Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Citations - Poèsie

En ce moment, mon humeur

se situe entre moucheron et lion

J'aimerais parfois être une "terreur"

Alors que je crois bien n'être.. qu'un "pion".

 

***

 

"Va-t'en, chétif insecte, excrément de la terre! "
C'est en ces mots que le Lion
Parlait un jour au Moucheron.
L'autre lui déclara la guerre.


"Penses-tu, lui dit-il, que ton titre de Roi
Me fasse peur ni me soucie ?
Un boeuf est plus puissant que toi :
Je le mène à ma fantaisie. "


A peine il achevait ces mots
Que lui-même il sonna la charge,
Fut le Trompette et le Héros.


Dans l'abord il se met au large ;
Puis prend son temps, fond sur le cou
Du Lion, qu'il rend presque fou.


Le quadrupède écume, et son oeil étincelle ;
Il rugit ; on se cache, on tremble à l'environ ;
Et cette alarme universelle
Est l'ouvrage d'un Moucheron.


Un avorton de Mouche en cent lieux le harcelle :
Tantôt pique l'échine, et tantôt le museau,
Tantôt entre au fond du naseau.


La rage alors se trouve à son faîte montée.
L'invisible ennemi triomphe, et rit de voir
Qu'il n'est griffe ni dent en la bête irritée
Qui de la mettre en sang ne fasse son devoir.


Le malheureux Lion se déchire lui-même,
Fait résonner sa queue à l'entour de ses flancs,
Bat l'air, qui n'en peut mais ; et sa fureur extrême
Le fatigue, l'abat : le voilà sur les dents.


L'insecte du combat se retire avec gloire :
Comme il sonna la charge, il sonne la victoire,
Va partout l'annoncer, et rencontre en chemin
L'embuscade d'une araignée ;
Il y rencontre aussi sa fin.

Quelle chose par là nous peut être enseignée ?
J'en vois deux, dont l'une est qu'entre nos ennemis
Les plus à craindre sont souvent les plus petits ;
L'autre, qu'aux grands périls tel a pu se soustraire,
Qui périt pour la moindre affaire.

 

Jean de LA FONTAINE   (1621-1695)

 

Sources : http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/

Commenter cet article

Jean-Marc 10/03/2011 10:28



Sois un moucheron, cher Michel, et si ton "copro" est un pisse-vinaigre, qu'il sache qu'on n'attrape pas les mouches avec ce liquide!


Mais au fait, dans le grand carnaval des animaux, le bélier ne se situe-t-il pas entre lion et moucheron?


Bises.



Michel 10/03/2011 17:59



OK pour le moucheron...


Mais au fond, je préfère encore le Bélier (du coup je l'avais oublié celui la)..


Je sens que si l'on m'enbête, je vais foncer dans le tas, gare aux enquiquinants car un coup de bélier, ça fait mal...





Bises


Michel



TititeParisienne★ 09/03/2011 13:57



J'adore cette fable de LA FONTAINE, que de souvenirs ...



Michel 09/03/2011 15:21



Il avait du talent le bougre ..... 


Bonne soirée Véronique


Bises - Michel



Peggy 09/03/2011 13:43



Le plus terrible n'est pas toujours celui qu'on croit!!!J'aime bien cette fable mais sans l'araignée à la fin, avec un happy end...


"Titi riquiqui, maousse costaud" (voilà ton nouveau cri de guerre!!!!) face aux lions qui t'entourent!!! 


Courage!! Je t'embrasse!!


Peggy.



Michel 09/03/2011 15:20



Serais-tu craintive devant ces p'tites bêtes aux pattes velues ?


En partant rappeler à l'ordre un copropriétaire qui ne paye pas ses charges, je vais faire ce cri de guerre.... Si ça marche je l'adopte en toute cuirconstances


Bisous


Michel



anika 09/03/2011 09:33



Pas de panique, tout va bien, le soleil brille


Bisous bonne journée



Michel 09/03/2011 15:18



Oui Cela va aller... Un grand coup de fatigue !!!


Bises - Michel



JPSIAM 09/03/2011 08:26



Michel, prends ton temps et redescends avec nous.
Jean-Pierre



Michel 09/03/2011 15:18



Il serait temps que j'écoute les bons conseils...


Merci Jean-Pierre



jp 09/03/2011 07:21



Je suis sous le charme.
La journée commence bien !
MM



Michel 09/03/2011 15:17



Merci JP


Excellente journée pour toi


Michel



Articles récents

Hébergé par Overblog