Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Camillian

Une fois de plus, la pluie était présente lors de ma dernière visite pour ce séjour à Camillian. Ce temps très chaud et très humide augmentait encore la grande fatigue de nombreux malades adultes.

Sans rêver d’un miracle (je ne suis pas naïf), la situation de certains malades en soins palliatifs me perturbe un peu plus qu’à l’ordinaire et je repars avec un important sentiment d’injustice. Il est évident qu’il faut prendre du recul face à ces situations pénibles, mais voir, comprendre sans rien pouvoir faire est pour moi douloureux et frustrant…


Le-pont-de-lespoir.jpgCe sujet rapidement effleuré, je vous propose aujourd’hui un texte mis en forme en 2005 par Sœur Rita Anutranont(*)... à Camillian.  

(*) Extrait de l’introduction :

« Les émotions, les sentiments et les rêves de ces enfants sont personnifiés par un symbole qui, à leurs yeux, représente leur vie. Vous prendrez conscience de ce que les enfants ont enduré. Ils n’ont pas décidé de naître séropositifs. Ce livre est intitulé « Le Pont de l’espoir ». Chaque être humain en ce monde pourrait être un pont pour ces enfants vivant avec le virus du Sida, pour les aider à accomplir leur destinée et à trouver « l’espoir » d’une nouvelle et meilleure existence…


L’arbre à teck.

Pourquoi ai-je choisi l’arbre à teck pour me représenter ? Je l’ai choisi parce qu’il est fort et que son tronc est grand et droit. C’est un bois rare en Thaïlande et une espèce protégée. A cause de sa superbe texture, il est très populaire bien que son coût soit très élevé. On l’utilise pour construire des maisons, il sert à l’artisanat et à la création de fournitures et autres accessoires

Un arbre à teck devient très grand. Plus il est haut, plus il est profondément enraciné. En cas de tempête, il peut survivre. Quand je regarde un arbre à teck, je pense à ma vie et je me dois d’être forte parce que je suis une orpheline séropositive. Mes parents sont morts du sida alors que je n’avais que 8 ans. Après la mort de mes parents, j’ai vécu avec ma tante pendant un an environ. Puis elle m’a confiée au Centre parce qu’elle ne pouvait plus prendre soin de moi et que ses proches ne voulaient pas que je sois là. J’étais triste et j’ai dû quitter l’école. Je me faisais beaucoup de souci quant à mon avenir. C’était difficile pour moi de m’adapter à ce lieu. Je me suis soudain demandé pourquoi mes parents étaient séropositifs et pourquoi mes sœurs ne l’étaient pas. Pour moi, ce n’était pas juste.

Bien que de nombreuses mauvaises choses me soient arrivées, j’ai dû survivre comme l’arbre à teck. Père Giovanni et Mère Rita sont mes racines car ils prennent soin de moi et m’apprennent tout ce que je dois savoir. Ils me donnent aussi une chance d’aller à l’école et d’acquérir ainsi de nombreuses et nouvelles expériences.

J’espère que ma vie sera meilleure et que j’aurai un bon travail dans l’avenir grâce à mon éducation. J’ai l’espoir d’être acceptée, de faire partie de la société grâce à votre aide généreuse. Mais en réalité, la société n’accueille pas les personnes séropositives. Parfois, cette peur irraisonnée entraîne de l’incompréhension et nous empêche de bénéficier de nos droits. Chacun de nous, qu’il soit séropositif ou séronégatif, a le droit d’être traité de la même manière dans notre société.

J’ai foi en une société Thaï bien plus compatissante et gentille. Moi, enfant séropositif, je voudrais dire à la société que les enfants atteints par le virus du sida veulent avoir les mêmes droits que les autres.

Cet arbre à teck est né le 29 août 1992. Cet arbre à teck grandira et deviendra fort et heureux si chacun dans la société l’aide et lui donne eau et nourriture.

L’arbre à teck, une fille de 13 ans.

 

Extrait  « Le pont de l’espoir » un livre où 20 enfants se racontent à travers un symbole.


Commenter cet article

Eglantine 16/09/2011 08:27



quel beau symbole que cet arbre à teck...



Michel 20/09/2011 03:48



Un beau symbole et beaucoup beaucoup d' ESPOIR.


Merci Eglantine - Bises


Michel



TititeParisienne 14/09/2011 18:28



Bonsoir Michel,


Un texte poignant ... Je vais les faire lire à mes enfants.


Bonne soirée, bises, Véronique.



Michel 19/09/2011 20:30



Dans cet ouvrage, chaque témoignage est une émotion !


Merci Véronique


Bises - Michel



Sylvie Baille 14/09/2011 18:19



L'espoir pour les enfants malades, c'est aussi la solidarité. La Nouvelle-Calédonie en a montré un bel exemple ces derniers mois puisque ses habitants ont donné plus de 250 000 euros pour la
petite Marie. C'est une très forte somme comparée à la population de l'archipel (246 000 ha).



Michel 19/09/2011 20:29



Merci Sylvie pour votre visite et votre commentaire.


Michel



jp 14/09/2011 08:39



Prenons en de la graine.
MM



Michel 19/09/2011 20:23



C'est également ce que je souhaite JP...



natacha 14/09/2011 02:09



bonjour Michel,  Que de souffrance que l'on pourrait épargner à tous ces enfants. L'Espoir c'est que RIEN n'est jamais figé dans la vie, tout évolue parce que le monde est vivant et en
action et qu'il apporte des changements pour tous ces enfants malades, même infimes. Vous avez dû en visiter quelques-uns qui se seront pourtant relevés !! Sinon ce serait une défaite et nous
voulons tous bien autre chose pour eux !  Cette adolescente de 13 ans dit elle-même qu'elle se doit d'être forte : quel exemple de courage ... Au bout de ce Pont de l'Espoir il y a ces
vaccins en cours d'expérimentation ... de nouveaux traitements et toujours et encore beaucoup de prévention à faire !  


Une autre petite fille "aux tournesols" écrit :..."mon premier soleil c'est Dieu qui me donne la force, m'aime toujours et prend soin de moi
et de tous les enfants séropositifs  ; le second soleil est le Père Giovanni qui me donne de l'Amour et de l'Espoir ; le 3ème tournesol
c'est Mère Rita, les professeurs et  les Bénévoles ; le 4ème soleil qui aidera le tournesol à fleurir, ce sont les personnes qui vivent
dans cette société : lorsqu'elles acceptent les gens séropositifs et leur donnent les mêmes chances qu'aux autres de grandir et d'étudier".           


Je vous souhaite un bon voyage ! 



Michel 19/09/2011 20:23



Oui, heureusement que bien des enfants sont - grâce aux médicaments - en bonne forme. C'est bonheur de les voir rire et vivre comme des enfants sans soucis... C'est la majorité et ceci parce que
des personnes de bonne volonté permettent à Camillian de prendre soin de tous ces orphelins...


Il faut espérer qu'un jour, les vaccins tant attendus seront à la disposition de tous (y compris des pays comme la Thaïlande - la Birmanie - le Laos - le Cambodge - le Vietnam - ... je pourrais
remplir une page de tous les pays en manque....sur cette planête.)


Merci pour votre fidélité Natacha.


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog