Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Voir le Monde autrement

Un peu d’histoire vue autrement….

"...En cette année 701 de la fondation de Rome, l’an 52 avant Jésus-Christ, les Romains sont en passe d’attaquer les modestes Parisii et d’envahir leur territoire des bords de Seine… Ce peuple Gaulois a eu le tort de se rallier le premier à un certain Vercingétorix, chef arverne  bien décidé à coaliser les tribus gauloises pour repousser l’envahisseur….

D’un coté le meilleur Général de César, Titus Labienus, de l’autre un vieux chef que tout le monde appelle respectueusement Camulogène, ce qui signifie « fils de Camulus »…fils du Dieu Gaulois de la Guerre. La confrontation tournera aux avantages des Gaulois. Les Romains battent en retraite le long des berges de la Seine et s’empresse d’aller attaquer et dévaster Metlosedum (actuel Melun).

Labienus, vexé, ne veut pas se présenter devant César sur un échec. Il ordonne une nouvelle attaque, revient vers Lutèce. Camulogène, prévenu par quelques rescapés de Metlosedum décide de brûler la ville et les ponts, puis de remonter la seine par la rive gauche. Au petit matin, Lutèce n’est qu’un champ de cendres déserté par ses habitants. En cette aube sinistre, se prépare l’affrontement final pour posséder une ville qui n’existe plus.

Les Romains rejoignent les Gaulois  sur la plaine de Garanella, au bord de la Seine. Garanella, la petite garenne, parce que, sans doute, aux temps heureux, on y chassait lapins, sangliers et chevreuils. Les Romains avec une réserve de 4.000 mercenaires écraseront les braves Gaulois.

Cette plaine de Garanella est devenue la commune de Grenelle, annexée à Paris sous le second empire. Les Romains, impressionnés par la vaillante défense des Gaulois ont baptisé « Champ de Mars » l’endroit précis où se déroula la bataille entre les légionnaires de Labienus et les soldats de Camulogène.  Champ de Mars, le champ de la guerre.

  Bien plus tard, à l’endroit même ou reposent les restes du chef gaulois et de ses hommes, s’éleva la tour Eiffel.. Comme un tumulus qui aurait été construit pour honorer ses guerriers.


Les visiteurs de la tour Eiffel, foulent donc, sans le savoir, une terre qui, depuis plus de vingt siècles, a avalé les ossements de ces Parisii qui ont offert à leur peuple le sacrifice suprême".


Extraits du livre de  LORANT DEUTSCH  

METRONOME – L’histoire de France au rythme du Métro parisien

Editeur Michel LAFON -  ISBN  9782749910116  17 €.

 

La Tour Eiffel aujourd'hui
photographiée autrement.

MG 2865
MG 2848 02
MG 2856
MG 2857 2
MG 2968

Plus d'informations, cliquez :

La construction de la Tour Eiffel

 

Commenter cet article

JPSIAM 23/03/2010 04:09



Je prends note de ce livre, car je ne connaissais pas ce fait historique. Jean-Pierre



Michel 23/03/2010 05:17


J'ai si peu de temps que je ne l'ai pas encore lu ce livre entièrement.
Il se pourrait bien que je puisse imaginer d'autres liens entre certains textes
de cet ouvrage et des clichés originaux réalisés par un ami JP (même prénom que toi)  ...
Amicalement,
Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog