Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Camillian

Pour cette visite à Camillian, je n’utilise pas les transports en commun. Patrick me conduit et CHEVROLETm’accompagne avec sa voiture ci-contre. Evidemment, le ruban n’était plus sur le véhicule.  Pour savoir le pourquoi du ruban, cliquez sur la photo…

Aujourd’hui une soixantaine de malades sont présents. Le déjeuner vient d’être servi et après quelques bavardages, nous allons à la cafetéria. Pendant que la responsable remplit le panier en boissons, Patrick s’occupe de sa petite fille. Il s’y prend comme un pro pour lui donner à manger. C’est un peu difficile car la petite ne tient pas en place.

Patrick01Patrick participe à chaque opération de distribution et d’aide aux souffrants. Après la distribution, nous sommes surpris par une dame. Elle hurle puis elle s’avance et continue ses cris en levant les bras. Elle nous regarde méchamment en tournant autour de nous. Dans un premier temps, je ne lui accorde pas vraiment d’importance, d’autant qu’elle s’exprime en Thaïlandais et que je ne sais pas si cela nous concerne. Parfois, il est arrivé que des malades agacés gesticulent en parlant dans le vide. Quelqu’un nous traduit Patrick02.filtre-copie-1.jpgqu’elle est en colère car nous avons offert un Coca-cola on à une personne (de sa famille ou un/une ami(e)…). Elle n'est pas d'accord car le Coca [est poison] : c’est elle qui l'assure. Finalement, un aide-soignant nous fera comprendre que cette personne perd un peu la tête. Si cette dame est encore présente la semaine prochaine, il faudra trouver un moyen pour lui demander ce que nous pouvons offrir, (sinon, nous n'offrirons rien, mais c'est gênant!). Je n’ai pas compris de quel malade il s'agissait !

DSC01868.filtre.800Plusieurs malades et aide-soignants me rappellent gentiment que Tongkao est tombé de son lit, trop petit pour lui maintenant. Je n’avais rien promis mais peut-être me connaissent-ils bien maintenant !...  Après m’avoir raconté la mésaventure du petit qui est passé par-dessus bord en se cognant la tête sur le carrelage, j’avais pensé qu’il faudrait prévoir cet achat. Peut-être ai-je pensé trop fort ! Il est évident maintenant qu’ils attendent le nouveau lit.

Si la semaine dernière, le petit Tongkao était farouche et ne voulait pas m'approcher, ce matin c'est tout le contraire , à croire qu'il a, lui aussi ,  envie de son nouveau couchage. S'il savait parler : Que me dirait-il ?...

Petite anecdote amusante, on m’explique que la prochaine fois, lorsque j’apporterai le cadeau, (voilà, il est déjà acquis) il faudrait que je le dépose à l'administration  / Direction. Ce n’est pas souhaitable que je le dépose directement à la maman pour son fils.

Aurions-nous commis un impair lors de la livraison du lit bleu ?

DSC01866.filtre.800En quittant la Mission, nous regardons si la Police est sur la route. Lors de notre visite en février, Patrick m’avait conduit, comme aujourd’hui. Après avoir roulé seulement 150 ou 200 mètres, un policier nous fit signe de nous garer et d’éteindre le moteur. Il dit : vous rouliez au compteur  à 120.

Comme aucun radar n’indiquait ce chiffre, l'appréciation était "au flair" !

Stupéfaction : rouler à 120 kilomètres après 100 mètres environ est peut-être possible en Ferrari, mais avec ce véhicule cela tient pour le moins  du miracle !  Sans nous consulter, chacun de nous répèta plusieurs fois : Camilliiiaan – Camilliiiaan… Ma main, accrochée à la poignée de la portière, était prête à l'ouvrir afin que je me précipite à la Mission pour demander de l’aide.

Avec le recul, je pense que ce n’aurait certainement pas été une bonne idée.

1  -Imaginez, le policier me voyant partir en courant : Quelle réaction ? Quelle attitude ?

2   -En supposant que je parvienne à Camillian : Quelqu’un serait-il venu contrarier l’agent ?

Bref, quelques instants plus tard, l’autorité nous dit, sans explication, de partir, sans demander les papiers et sans "pénalité".  Le croirez-vous ? Nous n’avons pas insisté et repris la route immédiatement.

Lit Tongkao.filtreAujourd’hui, aucun policier n’est visible à l’horizon. Nous partons donc en confiance.

 

A l’approche de Pattaya, nous décidons de passer dans une grande surface pour voir les modèles et tarifs des lits d’enfants. Au moment où nous parlons de cela, nous sommes arrêtés à un feu rouge, juste devant un magasin spécialisé... en lits d'enfants !

Petite manœuvre pour nous garer, nous entrons pour nous renseigner. Quelques instants de négociation, le choix du lit est fait, un modèle pas trop bling-bling, avec matelas et couverture, longueur 1 mètre 20.

Le prix parait correct et je n'ai aucune envie de passer le reste de la journée  chez Lotus - Big C et Carrefour. Mon choix est fait, ce sera ce lit (photoci-dessus).

En précisant que nous le récupérerons jeudi 10 juin, avant de retourner à Camillian ,je règle la facture.  Voila une journée bien remplie !

DSC01865.filtre.800

Le lit a été livré jeudi 10 juin 2010.

Photos et récit dans quelques jours !

 

 

 

 

Commenter cet article

Natacha 21/06/2010 10:07



Bonjour Michel, puisque ces cannes anglaises sont utiles, pouvez-vous me dire comment pourrais-je les faire parvenir ?


Merci et bonne journée 



Michel 21/06/2010 14:31



C'est très gentil à vous, Natacha. Pour expédier en Thaïlande, cela va coûter une petite fortune. Eventuellement, je peux les prendre avec mes bagages en soute ou éventuellement m'arranger avec
un ami qui voyage assez souvent en bussiness classe  (plus de facilités pour le poids des bagages, inclus dans le prix du billet). Je les remettrai alors de votre part à Camillian.
Toutefois, je crains de ne pas retourner en Asie avant Décembre prochain.


Renseignez-vous d'abord, si vous le voulez bien,  sur le coût de l'envoi entre votre ville et la région parisienne et dîte-moi, je vous indiquerai alors via email mon adresse personnelle.


JE RESTE A VOTRE DISPOSITION ET VOUS REMERCIE.


Bien à vous,


Michel



Natacha 20/06/2010 21:16



Bonjour Michel, avec quelques jours de retard je reprends vos messages (intempéries tragiques ds ma région du Var) et j'ai découvert le montage de ce lit d'enfant / quel casse-tête chinois et
quels renforts ! Par contre je ne sais plus dans quel article vous parliez de cannes anglaises ? J'en ai récupéré 5 paires, pourraient -elles être utiles à Camillian ? Merci  



Michel 21/06/2010 08:57



Bonjour Natacha - J'espère que tout va bien pour vous, mais quelle désolation dans cette région !  Et quelle tristesse !....


Oui, j'ai en effet déjà déposé à Camillian des béquilles données par un ami français. A la mission, ils n'ont que des béquilles assez traidtionnelles en bois pas toujours adaptables en hauteur.Je
pense que votre offre pourrait être utile.


Bonne journée


Michel



Natacha 11/06/2010 08:49



Bonjour Michel, quel beau cadeau pour cet enfant ! c'est comme avoir un toit pour y dormir   Merci pour lui    Belle journée à vous



Michel 11/06/2010 12:04



Ce fût un beau moment et une belle rigolade pour le montage du lit !... Je ferai l'article à mon retour en France car je "manque de temps" avant mon retour ce week-end.


Merci pour votre commentaire. Bonne journée.


Michel



Patrick 11/06/2010 03:15



Belle initiative de toi et de Patrick



Michel 11/06/2010 12:00



Merci beaucoup. C'est tellement de bonheur de faire plaisir !


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog