Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Citations - Poèsie

Nombreux sont les messages "écrits" en SMS. Cette nouvelle façon de s'exprimer pourrait-elle devenir de plus en plus courante dans les courriers. Partant de cette idée, je vous laisse découvrir ci-dessous quelques fables de Jean de La Fontaine traduite en SMS. Permettez-moi de vous conseiller de lire tout haut le texte .... Bonne lecture !

 

 

1.png

 

 

2

3.png

                  Pardon, il manque ces phrases en "clair" ----------------->

                                    Elle se hâte avec lenteur.

                                                                Lui cependant méprise une telle victoire,
                                                 Tient la gageure à peu de gloire,
                                             Croit qu'il y va de son honneur

 

4.png

Dan Le lièvr' E la Tortu > La Fontaine a "oublié"  l'avant dernière phrase en SMS ..  Vous pouvez sans doute l'écrire maintenant ?

5.png

 

6.png

 

7.png

 

J'imagine une lettre administrative redigée de la sorte !

Quelle surprise n'est-ce pas ?

Commenter cet article

Monville-Lansquet Christian 11/09/2010 18:01



mon pauvre Michel, mais où cela va t'il s'arreter ce n'est pas possible, je refuse cette écriture de bèbè et j'irai méme plus loin il me tarde de voir a nouveau des encriers et des porte-plumes
en primaire..........il faudrait peut être en parler au petit Nicolas.


bon weekend.



Michel 11/09/2010 22:49



Impressionnant cette écriture.


Tu es comme moi, tu ne sais pas !


Avec les encriers et les plumes Sergent Major, je fais un sacré retour en arrière....


Merci pour ton commentaire


Bon week-end


Michel



Jean-Marc 11/09/2010 14:06



Je ne sais pas pourquoi écrire mon commentaire (qui porte ne n° 6) m'a fait passer par une étape où j'ai dû indiquer mon nom recopier une sorte de code (plus proche de la sténo que du SMS).
Toujours est-il que j'ai indiqué mon nom au lieu de mon prénom, donc MARAIS et Jean-Marc, c'est le même! Cette fois je signe!


Jean-Marc



Michel 11/09/2010 22:31



Sans doute un mystère de l'informatique ou deux commentaires s'enregsitrant en même temps. Mais j'aurai compris tout de même. Les codes demandés sont parfois illisibles.


Merci pour tous ces commentaires


Michel



MARAIS 11/09/2010 10:30


Bonjour tout le monde! Eh bien on peut dire mon cher Michel que ta publication de ces drôles de fables en a suscité des réactions! Toutes sont à mon avis défendables et justifiées, chacun y mettant
ce qu'il ressent par rapport à son "vécu" et à ses propres expériences. Personnellement, je ne suis pas non plus très à l'aise avec ce langage phonético-graphique, mais il est un vecteur de
communication entre "djeuns" et, quel que soit le vecteur, la communication est toujours préférable à l'absence de communication. Mais il est vrai que l'usage du portable, et donc des SMS se fait
parfois au détriment de la lecture. J'avais été frappé au début de la vulgarisation du téléphone portable, par le nombre de conducteurs coincés dans un bouchon sur le périph. (celui de Paris, pas
de Fongueusemare!...)qui blablataient dans leur appareil et je me disais que tous ces gens qui avaient tout à coup tant de choses à dire, tous ces gens, avant d'avoir leur portable, LISAIENT dans
les embouteillages, fut-ce l'Equipe ou VSD, et le meilleur moyen de conserver l'usage de la langue écrite, bien différente du registre de la langue orale, est de LIRE. LIRE, voilà bien là le
problème et, sans vouloir jouer les spécialistes (merci Michel), je dois dire que les cerveaux de l'Education Nationale (qui, pour la plupart, n'ont eux-mêmes jamais eu une classe en face d'eux!)
n'ont pas hésité à sacrifier des générations d'enfants à travers les expériences inspirées de leur génie, que ce soit les méthodes globales d'apprentissage de la lecture ou les fameuses
"mathématiques modernes" des années 70. Tous ces braves gens qui s'émerveillent de constater que la terre ait pu tourner avant leur providentielle arrivée se sont mis au service de ministres,
souvent éphémères, qui se devaient de laisser une trace dans l'histoire en posant leur petite crotte, qu'on appelle aussi réforme. Pour ma part, en 38 ans de carrière, j'ai "connu" 17 ministres,
soit un peu plus de 2 ans en moyenne chacun! Je n'ai pas compté le nombre de pénibles exercices "d'analyses des nouveaux programmes", de "comparaisons avec les anciens", de "rapports sur la mise en
oeuvre de la réforme X ou Y", de "consultations-réflexions sur l"école" que j'ai dû produire à un inspecteur qui faisait "remonter" à l'inspecteur d'académie qui faisait "remonter" à un ministre...
déjà parti s'occuper d'agriculture ou de commerce extérieur! Pour revenir au langage SMS, son usage entre initiés n'est pas en soi gênant, pourvu que ses utilisateurs connaissent l'équivalent en
"vrai Français", un peu comme tous ces gens que j'ai connus à la campagne et qui parlaient le patois: certains connaissaient l'équivalent en Français, d'autres non, et ceux-ci étaient souvent bien
démunis! Si l'apprentissage de la lecture, qui doit aller avec celui du plaisir de lire, tant il est vrai qu'on ne fait bien que ce que l'on a plaisir à faire, n'est pas traité comme une PRIORITE
ABSOLUE et n'est pas suivi d'une découverte et d'une étude de notre langue à travers ses écrivains, alors nos petits-enfants ne comprendront plus dans le texte Molière, Victor Hugo, Zola,
Maupassant ou La Fontaine (aussi gardons précieusement la traduction que tu nous offres, cher Michel). Mais ce sera alors la fin de notre culture et de notre identité. Et pour terminer moins
"sérieusement", j'ai bien l'honneur de vous saluer en bon Normand, en vous disant: Boujou tertous!


Michel 11/09/2010 22:46



Bonjour Jean Marc,


Un grand merci pour ta participation. Il est vrai que je t'avais un peu impliqué, ne doutant pas d'ailleurs, de ton intervention.


J'avais oublié ces fumeuses mathématiques modernes....


Mon pauvre jean Marc, que de temps passé en réponses à l'académie, que de papier gâché pour finir au fond d'un placard sans doute.


Je ne saurai jamais écrire "bien" SMS mais ils existent et permettent une certaine communiacation /  Mais comme tu dis, il ne faut pas - pour autant - en oublier le "vrai français" ...


J'aime bien ton rappel de ces gens ne parlant que le patois, voila bien un exemple du terrain auquel personne n'a songé.C'est un bon exemple pour illustrer tes propos : Ceux qui  UTLISENT
les  SMS doivent IMPERATIVEMENT ne pas oublier de travailler le Français.


Encore merci Jean Marc


Bises - Michel


 



Peggy 10/09/2010 11:22



Hello!!


Si on considère que ce type d'écriture est propre aux jeunes....alors là il faut bien reconnaitre que je viens de découvrir que je n'appartient PLUS à cette catégorie ...(gloups) . J'avoue ne pas maîtriser du tout ce "langage" mais je pense quand même que les jeunes qui le pratiquent sur les mobiles pour des
questions de rapidité savent faire la différence entre un texto et une dictée. Si on constate une croissance de lacunes en orthographe chez les jeunes d'aujourd'hui, c'est peut-être simplement
parce que les enseignants de français n'ont pas le temps de TOUT voir entre la grammaire, les conjugaisons, l'expression écrite, l'explication de textes, la poésie et j'en passe.... En tous les
cas, j'adore lire les commentaires des uns et des autres et constater dans l'ensemble que même des sujets "légers et amusants" arrivent à soulever les foules!! Et à la manière des supporters de
foot lyonnais qui chantent "qui ne saute pas n'est pas lyonnais!!", j'ai envie de dire tout naturellement:"qui ne râle pas n'est pas Français !!! .


Passe une très belle journée!!! Je t'embrasse!!


Peggy.



Michel 10/09/2010 19:50



Et ben ma pov'Peggy, aurais-tu pris un coup de vioque ... C'est plus argot que SMS !! Mon grand âge en
est la cause.


Allons allons, je plaisante, ne te jette pas de ta terrasse du rez de chaussée dans le jardin, tu ne réussirais qu'à briser quelques fleurs !!!


Question de rapidité, c'est incroyable. J'en ai vu(des SMistes) hier dans le métro, c'étaient des vrais STENOS !... Ben tiens voila un nouveau métier parfaitement mixte. Le
problème sera peut-être la suite : comment la lettre sera "tapée" ?


Cherchons SMiste - tapant rapidement en français sur clavier AZERTY.


PRenDR ConTaK pr 1TRTien  / non j'arrête je n'y arrive pas ...


Ci-dessus je voulais dire Prendre contact pour entretien.


Bisous à tous.


Michel


 



natacha 10/09/2010 11:07



 Bonjour Michel, Désolée de choquer mais la version de ces fabuleuses fables je la trouve + qu'amusante et peut-être que Jean de La Fontaine ne serait pas foncièrement fâché, à condition que
l'ensemble de son contenu soit bien compris. Lui a aussi nous a envoyé son propre code ! Ccombien de fois mes chers enfants m'ont reprise pour réduire "mon blabla" sur mes SMS en appliquant leur
code. Cette écriture est celle des SMS qui n'a pas vocation à être littéraire, ce n'est pas le lieu. Un SMS doit pouvoir dire le maximum de choses en un minimum de mots. Nous avions notre
"abrégé" ! Je n'ai pas l'impression s'agissant des SMS que ce soit pour mettre les autres générations à l'écart ! C'est même plutôt inventif. Chaque génération a son propre langage d'adolescents
et je n'en prends pas ombrage, j'accepte leur manière d'écrire et surtout laissons-les s'exprimer plutôt que de se  taire.  Par ailleurs, ce langage SMS ne doit pas conduire à négliger
l'apprentissage du Français qui est une richesse et développe l'esprit, la curiosité etc... Bien sûr, la méthode globale est un échec cuisant. J'ai inculqué à mes enfants ma méthode de lecture
parallèlement à celle imposée par l'E.N. un peu comme un jeu, à petites doses, qui a été bien accepté.


La réforme de l'Education Nationale aurait dû être programmée depuis des années, tout comme celle des retraites afin de préparer l'Avenir de NOS JEUNES comme celui de NOS SENIOR, et de l'adapter
régulièrement à notre sociiété en constante évolution, pour ne pas dire, à présent en ébullition.   


Bonne journée à vous 



Michel 10/09/2010 19:39



Bonjour Natacha,


Ces fables, en SMS, sont destinées à en sourire, c'est plutôt rigolo.  Je dois dire cependant que je n'arrive qu'à écrire seulement quelques mots en  SMS > et lorsque je reçois des
textes semblables, je ne peux comprendre qu'en lisant à haute voix - 


Néanmoins, je crois qu'il faut être vigilant, lorsque l'on use et abuse de cette technique, à ne pas se laisser emporter lors d'un texte plus littéraire... C'est un risque.


Vos enfants ont eu bien de la chance à avoir leur Maman pour les aider à integrer un apprentissage de la lecture normal - Je connais des adultes aujourd'hui incapable d'écrire correctement à
cause de cette foutue méthode globale.


D'accord avec vous, comme beaucoup j'en suis certain; La réforme de l'Education Nationale (ou des programmes) aurait du être réalisée depuis longtemps, en collant peut-être au plus près avec la
société qui change (Ici aussi -> Je laisserai bien volontiers notre ami Jean-Marc intervenir car il a les compétences que je n'ai pas).


Il en est de même pour les retraites.  J'aime assez cette formule, ne pas coller avec la société en évolution l'a transformée en ébullition.


Merci pour votre commentaire.


Bonne soirée


Michel


 



Gerard et LEUAGN 10/09/2010 10:26



Bonjour Michel,


depuis de nombreuses années nos jeunes ne savent plus écrire (fautes en tous genres de grammaire, d'orthographe, de syntaxe, gallicismes, manque de vocabulaire....).


Il suffit de regarder le nombre de fautes dans une dissertation de français ou de philo au bac (entre nous dans les copies des officiers qui préparent l'Ecole de Guerre c'est pareil) et
l'on a tout de suite compris.


Si les correcteurs appliquaient les mêmes barèmes pour l'orthographe qu'il ya trente ans le nombre de notes éliminatoires dans ces épreuves serait phénoménal. Alors ils regardent le fond des
copies et beaucoup moins la forme. 


La faute à qui?


On ne fait que faire des réformes dans l'enseignement; à chaque ministre sa réforme et ses directives quand ce n'est pas plusieurs.


Les enseignants ne savent plus quoi faire ni où donner de la tête.


Le niveau en français est catastrophique (regardes les élèves de 6°) et cela ne fait qu'empirer  (tu te souviens de la méthode globale....elle est abandonnée mais que de dégâts elle a fait
avec nos enfants).


Et oui de plus en plus les jeunes écrivent comme ils parlent....et je ne sais pas si actuellement on peut faire marche arrière.


Bientôt seuls les étrangers francophones qui poursuivent des études supérieures dans leur pays parleront correctement la langue de Molière.


En plus nos jeunes se sont créés leur propre langage avec ses codes comme lorsqu'ils écrivent des sms (une manière d'appartenir à un groupe) mais aussi une façon de nous faire comprendre que nous
parents sommes d'une autre génération qui n'a plus son mot à dire.....de toures façons pour eux comme ils le disent si bien et à juste titre "A quoi cela sert d'apprendre le français...ce n'est
pas ça qui nous donnera du boulot".


On en revient toujours au même problème.


Je reste optimiste mais pour y arriver il nous faut reconstruire tout notre système d'enseignement  de A à Z qui s'est progressivement écroulé depuis Mai 1968 en réinculquant les valeurs
morales à nos chers bambins, en leur apprenant le respect,......et plein d'autres choses que tu connais.


Cordialement et bonne fin de journée


Gérard






Michel 10/09/2010 19:22



Merci Gérard pour ce commentaire d'un amoureux de la Langue Française.


Je suis d'accord sur le saccage des ministres qui ont trop souvent changé les programmes, mais cela concerne surtout le secondaire... On le verra encore cette année avec la réforme des classes de
seconde où les manuels ont du être baclés pour pouvoir être préparés et livrés à temps.. D'ailleurs la plupart sont déjà en réimpression et manquants pour plusieurs semaines /
C'est l'ancien libraire scolaire qui parle !...


En primaire, les méthodes globales (intégrales) ont fait bien des dégâts. >( Ici, je demande avis de Jean-Marc qui est LE Spécialiste)...


Les jeunes qui pensent que le Français ne sert à rien ont tort. Cela peut être fort génant pour une promotion (enfin c'est ce que je pense).


N'y aurait-il pas également un problème à faire passer systématiquement un enfant en classe supérieure sans qu'il possède les acquis de celle qu'il quitte ? ... Les parents sont satisfaits sur le
moment et après ?.... Ego stupide à mes yeux.


Je veux aussi rester optimiste, mais parfois je ne le peux !... Et je n'ai pas d'enfants !!!


J'espère que LEUAGN supporte du mieux possible l'éloignement avec son petit garçon, ce ne doit pas être toujours facile.


Cordialement.


Michel


 



"jp" 10/09/2010 07:18



G kiffé grav ta prod d’ojourd’8



Michel 10/09/2010 19:05



Décidemment tu es et resteras toujours en Grand enfant JP !


Mais ne change pas - c'est comme cela qu'on t'aime !


Michel



JPSIAM 10/09/2010 02:50



Avec la complicité des enseignants, les enfants utilisent ce genre d’écriture et ne savent même plus écrire en Français. Mais ce n’est pas grave
parait-il ! Vive l’éducation nationale des BOBOS ! Jean-Pierre



Michel 10/09/2010 19:04



C'est bien dommage tout de même, parce que lorsqu'ils se présenteront pour une embauche, dans certains cas, cela ne sera pas facile.


Je ne crois pasnéanmoins que des demandes d'embauches existent en SMS.


Il est vrai que lorsque je travaillais, il m'est arrivé d'en recevoir certaines qui feraient le plaisir d'un article... mais je n'en ait pas gardé copie.... Et les SMS étaient peu utilisés !


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog