Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Paris. Musées

Dernier article de notre visite du dimanche 16 septembre 2012.

Le Louvre : La chasse au lion Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :

Retournez sur vos pas pour sortir des salles, rejoignez le lion en bronze qui se trouve face à vous sur le palier...

Hélas... hélas... le lion a disparu !

12 un combat inégal (2)Pas pour tout le monde puisqu'il a seulement été déplacé provisoirement.

12 un combat inégal

Mais, c'était compter sans Jean-Pierre qui possédait quelques clichés

d'une visite précédente.

12.IMG 0117

 

12.IMG 0119Merci JP.     

 


12 Un combat inégal

Pour la première fois, nous sommes en face d’un lion grandeur nature que l’on pourrait entendre rugir ! Une multitude de détails confirment les nombreuses heures d’étude passées au Jardin des plantes.

La morphologie et l’attitude du lion sont d’une précision extraordinaire. La tension des muscles, les épis des poils, les griffes sorties plaquant le serpent au sol sont indiqués avec un grand souci de réalisme.

Le bronze ne se sculpte pas comme la pierre. C’est un métal fondu qui se coule dans un moule. Cette œuvre évoque la monarchie de Juillet, proclamée en 1830.

Le Lion étant le signe astrologique du mois de juillet, ce serait un hommage à Louis-Philippe : La monarchie, représentée par le lion, écrase le serpent, symbole du mal et des ennemis du roi.

En revanche, jamais Barye n’a pu observer un tel combat, qui est une interprétation romantique. Le romantisme se développe en France au XIXe siècle, Il s’oppose au style classique qui s’est imposé au début du XIXe siècle et qui prône les valeurs morales de l’Antiquité. Les artistes romantiques trouvent leurs sujets dans les faits divers, l’actualité, la nature. Ils suivent la même voie que les grands écrivains de leur temps, comme Victor Hugo, Chateaubriand, ou Alexandre Dumas. Ils redécouvrent la nature vierge et indomptée et représentent les animaux dans leur état originel, sauvages et violents, combattant, tels les lions, les tigres, les serpents ou les rhinocéros.

Fin du parcours "La chasse au lion".
Pour rejoindre la pyramide, prenez les escalators en face de vous, et tournez à droite vers la sortie. Nous avons traqué un bon nombre de lions ! Protecteur, ami, symbole, allégorie, dompté, ennemi, mais il y en a encore beaucoup d’autres à voir…

 

Auteur(s) des textes : (Site Le louvre.fr)
Geneviève Bresc Bautier
Mériam Ben Sass

 


Commenter cet article

Labaronne 19/10/2012 15:58


..............il a une dent gâtée, que ça doit faire mal ça, à faire rugir

Michel 28/10/2012 04:58



En effet, bonne remarque !...



Loqman 19/10/2012 07:53


Une manière ludique de visiter ce beau musée.

Michel 28/10/2012 04:57



Excellente proposition ! Merci JP



JPSIAM 19/10/2012 05:18


Je n avais jamais autant visite le Louvre, quand je passe en dessous des arcades je pense surtout a Moliere.

Michel 28/10/2012 04:56



J'espère pouvoir réaliser d'autres articles...



Articles récents

Hébergé par Overblog