Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Humour

militaire--3--enc.jpg

LETTRE AU SERVICE DU RECRUTEMENT 

POUR ÊTRE EXEMPTÉ DE SERVICE MILITAIRE.  

 

Ce petit courrier trouvé, au hasard sur Internet, en fera certainement sourire plus d'un. Je vous livre cette lettre assez compliquée pour surprendre le service du recrutement. (C'était au temps où le service militaire était obligatoire !)


 Monsieur le Commandant du bureau de recrutement de X... 

  

Permettez-moi de prendre la respectueuse liberté de vous exposer ce qui suit et de solliciter de votre bienveillance l'appui nécessaire pour étudier au mieux une exemption de service militaire, afin d'obtenir une libération rapide.


       Je suis sursitaire, âgé de 24 ans et je suis marié à une veuve de 44 ans, laquelle a une fille qui en a 25.

 

       Mon père a épousé cette fille. A cette heure, mon père est donc devenu mon gendre, puisqu'il a épousé ma fille.

 

De ce fait, ma belle-fille est devenue ma belle-mère, puisqu'elle est la femme de mon père.

 

Ma femme et moi avons eu un fils. Cet enfant est  devenu le frère de la femme de mon père, donc le beau-frère de mon père.

 

En conséquence, mon oncle, puisqu'il est le frère de ma belle-mère. Mon fils est donc mon oncle.


La femme de mon père a eu un garçon qui est à la fois mon frère, puisqu'il est le fils de mon père, et mon petit-fils puisqu'il est le fils de la fille de ma femme.


Je suis ainsi le frère de mon petit-fils, et comme le mari de la mère d'une personne est le père de celle-ci, il s'avère que je suis le père de ma femme, et le frère de mon fils.


De ce fait, Monsieur le Commandant, ayez l'obligeance de bien vouloir me renvoyer dans mes foyers, car la loi interdit que le père, le fils et le petit-fils soient sous les drapeaux en même temps.


Dans la croyance de votre compréhension, veuillez recevoir, Monsieur le Commandant, l'expression de ma considération distinguée, en vous demandant de bien vouloir transmettre aux autorités subséquentes mon cas très difficile. 

 

 

 

 

Commenter cet article

Françoise Rossignol 13/01/2011 13:11



Incroyable mais vrai! j'imagine les réunions de famille pour les anniversaires; quelle histoire!


Il est vrai que moi aussi, un moment j'ai fait appel à mes connaissances généalogiques tant ça s'embrouillait dans ma tête... (l'âge peut-être?)


J'espère qu'il aura eu gain de cause pour son courrier très détaillé.


Amicalement de Thaïlande



Michel 13/01/2011 22:42



C'est tellement "tordu" qu'il a du être renvoyé très vite dans ses foyers .....


Un p'tit coucou de Paris gris et pluvieux s'envole vers ton île....



francoise 12/01/2011 14:04



coucou! j'espère que vous avez repris votre souffle après avoir lu ça ,


c'est une histoire a la OUVRARD , il faut être bien concentré pour suivre


mon DIEU  quelle famille .....


bisous  francoise d'avignon



Michel 12/01/2011 19:21



J'ai du relire pour bien comprendre...


Oui, quelle famille !!!!


Bises - Michel



JPSIAM 12/01/2011 11:28



Elle est bien bonne cette histoire! Mais il avait raison car la loi était faite
comme cela, le Père, le Fils  et le Petit-fils ne pouvaient pas être à la guerre en même temps. Tu nous les feras  toutes Michel. Jean-Pierre



Michel 12/01/2011 19:20



Un peu folle cette histoire !


Bonne journée Jean Pierre.


Michel



TititeParisienne 12/01/2011 10:59



Bonjour Michel ; Heu je t'avoue que j'ai perdu le fil ... J'ai pas bien compris, mdr ! à mon avis il a du être exempté du service militaire, car on a du le mettre chez les fous !


Bonne journée, bises, Véronique.



Michel 12/01/2011 19:19



Oh, je comprends car j'ai du relire plusieurs fois pour bien comprendre...


On peut dire que c'est une histoire de Fou ... OUI !!


Bonne soirée !


Bises - Michel



"jp" 12/01/2011 08:25



Je me replonge tout de suite dans mon arbre généalogique de vache. Je sais déjà que certains humains sont mes parents très proches en raison des
manipulations génétiques. Ca va faire tout drôle au laborantin ce midi au restaurant, devant son assiette de bavette aux échalotes d’entendre cette dernière lui dire : "Papa"



Michel 12/01/2011 19:18



Je suppose que ce fut un déjeuner d'émotion.....


"Des larmes salées coulaient sur ma bavette.."


etc...etc...


 



Articles récents

Hébergé par Overblog