Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Paris. Musées

Dimanche 16 septembre 2012. Le Louvre : Notre chasse au lion

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Dirigez vous vers la salle 5, tournez à droite, continuez tout droit :  la sculpture se trouve à l’entrée de la salle 9.

03 Le lion veille 

 

03 Gisants Charles IV le Bel et Jeanne d'Evreux

Photos: Michel Bonnefoy - 16 septembre 2012.       

 

03 Gisants Charles IV le Bel et Jeanne d'Evreux (2)

Charles IV le Bel (mort en 1328) et Jeanne d'Evreux (morte en 1371)

Marbre

Provenant de l'ancienne église abbatiale cistercienne de Maubuisson (commune de Saint-Ouen-l'Aumône, Val-d'Oise). Les deux statues gisantes furent commandées par la reine avant sa mort; elles furent achevées et mises en place sur "le tombeau des entrailles" des souverains en 1372.

 


À cette époque, la figuration des lions devient beaucoup plus réaliste, car les artistes pouvaient en observer dans les ménageries des rois de France.

On voit ici que le lion se différencie de la lionne par la crinière. Dans le bestiaire médiéval, le lion évoque la force et le courage. Sur les tombeaux, il est aux pieds des chevaliers, tandis que des chiens, symboles de fidélité, veillent aux pieds de leur épouse, les jeunes filles étant accompagnées de licornes, symboles de pureté.

On pensait que le lion dormait les yeux ouverts, ce qui en faisait un gardien idéal. Il était aussi symbole de résurrection : on croyait que les lionceaux venaient au monde mort-né, le lion les ressuscitant par son souffle.

Le couple est représenté jeune, visage souriant exprimant la confiance du chrétien dans la Résurrection. Ici, les gisants sont plus petits que nature, car le tombeau n’est destiné qu’à leurs entrailles – fonction représentée par le petit sac qu’ils serrent contre leur cœur.

Les personnages importants du royaume avaient plusieurs tombeaux : un pour le corps, un pour le cœur, un pour les entrailles.

On appelle art gothique l’art dominant en Occident entre le milieu du XIIe siècle et la Renaissance.

Les figures sont plus proches de la réalité (visages souriants), le mouvement est suggéré par l’attitude des personnages.

C’est l’époque de la construction des grandes cathédrales. Les sculptures se font plus nombreuses, pour orner les portails des églises, les tombeaux et les demeures. 

Sources texte :  Louvre.fr

 


 
03-Gisants-Charles-IV-le-Bel-et-Jeanne-d-Evreux--7-.JPG

 

03 Le lion veille (2)

Commenter cet article

Jean-Marc 23/09/2012 17:16


Magnifique! Le drapé des vêtements est remarquable!


Mais au fait, le petit sac sur la poitrine, c'est pas pour le portable?

Michel 16/10/2012 09:31



Ce doit être pour cela... Mais, je n'avais pas le N° pour vérifier s'il sonnait...encore !



JPSIAM 22/09/2012 06:13


Je pense que l on a jamais fini de visiter le Louvre!...

Michel 16/10/2012 09:25



Tu as raison... C'est absolument magnifique et si grand !



Loqman 22/09/2012 05:08


C'est pas bon de dormir la tête contre une fenêtre ouverte sous nos climats.
Surtout quand c'est pour l'éternité. Comme dit Woody Allen: "L'éternité c'est extrèmement long, surtout vers la fin."

Michel 16/10/2012 09:24



Tu m'aides : On va changer ce problème un de ces jours ?



Articles récents

Hébergé par Overblog