Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Les choses de la vie

Samedi  - Ecran noir. Vous avez compris que derrière cette histoire « abracadabrante » la vérité toute simple était que je vivais une séparation temporaire ou définitive avec mon ordinateur.

 

Nuits blanches. Lors d’une séparation, parfois, il faut sortir, bouger, voir du monde pour oublier la dure réalité. Au cours de ma vie, je n’ai jamais été assidu des boites enfumées ni des soirées alcoolisées (quoique je n’ai pas toujours été raisonnable !)  D'ailleurs, pourquoi allez en boite alors que je me fais draguer sur les trottoirs

 

 Nuits blanches enfiévrées - Pour la fièvre du samedi soir, c’est loupé d’un jour, puisque nous sommes dimanche.  Travolta peut donc dormir tranquille, il n’aura pas de concurrent !

 

Dimanche - Ce fût donc ma première nuit blanche enfiévrée. Mais quelle nuit ! Car c’était une vraie fièvre (40°). Celle qui vous fait transpirer, avoir froid, claquer des dents, celle qui transforme votre tête en « crabe tambour » et votre lit en bateau qui prend l'eau, celle qui vous cloue au lit (drôle d’expression être cloué au lit), celle ou mettre un pied devant l’autre devient le supplice chinois des boules de flipper dans la tête, celle ou vous baisser transforme le cerveau en crécelle, celle ou la tête est telle une cafetière, en ébullition: "café bouillu  - café foutu", je vous dis pas ce qui reste ensuite… Celle ou même couché, aucune position n'est confortable et qui transforme votre corps en carcasse de douleur !

 

 Lundi – La fièvre, sans bruit, retombe légèrement 39.5° puis 39° en fin de journée, passée au lit pour l’essentiel. J’ai 100 ans, peut-être plus et finalement, c’est certain, je ne veux pas devenir centenaire, tant pis pour les fleurs, le verre de champagne qui me donnera mal à la tête et le discours ! Impossible de sortir du lit sans une chaise à proximité et marcher à tout petits pas, vouté et vacillant parfois.

 

Mardi – Cela va un peu mieux ? 38°5, mais j’ai toujours 100 ans. Je sors tout de même avec Patrick qui me conduit chez un réparateur d’ordinateur. Dépôt du malade (pas moi, l’ordinateur).  On ne me donne aucun diagnostic. Il faut laisser l’ordi et on me téléphonera !! Aïe Aïe Aïe… Je suis tellement fatigué que je ne discute pas… Si besoin, j’abandonnerai le "fils indigne" ( !).  Halte à la superette 7 Eleven où une employée me dit : Maï Sabaï Mister (Cela ne va pas bien Monsieur). Dans cette épicerie, les termes courtois et attentionné ne font pas parti des critères d’embauche, ce qui me fait penser que je dois avoir vraiment une petite mine pour ne pas dire une sale gueule !.  Retour au lit.

 

Mardi en fin d’après-midi – Alain, de passage, m’houspille (me renvoyant d’ailleurs des arguments que j’ai parfois tenus avec lui) pour que je me rende "fissa" à la clinique habituelle à quelques pas de l’hôtel. Finalement, je reconnais que c’est une sage solution. J’explique mes symptômes à la femme médecin qui me connait. Elle m’ausculte et me propose une piqûre d’antibiotiques et des médicaments pendant 3 jours, en me précisant que si la fièvre n’est pas tombée le lendemain, je reviens pour une nouvelle injection.

 

Mercredi – Le mal de tête m’a quitté (mais je ne le regrette pas, lui) la fièvre est devenue normale. Je mange enfin quelque chose à midi, c’est le premier repas depuis dimanche soir. La chaise n’est plus nécessaire pour me lever du lit et j’ai ….60 ans enfin 62.  Quand même, cela fait beaucoup de bien de gagner 38 ans en une nuit !!!

 

Il faudra sans doute un jour ou deux avant que je ne retrouve ma forme, car cet après midi, j’ai voulu me remettre à l’ordinateur (de dépannage) pour répondre aux commentaires et visiter mes blogs amis… mais je n’ai pas pu rester longtemps et je vais retourner dés la fin de ce texte... au lit !

 

Mais, promis…. Je réponds à tous très bientôt.

 

 

 

Commenter cet article

mauricette 10/12/2010 18:34



après la lecture de vos réponses aux commentaire , j'ai pu constaté que vous allez mieux , je suis bien contente pour vous . je vous souhaite quand même un bon
rétablissement.    mauricette



Michel 11/12/2010 10:16



Merci pour votre gentille attention Mauricette.


Bon Week-End


Michel



TititeParisienne 09/12/2010 20:08



Bonsoir Michel ; Tu es malade et tu gardes ton humour, j'adore ! Prends soin de toi Michel, reposes toi et pas d'imprudences. Passe une bonne soirée malgré tout, bisous, Véronique.



Michel 10/12/2010 13:06



Bonjour Véronique,


Oui, je crois qu'il faut garder un peu d'humour. (Enfin, les premiers jours, le sommeil était plus fort, mais ensuite, cela fait du bien d'en rire !)


Je vais beaucoup mieux, mais je vais essayer d'être un peu plus sérieux, en me reposant .. peut-être !!


Merci pour ton message


Bises -  Michel



Jean-Marc 09/12/2010 12:33



Ne te rends pas malade ainsi, Michel... ce n'est (n'était) qu'un ordinateur!


Plus sérieusement, soigne-toi bien pour nous revenir en pleine forme. Ce n'est quand même pas une malheureuse fièvre thaîe qui va avoir raison d'un solide Auvergnat redevenu jeune!


Bises.



Michel 10/12/2010 13:03



Je crois bien qu'il faudra employé le passé.... pour l'ordinateur !


Tu as raison, ce n'est pas cette fièvre exotique qui va me faire plier (enfin elle l'a fait un peu, mais c'est fini...)


L'Auvergnat lui dit ****  Mais à toi, il dit toute son amitié.


Bises - Michel



anika 09/12/2010 11:34



Attention aux amibes et autres cochonneries, j'espère que dépuis ton billet tu vas de mieux en mieux. Enfin soigne toi bien et reviens nous en pleine forme.


Le principal c'est que tu n'as ps perdu ton humour, Guy Bedos et Sauphie Daumier en sont la preuve, je les adore,


A bientôt sur un ordi tout neuf.


Gros boujou (comme on dit chez nous)


Anika



Michel 10/12/2010 13:00



Bonjour Anika


Oui, cela va mieux maintenant. Je vais en profiter pour me reposer un peu, ce que je n'ai pas vraiment fait depuis mon arrivée.. Ceci explique peut-être aussi cela ! 


Merci pour ta visite.


Bises -  Michel



Peggy 09/12/2010 08:56



Hello!!!!


...et moi qui ai parlé de toi pas plus tard qu'hier en disant "au moins, il y en a un qui ne doit pas souffrir du froid et de ses désagréments, et qui doit bien profiter du soleil!!! la
chance!!....Au fond du lit, avec la fièvre pour compagne....Y a mieux!!!!!.


J'espère qu'à l'heure ou j'écris tout va déjà bien mieux!!Repose toi et pense à toi pour une fois (un peu, oui je sais,tu n'as pas l'habitude :-), fais un petit effort :-)  Courage!


Envoie vite des nouvelles!! En attendant, nous t'embrassons tous les 4!! 


Peggy & Co



Michel 10/12/2010 12:54



Ah, c'est certain, j'avais plutôt trop chaud !... Quand à vous, quelle galère !.... Sauf pour les enfants qui ont du s'en donner à coeur joie! Because neige et reneige.


Bon, pour moi cela va mieux, la fièvre est partie; Je reste un peu flagada, mais c'est normal. Je pense que je vais cesser de marcher autant que je l'ai fait ces derniers temps... Ce n'était pas
trop raisonnable sans doute. Je nous crois un peu félé dans la famille !!!


Et puis j'ai des stocks de photos pour travailler avec un ordinateur qui fonctionne. (C'est à dire pas avant mon retour en France)


Le mien et son écran noir est une histoire à rebondissement (je raconte bientôt..) La rupture est consommée c'est certain !...


Voila rassure toi, je vais revenir en entier (bronzé "patchwork" - cela ce sera une autre histoire !)


Bises à tous les quatre.


Michel


 



"jp" 09/12/2010 07:56



Et bien, mon cher. Que nous dis-tu là ?
Tes connexions bioniques avec ton ordi étaient tellement fortes que la séparation à endommagée aussi tes circuits ?
Et que bien sûr tu as voulu (une fois encore) jouer au technicien clinicien. " Bon, un cachet bleu + un vert pomme + deux gélules roses et
blanches. Non, non, le rose et le vert pomme c’est moche. Plutôt une pilule Orange vif avec le bleu et le vert pomme. Ça c’est bien…"
Bon je vais attendre que tout rentre dans l’ordre pour toi et pour l’ordi avant de t’envoyer (hors blog) une belle bordée d’injures.
En attendant soignes toi bien tranquilou. Nous attendrons patiemment ton retour au clavier
Bise
jp



Michel 10/12/2010 12:45



Ne me parle pas de mes connexions bioniques et des circuits endommagés... J'ai du tout mélanger....


De même avec les pillules de couleur, moi je voyais tout en NOIR !!!!


J'accepterai avec courage la bordée d'injures car je sais qu'elle vient du coeur  hahahaha.


L'histoire de l'Ordi a une suite : C'est du Guignol !!!!  Cela va être la prochaine histoire...


A Suivre


Bises


Michel


 



Gérard et Leuagn 09/12/2010 06:47



Bonjour Michel,


Soignes toi et reposes toi car la santé c'est ce qui est le plus important.


Avec la fièvre que tu as eue je trouve que tu as vraiment du courage d'avoir pris le temps d'écrire ces lignes mais tu dois penser à toi un petit peu même si tu es quelqu'un qui ne s'apitoie
jamais sur son sort et qui pense et agit toujours pour les autres avant tout.


Bon rétablissement.


Gérard et Leuagn



Michel 10/12/2010 12:40



Merci à vous deux Leuagn et Gérard,


Je suis en bonne voie... cela va aller.


J'étais aujourd'hui à Camillian, j'avais promis. Je ne suis pas resté longtemps et au contact de tous ces malades, je ne pense pas avoir le droit de me plaindre...


Ecrire le texte m'a distrait des longs moments au lit.... Et puis, en me moquant quelque peu, cela dédramatise la situation... ou je fais comme si... !!!


Merci pour vos voeux de rétablissement.


Michel



alain 09/12/2010 04:09



bon rétablissement


alain



Michel 10/12/2010 12:33



Merci beaucoup. Cela suit son cours et tout devrait rentrer dans l'ordre bien vite.


Bien à toi


Michel



Françoise Rossignol 09/12/2010 01:55



Bravo pour la description des symptômes, ce qui signifie que tes neurones sont encore en fonction! Il faut être prudent, les moustiques transportent des virus de plus en plus rsistants aux
antibiotiques.


Je suis certaine que ton ami a été d'un bon conseil, et je te souhaite un bon rétablissement pour savourer le quotidien.


Il vaut mieux une convalescence au soleil que sous la neige parisienne.


Amicalement,


Françoise



Michel 10/12/2010 12:32



Les neurones ont quelques peu chauffées, mais elles fonctionnent encore. OUF !!


Il est vrai qu'en regardant le climat en France, on se sent un peut privilégiés ici.


Amitiés


Michel



JPSIAM 09/12/2010 01:33



Michel! Prends soin de toi, tes amis et surtout les enfants de l orphelinat ont besoin de toi. Jean-Pierre



Michel 10/12/2010 12:31



Merci du fond du coeur Jean Pierre.


Oui, je vais faire attention !


Bien à toi


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog