Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Çà m'énerve !

Je déteste aller à la Poste. Vous vous souvenez de ma dernière expérience, il me faut une procuration. Allez, un peu de courage, aujourd’hui, c’est juste pour le dépôt d’une lettre recommandée avec accusée de réception, destinée  au  Syndic de la Copropriété. Nous sommes Jeudi 22 avril, c’est une période de vacances scolaire, il est 11 heures 55. Ce ne devrait pas être long. J'ai encore une fois tout faux.


En effet, le distributeur des tickets numérotés est en panne, et devant moi une file de 15 personnes. Je grogne intérieurement. J’ai cette lettre dans les mains et je dois ensuite aller à Paris. Je ne vais pas trimballer ce document une partie de la journée, et puis, ce ne sera peut-être pas mieux dans une autre poste. J’attends.


Cela n’avance pas vite. Seulement trois guichets sont ouverts. Un des préposés s’occupe d’une personne et cela a l’air bien compliqué car il ne cesse d’aller dans les locaux derrière les bureaux, il reste longtemps absent et lorsqu’il revient, je comprends (de loin) que cela ne va pas.


Pendant ce temps, la file fait quasiment du sur place !

L’horloge, en face de moi, sur le mur, me fait des clins d’œil (elle clignote !) mais qu’est ce qu’elle traine celle là aussi….

12 :10 – 12 :20 – 12 :30 / c’est à croire que tous les cas compliqués se sont donnés le mot, « rien que pour m’embêter » !


Il est vrai aussi qu’il ne reste plus que 2 guichets, dont l’un est réservé aux entreprises.


Arrive une jeune femme, elle regarde, nous snobe et s’en va d’un pas décidé vers le guichet des entreprises. Dans cette file, juste devant elle, un monsieur d’une cinquantaine d’année, est très énervé, il a déjà effectué plusieurs fois le tour de la salle, levé le capot du photocopieur, revenant ensuite dans la file "entreprises" où il n'y a que deux personnes.


Peu après, à ce guichet Pro (entreprise) l'employé prévient :

Je ferme juste derrière le monsieur, j’ai fini ma vacation.


Colère de la jeune femme, la dame ne veut rien entendre. Elle a terminé. Personnellement je la comprends, d'autant qu'elle a remarqué le manège de la  tricheuse.


La resquilleuse snobinarde regarde vers notre file. Je détourne la tête car je « pressens » que je vais être celui à qui elle va demander.... .

Bingo !

 -  Monsieur, je peux passer devant vous, je n’en ai pas pour                longtemps.

D’ordinaire, je suis plutôt cool, mais là, je m’entends répondre d’un ton sans appel :

  -  Non, Mademoiselle, je suis la depuis 11 h 55, il est 12 :45. Je garde ma place !


Je lui tourne aussitôt le dos pour ne pas voir son visage, lorsqu’elle me jette quelques insanités auxquelles je ne dis mot. Elle demande encore à d’autres clients mais aucun n’accepte. Il faut dire que nous en avons tous marre d’avancer à pas de vieillard vers le guichet, puisqu’il n’en reste plus qu’un pour les clients particuliers et un second, qui vient de fermer, pour les professionnels.


A côté, c'est le tour du monsieur qui avait levé le capot du photocopieur. Il demande à la dame qui a terminé sa vacation, si la poste n’a pas trouvé un original sur la photocopieuse. Elle va dans l’arrière boutique, cherche, revient, retourne encore, et ne trouve aucun document en attente..

  - Vous êtes venu vers quelle heure ?

Le monsieur répond :

   - Hier matin.(!!)

   - Mais alors on vous l’a ré-expédié chez vous.


Voila, encore un peu de temps perdu pour rien ! Elle est de plus en plus de mauvaise humeur parce qu’elle aurait déjà du partir. Elle range sa caisse, la glisse dans un sac, lorsqu’un homme l’interpelle :

          - M’dame y’a plus de papier dans la photocopieuse.

         - Je ne peux rien faire, j’ai terminé ma vacation.

Et celui-ci de l’engueuler que cela en était gênant. Il secoue la machine mais le papier ne vient pas…Le contraire m'aurait étonné. Il égrene un chapelet de méchancetés à faire rougir un bataillon de Sénégalais.

Cela ne fait rire personne et finit par énerver un peu plus tout le monde !

Enfin, arrive mon tour. En deux minutes, l’affaire est traitée.

Il est 12 h 48.   

 

Cinquante trois minutes pour déposer une lettre recommandée, c’est un beau score non ?....

 

Le bon coté des choses, c'est que pendant mon attente, j'écrivais mentalement ce texte que je n'ai plus eu qu'à mettre en forme pour le blog !

 

Commenter cet article

Jean-Marc 27/04/2010 10:23



Mon cher Michel,


Non , pas la poste par internet! il reste déjà si peu d'occasions de vrais contacts et d'observations de situations et de personnalités "en vrai" (la resquilleuse, le râleur, l'étourdi, etc...)
Seuls ces moments interminables, je le conçois, permettent de savourer toute la variété de nos semblables. C'est si drôle de voir les comportements et d'imaginer la vie de ces individus si
différents et pourtant réunis par un dénominateur commun: celi de devoir vivre en scocété!


Quant à être choisi comme celui à qui on demande de laisser sa place, ça, mon ami, c'est la rançon d'une "bonne tête"!


Bises. Jean-Marc



Michel 27/04/2010 14:52



C'est ce que disais ma chère Eglantine, après m'avoir fourni le lien pour expédier une lettre recommandée par Internet : "Tu me diras tu n'aurais pas eu le sujet d'un
article"...


Quelquefois, je me dis que, si j'avais plus de temps, j'irai de ci de là, m'installer dans un petit coin avec un bloc et un crayon en observant. (Sécurité Sociale - Salle d'attente ... enfin des
endroits où je ne vais pas beaucoup..) Je suis bien certain que j'aurai quelques sujets à developper..


Bonne journée et merci pour tes commentaires Jean-Marc


Michel



Monville-Lansquet Christian 25/04/2010 20:28



quelle chance tu as encore un bureau de poste .........ici rien il faut faire 10 Kms pour trouver 1 guichet ouvert quelques heures par jour, mais bon tu me diras je l'ai bien voulu...quant aux
recommandés par internet derniérement j'ai testé par un intermédiaire autre que la poste cela m'a coûtè le double mais au moins j'ai été servi tout de suite........moralité maintenant faut
choisir payer ou attendre c'est ce que l'on appelle les services publics a la francaise.


cris



Michel 26/04/2010 12:28



C'est vrai, je ne l'avais pas vu comme cela. Il est bien des endroits en France où l'on voudrait sans doute attendre devant le guicher, plutôt que de faire des kilomètres....


Bonne journée


Michel



Eglantine 23/04/2010 11:54



Michel mon ami ! mon on ne fait plus la queue à la poste lorsqu'on a une carte bancaire et un ordinateur ! j'oubliais une adresse mail,  allons tu ne sais pas ça toi qui manie le verbe 
et l'ecriture si bien ?


TU ecris ta lettre , ta scanes ta signature que tu mets sur ta lettre, tu fais une inscrition une fois pour toute sur la poste net, gratuite ! et tu envois toutes les lettres recommandées que tu
veux... quelques centimes d'euros de plus mais est ce que ça ne vaut pas la peine ?


Tu me diras tu n'auras pas eu le sujet d'un article...


bisous


https://lettreenligne.laposte.fr/lregp/accueil.action


 



Michel 23/04/2010 22:49



Et bien oui, Eglantine, ce n'est pas la peine d'être scotché sur le clavier si longtemps pour ne pas avoir pensé à ce système dans l'air du temps. En fait, je savais vaguement que quelque chose
dans ce genre de service existait, mais je n'ai jamais eu la curiosité d'aller voir le fonctionnement. (je note précieusement ton lien) Et puis, je n'envoie pas très souvent des plis recommandés.
Dans le cas présent, c'est un raz le bol avec ce Syndic...qui me rend la vie si pénible actuellement.  Mais, comme tu le dis, c'était aussi une bonne occasion d'en faire un article.


Enfin, je vais bientôt partir et oublier le quotidien Français.  Pour mon arrivée à Bangkok, Je vais peut-être éviter de mettre un polo rouge, un polo jaune, un polo rose, ou une tenue
militaire. J'espère néanmoins que les Thaïlandais sauront raison garder !....


Merci Eglantine et bises à toi.


Michel



LILINE 23/04/2010 04:38



bonjour, quelle chance tu as eu, que ta postière n'aie pas terminé sa vacation à 12h 30!!! chez nous c'est comme ça pendant toute la période de vacances "le touristes" nous envahissent et on se
tappe des heures d'attente partout et je te dis pas au Stop, moi pour aller en ville je dois déboucher sur une route à grande circulation il y a des heures où elle est au cul à cul donc pour
s'infiltrer dans la file il faut faire du forcing sinon on peut attendre indéfiniement et peu de monde te laisse passe!!! ça énerve, quand à la poste, j'ai fini par découvrir près de chez moi un
point poste, avec une jeune femme très sympa et là on n'attends pas c'est dans la zone insdustrielle, il y a où se garer sans chercher une heure! c'est le pied quoi... un point positif de dans en
temps ça fait du bien!!! BISES LILINE



Michel 23/04/2010 22:18



Et bien, c'est compliqué pour se déplacer chez toi. Mais tu me donnes une idée car il y a un petit bureau de poste de l'autre côté de la Seine. Il faudra que je teste... ET puis cela me fera un
peu marcher et rêver en regardant les péniches du haut du pont. A moins que je ne pratique via Internet comme me le suggère Eglantine. (Je savais que cela existait, mais je n'y ai pas pensé).. et
je ne suis jamais allé sur le site voir comment cela fonctionne.


Je rêve tout de même de "mes postières" d'autrefois à la petite poste du Pollet à Dieppe. Je me souviens comme si c'était hier. Enfin, c'était un temps où l'on prenait... le temps !!


Merci Liline pour ton commentaire. A très bientôt.


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog