Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Çà m'énerve !

A deux pas de la Seine, face à la gare d'Austerlitz, de l'autre côté du Jardin des plantes, place Valhubert, une... habitation !  Celle ci fut réduite en cendre après un incendie fin février 2011. Quelques jours plus tard, elle était à nouveau "opérationnelle"...

Photo prise avant l'incendie, en février 2011.

0.Abri-sans-logis-Paris.jpgCombien sont-ils, dans Paris et autour de Paris, à vivre dans de telles conditions ?...

         Ci-dessous : en octobre 2011...

SDF-Austerlitz-1.JPG


Dans son commentaire, Jean-Marc écrit : "j'invite tout le monde à (re)voir le film de Roland Joffé (1992) avec Patrick Swayze et Ayesha Dharker, entre autres " La cité de la joie". Ce qui se passe en Inde dans cette histoire devient de plus en plus fréquent en Occident, et notamment en France, aujourd'hui. J'ai honte face à mes petits-enfants que mon pays ne soit pas en mesure de leur offrir la perspective de meilleurs lendemains!"

 

Voici la bande annonce de ce film :

Commenter cet article

Les Chats du Bocage 15/12/2011 01:08


Je viens de chez Nadia-vraie.


C'est malheureusement une triste réalité. Je viens de lire ça :


http://lyon.ville.orange.fr/direct/index.html?direct/listeactu/111214175736.px9ej4t5


 


 


300 personnes sont dans la rue ! A Paris ce doit être pire !


Sans compter que d'autres ne sont pas dans la rue mais vivent dans des taudis, sans chauffage etc...


Amicalement. Dani

Michel 20/12/2011 06:03



Bonjour,


Merci pour ce témoignage et votre visite Dani.


Michel



francoise84 07/12/2011 23:24


quel malheur en l'an 2011 de voir ,ça


et dire que l'hiver arrive drainant son samu social qui va enocre etre débordé et que les teles vont nous faire croire a la pitié  pendant que nos elus se
goinffrent dans leurs salons surchauffés , j'ai honte d'être de ce pays quand je vois des choses comme ça !!


amicalement francoise 84

Michel 08/12/2011 06:05



Cela ne devrait pas exister... Mais ils sont chaque année plus nombreux....


Je partage votre Honte !


Bien à vous Françoise,


Michel



Mireille 05/12/2011 16:31


Bonjour Michel, je découvre ton blog via Nadia-vraie, une bonne amie à moi et je suis vraiment sous le choc de voir cet article... triste réalité d'aujourd'hui.

Michel 06/12/2011 11:35



Hélas, c'est une réalité quotidienne dans nos grandes villes !...


Merci à Nadia-vraie d'avoir signalé mon blog. Merci pour ta visite.


Bonne journée !


Michel



oursonne libre 04/12/2011 23:01


des cabanes comme celles ci nous en avons partout à Bagnolet et Montreuil et sur le bord du périph, a la fin il est vrai on ne fait plus attention, on passe son chemin et puis c'est tout


je ne trouve pas cela normal, et je me dis que c'est la honte mais les gens s'en fichent, tu sais nous vivons dans un monde ou c'est chacun pour soi


amities

Michel 06/12/2011 11:26



Merci pour ton témoignage.


Bien à toi,


Michel



Jean-Marc 04/12/2011 20:04


Est-ce à l'habitant de cette "maison" que pense Sarko en se rasant le matin?


J'invite tout le monde à (re)voir le film de Roland Joffé (1992) avec Patrick Swayze et Ayesha Dharker, entre autres " La cité de la joie". Ce qui se passe en Inde dans cette histoire devient de
plus en plus fréquent en Occident, et notamment en France, aujourd'hui. J'ai honte face à mes petits-enfants que mon pays ne soit pas en mesure de leur offrir la perspective de meilleurs
lendemains!


Je partage l'avis de Christian et je serai dans la rue, tant que j'en serai physiquement capable, dès que l'occasion se présentera... pour l'honneur de ma descendance.


Que les "Karcheriseurs" en puissance se méfient de n'être pas "Karcherisés"!

Michel 06/12/2011 11:25



Honte à tous ceux qui ont laissé s'installer ces situations depuis de nombreues années.


Je confirme ... voir le film "La cité de la Joie"



fransua 04/12/2011 19:40


je reviens vers toi car j'ai oublié de te mettre le lien de  ce très mauvais souvenir


Quand l'incompréhension se met en mots........................


http://www.latelierdefransua.com/article-31296046.html

Michel 06/12/2011 11:12



Merci pour ta visite.


De très belles peintures sur ton lien... Bravo !


Michel



fransua 04/12/2011 19:37


cela me rappelle de très mauvais souvenirs


voici le lien, je ne peux rien dire de plus car tout est dit dans cet artcile

Jeanne Fadosi 04/12/2011 12:37


Nina a écrit en substance il est affligeant de voir à quel point la misère est devenue banale et Gaia ceux que l'on nomme les "invisibles". Celui des photos de Michel en tous n'est pas invisible,
à tel point qu'on lui a mis le feu.


la misère n'est pas devenue mais redevenue banale, si elle a quitté un temps son statut de banalité et si c'était juste pour devenir invisible ce que je
crois, ce n'est pas mieux ! car la grande pauvreté existait sous les trente glorieuses : c'était le faubourg où on nous interdisait (nous les enfants) d'y aller se promener, c'était le bidonville
sur lequel j'avais une vue plongeante depuis ma chambre d'étudiante à Nanterre, c'était ces villes de l'Est de l'Europe, asseptisées le jour où ils surgissaient dans la nuit dangereuse (années
1970).


Tu as bien fait Michel de publier ceci comme ce qui devrait être le comble de l'insolite.

Michel 06/12/2011 11:03



Bonjour Jeanne


Merci pour ton témoignage.


 



Christian 04/12/2011 11:08


le problème est qu'aujourd'hui tout le monde s'en fout et se donne bonne conscience en donnant une fois de temps en temps pour telle ou telle cause, mais ça ne vas pas il faut S'INDIGNER c'était
il y a 200 ans la révolution et la fin des privilèges et bien qu'attendons nous pour faire tomber quelques têtes afin de faire réfléchir un peu plus humainement aux problèmes et non pas en terme
de financiers,


je sens que les choses commencent a bouger et je suis optimiste pour 2012


bon dimanche Michel

Michel 06/12/2011 11:01



Merci Christian !



Nina Padilha 04/12/2011 08:10


Il est effarant de constater à quel point la misère est devenue banale.
J'aimerais tant voir nos édiles prendre leurs responsabilités !
On n'a pas le droit de laisser des gens comme ça.
En hiver, en plus.
Mais il me semble bien que l'égoïsme et le manque d'empathie soient de mise dans les ors de la république.

Je suis passée ici sur les conseils de Nadia-Vraie.
Je vous souhaite une bonne journée.
Nina

Michel 04/12/2011 10:25



Je partage votre commentaire Nina. Nos gouvernants promettent, jurent la main sur le coeur que cela n'est pas acceptable et s'en retournent dans leurs limousines, sous les lambris dorés où ils ne
cotoient pas vraiment la misère !...


Et la vie continue... durement pour certains !


Michel


PS - Merci à Nadia.


 



Articles récents

Hébergé par Overblog