Mission dit en me voyant : - Bonjour le Français ! Et  il m’installe à table à côté de Somchaï, Antony et Mickael, trois séminaristes qui deviendront ensuite des prêtres Camillian. Ils passeront sept ans au séminaire de Nakhom Pathom et me demandent de leur rendre visite là-bas. 

Le repas terminé, je me précipite pour distribuer les glaces. Ils ne sont pas très nombreux. Les adolescents ne sont pas à ce déjeuner. Sans doute une sortie quelque part, avant de reprendre l’école ce lundi. Les gamins choissisent leur glace, la préposé de la cafétéria note pour l’addition. Peu viendront me remercier aujourd’hui car ils sont trop pressés de se rendre à la piscine.

DSC01155

Un petit garçon et une petite fille prendront néanmoins le temps de venir vers moi. Ce n’est pas très important, ils sont comme tous les enfants à qui il faut rappeler… n’oublie pas de ….. Moi, je suis content de les voir s’en aller en sautillant de joie.

Après un moment devant les salles de soins palliatifs, assis sur le muret, je prends congé.

Devant les soins palliatifs

Certains vont se coucher pour la sieste, c’est bien la seule chose à faire car il fait vraiment trop chaud. C’est encore pire qu’au bord de la mer ! 

Dans le bus, je somnole sans rater ma station de Pattaya, encore un moto-taxi et retour à l’hôtel où je vais à mon tour m’endormir vraiment pour plus d’une heure.

Je me réveille en sursaut, il est 17 heures 20. J’ai laissé passer l’heure (17 heures)  à laquelle j’appelle ma mère tous les dimanches. Elle me trouvera un drôle de voix que je confirme puisque je me réveille d’une sieste. Bizarre, tu n’es pas malade au moins !

Oh ces mamans qui se font toujours du souci quel que soit l’âge de leur « morveux » (je suis un morveux de 62 ans pour elle, qui a 83 ans).

Commenter cet article

Natacha 28/05/2010 12:36



P.S. qui est Hanuman ? merci de m'éclairer



Michel 28/05/2010 14:16



Hanuman est un Dieu Singe, originaire de l'Inde.  Cependant,  Il y en a un au carrefour en bas de mon hôtel ici en Thaïlande à JOMTIEN. Je viens de mettre sur une page
Thaïlande des photos et des renseignements plus précis (exploités du Net) pour cela, il convient de cliquer : 


http://www.bonnefoy-michel.com/pages/Hanuman-3158263.html


Bonne lecture !


Michel



Natacha 28/05/2010 12:35



Bonjour Michel, merci de nous décrire une de vos journées à Camillian.Il reste toujours aussi choquant, de constater comme vous le dites que le Sida est encore plus dévastateur en Asie qu'en
Europe. Quelle est la réelle prévention faite auprès de la population ? L'es actions de prévention et d'information ne seront jamais suffisantes même en Europe. Par exemple, en région PACA, après
chaque été, il y a une recrudescence de personnes touchées par le Sida. 


attention J - 2 pour la Fête des Mamans !  Bonne journée Natacha 



Michel 28/05/2010 14:12



Bonjour Natacha - Il y a une prévention qui existe dans les collèges, mais je crains bien qu'ici comme ailleurs, on n'oublie vite à certains moments. Il y a également des informations dans les
boites. Mais, est-ce que l'on est bien conscient lorsque l'on a abusé de l'alcool ou de quelques produits ... un peu nocifs ou comment dire "excitants" ?... 


Merci de me rappeler la fête des Mères.


Bonne journée


 



reymond 26/05/2010 07:37



Petit dèj devant la statue d'Hanuman dont les trois caractéristiques sont: courage, force et dévotion, voila un bon moyen de commencer une bonne journée.



Michel 26/05/2010 07:46



Voilà une info que je ne connaissais pas !..... Merci et excellente journée pour toi !  Michel



alain 26/05/2010 04:37



merci pour cet article


Alain



Michel 26/05/2010 07:47



Merci à vous et bonne journée


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog