Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Paris. Musées

Dimanche 16 septembre 2012. Le Louvre : La chasse au lion

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Montez à nouveau un étage. La sculpture de Barye se trouve dans les salles qui font face à l’escalier. Prenez à droite vers la salle 31, La Chasse au lion est présentée dans la salle 33 une cage de verre accompagnée d’autres sculptures du même artiste, face à la fenêtre.
 

 

11 Combat de fauves

  11 Combat de fauves

 

11 Combat de fauves (2)

Photos Michel Bonnefoy 2012         


Cette sculpture fait partie d’un ensemble, qui comprend du même artiste un Lion dévorant un sanglier. Ces deux études en plâtre étaient destinées à la réalisation du grand surtout de table du duc d’Orléans, fils de Louis-Philippe. Le surtout est un plateau richement décoré destiné à orner le centre de la table, où l’on plaçait les salières, boîtes à épices, sucriers.

Les cavaliers enturbannés luttent dans une chasse mouvementée contre des animaux africains. Ils traduisent la fougue romantique et l’exotisme. Les corps des hommes, des chevaux, des lions et du buffle se confondent en une véritable mêlée qui accélère l’action et engendre la panique. Tout se déroule très vite lorsque le lion attaque. Le buffle est attaqué par le lion, attaqué à son tour par l’homme. La lionne attaque le cheval.

Le sculpteur Barye se passionne pour l’étude des animaux. Cest un sculpteur « animalier ».

Dans les vitrines, vous verrez de nombreux bronzes représentant des lions, mais aussi des chiens, des éléphants, des gazelles. Avec son ami Eugène Delacroix, ils observaient, et dessinaient inlassablement les fauves au Jardin des plantes pour restituer fidèlement leurs attitudes. Vous pouvez observer des peintures de Delacroix dans l’aile Sully au deuxième étage.

 


Source texte : Le louvre.fr

 

Commenter cet article

Loqman 16/10/2012 08:32


Avec une telle bagarre dans la décoration du sourtout, sel, épices et sucreries devaient valser à la table de Monseigneur.

Michel 16/10/2012 10:12



Le petit personnel a -encore- souffert.


Toujours les mêmes !



myrtille 15/10/2012 23:46


j'aime beaucoup les lions mais ceux-ci ne sont pas pris en gros plan dommage ;)


ps : je ne savais pas qu'on pouvait faire des photos à l'intérieur du Louvre !

Michel 16/10/2012 10:11



Photos au Louvre : Je ne suis pas certain que ce soit partout dans le Louvre. Pour ces scultures, c'était possible.


Ces photos (d'aujourd'hui) étaient difficiles car dans une "armoire en verre"...



Articles récents

Hébergé par Overblog