Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Voir le Monde autrement

L’Histoire de la Chapelle :

 

L’Eglise St-Denys de la Chapelle s’élève au bord de la grande route gauloise qui, après avoir franchi  la Seine par l’Ile de la Cité, passe par un col entre la butte de Montmartre et celle de Ménilmontant Cette voie se prolonge jusqu’à la ville de Saint Denis.

  Eglise-La-Chapelle-Ste-J-d-Arc.jpgL’église de St. Denys de la Chapelle au premier plan, elle jouxte la Basilique Ste.Jeanne d’Arc.


Une chapelle fut construite sur ce col à l’époque mérovingienne. D’après certains historiens, il s’agit de la chapelle construite en 475 par Sainte Geneviève pour abriter la dépouille de Saint Denys, le premier évêque de Paris,  martyrisé en 272 sur la pente de la colline de Montmartre.

Avec l’arrivée de nombreux pèlerin pour vénérer ces reliques, un village se forme peu à peu, qui prend le nom de La Chapelle-Saint-Denys. Il connut un déclin lorsque le roi Dagobert fit transférer ces reliques dans l’abbaye de Saint Denis en 636.

Un autre motif de déclin pour le village apparait au XVI° siècle avec le transfert de la grande foire régionale qui s’y déroulait chaque année en juin. Cette foire, appelée « Foire du Lendit » créée par le roi Dagobert 1er était fréquentée par des marchands qui venaient de l’Europe entière. Les désordres de la guerre de cent ans et les guerres de religion amèneront le roi Henri II à déplacer en 1556, la foire du Lendit à l’abri des murailles de la ville de Saint-Denis. On peut donc penser que ce grand marché était placé sous la protection de Saint Denis.  C’est à l’emplacement de cette foire que se trouve aujourd’hui encore le marché de Saint Denis

MG 3231-copie-1

L’Eglise actuelle de Saint Denys de la Chapelle, date de 1204. C’est une construction légère (sous voûte de pierres) édifiée directement sur la plate-forme de la chapelle Sainte Geneviève. La façade actuelle de St Denys de la Chapelle est assez récente (Restauration vers 1670 puis une autre en 1856) C’est un placage réalisé sur la façade de l’édifice primitif.

Jusqu’au XIXème siècle, St-Denys de la chapelle fut la modeste église paroissiale d’un village d’agriculteurs d’environ 700 habitants. La légende raconte que Jeanne d’Arc passa dans la chapelle une nuit de prière lors de son séjour de quelques jours dans ce village à l’occasion de l’attaque infructueuse qu’elle lança contre Paris tenu par les Anglais en septembre 1429. 

La basilique Ste Jeanne d’Arc mitoyenne de l’église St. Denys de la Chapelle, a été édifiée en exécution du vœu formulé par l’archevêque de Paris en septembre 1914 de construire une église qui lui serait dédiée si Paris était épargné par les troupes allemandes. Il fut décidé de la construire à côté de la petite église, le seul bâtiment parisien qui garde le souvenir de la sainte.

L'architecte Auguste Perret avait fait un projet pour cette basilique avec une tour en béton de 200 mètres de haut. Ce fut le projet de Georges Closson, qui fut exécuté, cependant on réalisa seulement la façade (sans les clochers) et une première coupole transformée en narthex (1935). Après une longue suspension des travaux, c’est en 1964 que l’on inaugura la grande nef de Pierre Isnard, éclairée par les verrières de Léon Zack.

L’Histoire de Saint Denys :  

La légende rapporte que Denys après avoir subit la décapitation, ramassa sa tête, la lava à une source proche et s’en fut à pied vers le nord la tête sous son bras. Après avoir parcouru près de deux lieues, il s’écroula et fut enterré sur place par les premiers chrétiens. En ce lieu, s’élève aujourd’hui la basilique de St Denis.

 MG 3263

Cette statue de St. Denis se trouve dans un petit jardin

situé rue Girardon à Montmartre.
C’est ici que le premier évêque de Lutèce trouva la mort par décapitation en 272

 

Une autre représentation du Saint décapité figure sur le

Portail de la Vierge à Notre dame de Paris

MG 3393

Ici  Saint Denys est entouré: Le roi Saint Louis à l’extrême gauche détourne le regard de ce spectacle peu ragoutant, au coté du Saint, un ange semble avoir  la délicate attention de porter une serviette sur le bras…. De l’autre côté du malheureux, un autre ange qui a l’air d’expliquer à Saint Denys qu’il se trouve maintenant au paradis et qu’il serait de bon ton qu’il replace sa tête sur ses épaules (Lecture toute personnelle, évidemment !)

MG 3392

Toujours à Notre Dame de Paris, sur le contrefort du pilier droit de la façade on remarque une statue qui représenterait Saint Denis dans son intégrité physique.


Saint Denys à St. Denis : 

Il est à noter que nous n’avons pas trouvé d’informations au sujet de Saint Denys sur le site de la Basilique. Une pauvre statue de facture récente est placée de guingois sur une corniche. Un peu comme le souvenir que l’on place sur le manteau d’une cheminée. C’est un peu triste, d’autant que nous nous sommes attachés à ce Saint à force de marcher dans ses pas.
« Nul n’est prophète en son pays ».

MG 3361La Basilique St Denis aujourd’hui

MG 3376« Une pauvre statue…. »

Le bon Saint Denys a ensuite guidé nos pas vers

l’Eglise Saint Denis du Saint Sacrement
Elle se trouve dans le 3ème arrondissement

au 68 rue de Turenne

MG 3397

Ainsi se termine nos recherches sur le Saint Patron de Paris [Denis de Paris ou Saint Denis (Dionysius), venu d'Italie vers 250 ou 270 après J.-C. avec six compagnons pour évangéliser la France, il aurait été le premier évêque de Paris (Lutèce), l'apôtre des Gaules. Il serait l’oncle de saint Pancrace (ou Pancrace de Rome). 


Enfin, Saint Denys est réputé pour calmer les maux de tête…… !!!

 

 

  ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note : Ce texte a été réalisé en collaboration avec SYNED, un ami qui est également l'auteur des photos.

Je le remercie pour son amitié et ses recherches.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Commenter cet article

Peggy 02/05/2010 10:47



J'adore la chute!!!!!!!! :-)


Je me demandais pourquoi, Saint Denys ?? et après tout pourqoui pas???D'ailleurs si comme moi tu aimes apprendre des petites anecdotes insolites en matière d'histoire, j'ai entendu beaucoup de
bien d'un livre qu'a écrit l'acteur et passionné d'histoire lorent Deutsch. Il y a "métropolitain" dans le titre .Il parait qu'il passe en revue les noms de stations de métro et en explique le
pourquoi et le comment avec beaucoup de talent! Une idée de lecture pour tes (très) prochaines vacances au soleil!!!!??? :-) 


Gros bisous et à très bientôt!!!


Peggy.



Michel 02/05/2010 20:07



Oui, deux articles intitulés La Tour Eiffel et La Bastille proposent des infos tirées de ce livre avec des photos "originales" qu'un ami a réalisées. (Catégories / Voir le monde
autrement).


Nous envisageons de parcourir - plus tard- et entre deux voyages en Asie plusieurs quartiers de Päris .... A Suivre..!


La chute est assez amusante pour Saint Denis/ (Saint Denys) ... Dorénavant lorsque je serai sous la possession d'une migraine trop forte j"invoquerai ce Saint pour qu'il chasse le démon
"Migraine" !!!!! 


Je boucle pour le départ demain.  Bises à toute la famille. A Bientôt.


Michel



JPSIAM 02/05/2010 01:23



Dans la basilique St Denis sont enterres les Rois de France. Malheureusement pour s y rendre il est plus dangereux que de se promener en
Thailande la nuit ! Jean-Pierre



Michel 02/05/2010 09:14



Je pense que nous ferons un jour


un article sur la Basilique Saint Denis


dans le 9 3


Bonne Journée Jean Pierre



Articles récents

Hébergé par Overblog