Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Humour

4 octobre 2007
C'est l'histoire d'un mec… Coluche aurait commencé ainsi !...

En fait, je ne sais pas si, autrefois, c'était un …mec ou simplement un garçon efféminé ! Aujourd'hui, ce n'est pas vraiment un homme, mais ce n'est pas non plus une femme.

La première fois que je le (la) vis, c'était la tête penchée au dessus des poubelles de la plage, triant, récupérant et emportant sur sa très vieille bicyclette, entièrement rouillée (quelque mois plus tard, elle sera repeinte en bleue, voir photo ci-dessous) : papier, plastique, cartons …

Il (elle) est habillé(e)  d'un pantalon asiatique ocre, en toile légère, très large que l'on replie sur la taille, d'une chemise blanche, une casquette blanche sur la tête . Très propre !

Lorsqu'il (elle) se releva, je vis son visage. Horreur, c'était Halloween !.... Impossible de donner un âge précis, ce n'était pas très jeune, ce n'était pas très vieux mais ça en avait l'air !... (Vie difficile -surement, peut-être également alcool – drogue … Maladie ?). Et pour améliorer sa présentation, une couche de fard à faire pâlir les bétonneurs de la maison Bouygues. Le maquillage était raté, car au lieu de cacher les rides et la peau granuleuse, le « plâtre » en accentuait les traits. L'Oréal n'était pas arrivé jusque là !

Les lèvres peintes au rouleau, les sourcils vus de loin ressemblaient à deux limaces au dessus des yeux, je ne voulais pas regarder mais ne pu m'en empêcher – Vision cauchemardesque !

Plusieurs jours de suite, je croisais ce personnage étrange à l'ouvrage dans les poubelles et finis par ne plus trop y prêter attention.

Mais, voici que depuis quelques jours, j'ai retrouvé soit le matin en descendant à la plage soit en soirée lorsque je vais dîner notre affairé(e) des poubelles, reconnu(e) grâce à sa bicyclette d'un autre âge (son enfance ?)…. Cependant, tenez vous bien, le (la) voici habillé(e) d'un ensemble beige clair, toujours pantalon très large, d'un immense foulard et d'un gigantesque chapeau. Tout est très bien assorti !

Trois drapeaux, au bout de longues hampes en fer, ornent la bicyclette et volent au vent : un drapeau Thaïlandais, un drapeau jaune avec une décoration qui semble être le drapeau royal et un autre dont je ne connais pas la signification.

Les fards du visage – hélas – n'ont pas changés !

Ce matin, nous nous croisons une fois encore. Moi je regarde, mais il (elle) est très fière et je pense : voici l'éboueur transformé en «  Princesse » qui va faire du shopping !

Et pour vous une courte histoire de Pattaya….

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog