Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Histoire d'un jour

Des cris retentissent à l’hôtel. Il y avait bien longtemps ! On dirait des gens qui se battent, les paroles sont difficiles à comprendre, couvertes par les coups. Les cris, les coups, les pleurs, les supplications, c’est net quelqu’un passe un mauvais quart d’heure.

Il n’est pas possible de rester là sans réagir. Soudain, plus rien, le soulagement m’envahit, je reste l’oreille tendue, sur le qui vive. Hélas, ce moment de répit n’aura pas duré longtemps et tout recommence, encore plus fort, encore plus violent. L’inquiétude fait place à la frayeur. Il y a Danger. Il faut faire quelque chose.

Très vite, je sors dans le couloir, lorsqu’une voix apeurée et en pleurs appelle au secours. C’en est trop, les bruits proviennent d’une chambre proche. Je connais bien ces gens. La colère me gagne, je pousse leur porte qui n’est pas fermée à clef et découvre l’horreur.

L’agresseur s’apprête à frapper encore à coup de poing.  L’agressée, recroquevillée sur le carrelage est méconnaissable. Devant ce triste spectacle, aucun mot ne sort de ma bouche, la haine me conduit vers celui qui frappe. Face à lui, stupéfait par ma rage et mon intrusion, il reste la main levée. Je l’accroche par le tee-shirt et le pousse  vers la porte fenêtre du balcon. N’opposant aucune résistance, il m’est assez facile de le pousser encore... La colère est avec moi et la vision de ce qu'il vient de faire est tellement lâche que l'envie me prend de le pousser encore un peu pour le faire basculer dans le vide.

Néanmoins, très vite, je prends conscience de ma propre violence avec cet acte irréversible. Je le lâche, toujours sans un mot, je recule et me précipite vers l’agressée. Elle pleure silencieusement, ses bras entourant sa poitrine. Par téléphone, je préviens la réception de l’hôtel et l’aide à se soulever pour sortir de la chambre. Action difficile avec la raclée qu’elle vient de prendre. Doucement, tout doucement, nous avançons dans le couloir, je la soutiens jusqu’à ce que la sécurité de l’hôtel la prenne en charge.

Il est temps d'avoir une explication, je retourne alors vers celui qui a eu la main lourde. Il ne se trouve pas dans la chambre, ni dans la salle de bains. Je ne comprends pas, j’avance vers le balcon et en me penchant, je vois sa silhouette 4 étages plus bas dans une drôle de position….

Pris de panique, j’étouffe, ma poitrine me fait très mal, mon cœur s’emballe, ma respiration se coupe, je ne peux plus respirer , j'ouvre en vain la bouche, je me débats, j’ai mal, j’ai mal, j’ai très mal et … j’ouvre les yeux…. dans mon lit !...

Je suis en nage, je tremble, j’ai vraiment du mal à respirer, j’ai peur, je ne comprends pas... les images sont encore devant moi mais je suis dans mon lit. Que s'est-il passé ?

Il me faudra du temps pour comprendre que je viens de faire un cauchemar. Je ne peux toujours pas me lever, je tente de contrôler mes angoisses…… Pas facile !

Enfin, tout rentre dans l’ordre tout doucement, je suis exténué, fatigué, anéanti. Il est 5 heures. (Minuit en France). Ce matin, impossible de me rendormir, tout est trop vrai, trop présent, trop angoissant.

Quelle histoire !

 


Voir aussi

Nuit perturbée

Sauvé du crash aérien par un mal de dos !

 



 

Commenter cet article

Veronique75019 16/04/2011 12:18



Quel cauchemar !!



Michel 16/04/2011 16:24



Bof ! il y en a de temps en temps, mais tous ne valent pas la peine d'écrire !


Ma question reste néanmoins sans réponse : Pourquoi ?.... Mais c'est pas grave, je ne vais pas faire une crise de nerfs..


Bises Véronique


Michel



L@urence 15/04/2011 21:22



ouf, la fin me rassure


mais dis donc, quel drôle de rêve fais tu !


c'est angoissant !


tu l'as trés bien décrit, on dirait vraiment une scene en vrai


bisous michel et bonne nuit pour ta nuit à venir



Michel 16/04/2011 03:07



OUF ! ce n'est pas très souvent heureusement.  Souvent, je sais que j'ai rêvé mais je ne m'en souviens pas ... comme beaucoup de monde.


La dernière nuit, j'ai dormi comme un bébé


Merci L@urence - Bises


Michel



Jean-Marc 15/04/2011 19:30



Excellent, cher Michel, ce récit plein de suspense et au rythme haletant!


Je t'assure que je me suis laissé porter par l'histoire au point de juger très délicate ta position face cet énergumène qui aurait pu avoir envie de changer de victime et se ruer sur toi!


J'imagine dans quel état tu t'es réveillé, mais après tout, s'apercevoir que tout cela n'était qu'un cauchemar, c'est le rêve...


Bises.



Michel 16/04/2011 03:05



Oui Jean-Marc, c'est le rêve... mais pas le pied !... Ouh là là, quel réveil brutal  dur dur !!!!


Mais c'est bien quand on comprend - enfin - que tout celà n'était que foutaise !


Il reste alors le POURQUOI ?..


Heureusement, je ne connais pas cela toutes les semaines !


Bises et Bon week-end


Michel


 



liline50300 15/04/2011 13:42



bonjour, oh là là!!!! une impression pénible que je connais bien au révail d'un cauchemar et souvant il faut plus de la matinée pour retrouver son état normal!!! j'en suis souvant la victime...
mais quel suspence quand tu nous conte cel!!! BISES LILINE



Michel 16/04/2011 03:01



Bonjour LILINE,


Je confirme, il est difficile de passer à autre chose lorsque c'est très violent...


Ma solution : écrire (quand je le peux). Mais finalement, il y en a peu qui reste en mémoire. Alors c'est bien plus difficile car ce mauvais sentiment, ce sont les suites du cauchemar, on
voudrait s'en souvenir (pour l'effacer) et cela ne revient pas ...... et cela tourne longtemps dans la tête la journée qui suit...


Je te souhaite sincèrement de doux moments ce week-end et des nuits fort paisibles !!


Bises - Michel



francoise d'avignon 15/04/2011 09:21



bonjour michel


vous etes en net progrès , le recit de cette fois est bien plus poignant , plus haletant , on s'y croirait  vraiment déjà je sentais la peur au ventre , ....ne vous sachant pas  auteur
de polars  , le suspens etait total ,


heureusement que ce ne fut qu'un cauchemard,


mais quand même il se passe quelque chose qui vous perturbe pour faire de tel rêves, est-ce la fête et toute l'agitation qu'elle engendre qui agit sur votre mental  ou bien avez vous décidé
de nous montrer que vos talents d'écrivain sont toujours omnipresents


pour ce qui est du mal au dos , j'ai vecu la meme chose il y a quelques mois , mais je n'etais pas couchée et tout d'un coup en me relevant venant de poser quelque chose a terre , donc en me
relevant meme chose que vous coincée , j'ai un peu paniquée , j'etais a angle droit , avec  comme une aiguille dans le dos , de suite je me suis demandée comment me sortir de là , le
telephone  en bas , comment descendre impossible , j'ai pris sur moi et fais  la respiration ventrale , histoire de reprendre le controle et me trainer jusquà  la salle de bains ,
mais moi j'ai une baignoire encore fallait il l'enjambée avec la peur du mal , de cette douleur dans le dos , vous connaissez .....,encore concentration et levé de jambe tout doucement doucement
comme font lces petits animaux les paresseux, enfin hissée la dedans , l'eau chaude tres chaude, j'ai vidé le cumulus (500l) je ressemblais a un homard , mais je pouvais enfin 
respirer  a peu pres normalement  et me frictionner  du bout des doigts sur le petit noeud qui s'etait fait dans mon bas de dos , un petite boule grosse comme un petit pois, et
tout ça comme vous surement suivi de 3 semaines de bonnes douleurs surtout au lit , mais j'etais rassurée c'etait un pincement et pas le reveil de mon hernie discale , ce que j'avais craind


en avez vous une vous ,?  ou etait ce occasionnel suite à une mauvaise position?


enfin quoique ce soit c'est terriblement eprouvant , tout comme votre fin de nuit , mais qu'elle histoire !!! qui aurait pu être vraie et qui vous montre que la violence sommeille en nous tous ,
prête à bondir !!


moi qui vous croyais quelqu'un de tres calme , je me mefirai maintenant ! si un jour je vous  croise de ne pas vous contrarier    allez grosses bises et bonne journée
..a tresvite   francoise d'avignon bled ...



Michel 16/04/2011 02:53



Il doit bien y avoir quelque chose qui a déclenché ce rêve ! Mais je ne sais pas quoi ... Enfin tous ces cauchemars, une fois transformés en articles sont vite oubliés.Et, il n'y en a pas
beaucoup dont je me souviens le lendemain matin....


Quand au mal de dos, c'était très souvent autrefois (conséquence des cartons de livres transportés pendant des années)...


Très bonne journée à vous Françoise.


Michel



Eglantine 15/04/2011 08:42



hélas ça aurait n'etre pas un cauchemar...combien de fois cette scène de par le monde et souvent tout pres de nous que nous ne voyons pas ou n'entendons pas...


une de nos aminautes a écrit il y a quelques mois en arrière le calvaire réel et la mort de sa nièce à la suite de scenes comme celle là...mon ami Michel raconte moi "un sourire" stp pour oublier
ton si affreux reve


bisous


 



Michel 16/04/2011 02:40



Je me demande bien POURQUOI ce rêve ?...


Qu'ai-je pu voir, ou entendre pour que cela revienne la nuit avec beaucoup de violence ? Tu as raison, cela arrive bien plus souvent que l'on ne croit ...


Pardon Eglantine pour ce mauvais rêve !


Bisous



Peggy 15/04/2011 08:07



Hello!!


Très bien écrite ton histoire!! On s'y croit!! Je me suis dit: "mon oncle est un héro"!!! ......en fait j'ai bien peur que mon oncle ait encore abusé de "thé"....Pas de thé avant de se coucher, faut-il le répéter??!!! Sinon, voilà ce qui arrive:  on a le sommeil très agité, et on
cauchemarde!!!Voilà une bonne excuse pour finir "ta nuit" à l'abri d'un parasol, allongé sur une chaise longue, bercé par le bruit des vagues, caressé par la brise, tout en sirotant une tasse
de......grenadine!!!


Passe une bonne journée, tu la mérites après une telle nuit!!


Je t'embrasse!


Peggy.



Michel 16/04/2011 02:37



Non pas un héro.... un rêveur un peu branque ! 


Dorénavant, ce sera THE sans eau ... D'ailleurs, l'eau elle est partout dans les rues, c'est démentiel


Bises et Bon week-end.


 



jp 15/04/2011 07:57




Tu aurais quand même nous prendre des photos pendant ton intervention musclée contre ce butor.
A bon ? Tu n’arrives pas à faire des photos quand tu dors ? Moi j’y arrive très bien !
Mon secret : Je rêve 24 :24




Michel 16/04/2011 02:35



Impossible ! Le flash aurait rendu FOU FURIEUX l'agresseur 


Mais je m'inscrits pour tes cours du soir ....


Bon week-end JP.



JPSIAM 15/04/2011 01:37



Des le début on est pris par ton histoire et
l’on rentre dans le jeu. La fin nous fait découvrir que tu as fait un cauchemar. Michel, il est 5 heures Paris s’éveille a dit un certain monsieur. Jean-Pierre



Michel 16/04/2011 02:32



Bonjour Jean-Pierre,


J'ai déjà eu beaucoup des rêves bizarres, mais celui ci fut le top 1 par la frayeur. D'ailleurs ce réveil brutal m'a permis de m'en souvenir ... bien souvent il n'en reste rien sinon un vague
malaise.


Mais tout va très bien..... maintenant


Bonne journée


Michel



Stephan 15/04/2011 00:54



PAsses une bonne nuit quand meme



Michel 16/04/2011 02:28



Merci Stephan - Bonne journée à toi !


 



Articles récents

Hébergé par Overblog