Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Thaïlande-Aujourd'hui

D’habitude, en cette saison, le climat devient "frais" enfin, un peu plus frais. En ce moment, il rappelle plutôt celui des mois chauds d’avril ou mai.

Sur les plages de Jomtien et Dongtan Beach, les nombreux touristes, dont beaucoup de Russes, offrent longuement leurs corps aux rayons du soleil.

Autrefois, Dongtan était un long espace de sable devant de vastes champs. Les seules plages occupées étaient celles de Jomtien. Quelques très rares constructions se perdaient dans la nature. Mais, je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre…. Je sais, cette musique est connue !

Plus tard, on construisit quelques paillottes *, enfin un genre de parapluie écologique offrant un peu d’ombre. (* voir photo : Jomtien 1988 à la fin de cet article).

Ensuite, la municipalité planta  des arbres d’essences diverses, les immeubles poussèrent plus vite en retrait de la plage que ne poussent les champignons en Auvergne après une averse. A Dongtan, une route se terminant en impasse fut construite entre les immeubles et la mer. Heureusement, elle resta interdite à la circulation la journée.

Voici plus de 25 ans que nous avons pris nos quartiers dans cet espace où s’accumulèrent au fil des années, plages payantes et quelques espaces publics. Les arbres poussèrent facilement et nous offrirent un ombrage pour que nous ne terminions pas en fin de journée couleurs langouste au bouillon. Pour ma part, assis sur une chaise longue, en retrait, sous les arbres, je demandais au plagiste un parasol complémentaire. On n’est jamais trop prudent.

La nuit tombée, les vagues valsaient sous la lune. Quelques promeneurs s’aventuraient. Ils étaient seuls au monde protégés par la nuit, enivrés par l’odeur de la mer, bercés par le bruit des vagues sous un clin d’œil de connivence de la lune. Trop d’intimités dérangeantes peut-être ou demande sécuritaire des nombreux hôtels avec accès sur la plage, la fée électricité fut installée avec de puissants projecteurs accrochés sur d’immenses pylônes. Exit, la lumière lunaire.

Tout dernièrement, les arbres autour et sous les pylônes furent élagués, une version asiatique de "Massacre à la tronçonneuse".(voir photo ci-dessous).

Dongtan beach OUT (14)

Adieu donc cette protection végétale, que ne remplacera jamais un unique parasol.

Dongtan beach OUT (23)

Dongtan beach OUT (20)

Dongtan beach OUT (17)

Dongtan beach OUT (13)

La plage est nue !

Dongtan-beach-OUT--11-.JPGLa semaine dernière, j’ai testé ce puissant soleil dans cette plage ainsi transformée. Je ne puis rester (le matin) guère plus qu’une heure. Un peu à contre cœur pour le plagiste que nous connaissons depuis un quart de siècle, j'ai donc quitté cet espace de parasols et transporté ma peau claire un peu plus loin, vers Jomtien, où j’ai retrouvé des arbres... au dessus d’un parasol… 

Dongtan beach Plage arbres (1)

Dongtan beach Plage arbres (4)

Dongtan beach Plage arbres (6)

 


1988 Jomtien

Photo Jomtien 1988. (situé aujourd'hui : derrière le poste de Police Jomtien)        

Commenter cet article

natacha 01/01/2013 12:25


Bonjour Michel, le tourisme de masse fera toujours d'énormes dommages collatéraux à la Nature. Ces spots hideux participent à la pollution lumineuse pour quoi ? un soi-disant confort ?! Il n'y a
donc plus de place aux cyclesnaturels du jour et de la nuit ! Ces parasols aussi exotiques qu'ils soient, abris d'un certain tourisme, ne remplaceront jamais la majesté des eucalytus géants qui
bordent encore certaines plages du sud. Heureusement Michel vous avez retrouvé un havre de paix ! Bonne plage   Natacha   

Michel 05/01/2013 02:19



Bonjour Natacha,


Même si je ne passe pas beaucoup de temps à la plage, j'ai trouvé un meilleur endroit. Cela m'a permis de bousculer un peu des vieilles habitudes. Un vieux proverbe ne dit-il pas en
France:     "A quelque chose malheur est bon !".


Bien à vous.  Michel



Rolot 23/12/2012 10:45


Avant tout Joyeux Noel


 


Voilà pourquoi moi j'ai chaisi de m'enfuir de ce paradis devenu enfer...trop de pollution ( air et touriste, ceux que l'on voit en rue on n'aimerai pas les avoir comme voisin) bref chacun fait
comme il pense


moi j'ai fait mon choix


 


bonne chance et n'oubliez pas votre masque à oxygène, vos lunettes masquantes pour ne pas voir les horreurs, etc etc


 


Francis 

Michel 29/12/2012 15:17



Trop tard pour souhaiter un joyeux Noël....-  Pardon pour ce retard à répondre.


C'est vrai que la clientèle est parfois "gratinée".....



Loqman 23/12/2012 09:20


C'était vraiment un "autre monde"
Pour les arbres, dommage... Ils n'ont pas encore pensé à bétonner la plage ?
C'est vrai, tout ce sable qui se glisse dans les chaussures... désagréable non ?
Tristesse.

Michel 29/12/2012 15:16



Moi je verrais plutôt la plage goudronnée plutôt que betonnée...


C'est plus souple au soleil !..



Articles récents

Hébergé par Overblog