Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le billet de Michel

Observer - Photographier - Partager....

Publié le par Michel
Publié dans : #Les choses de la vie

Quand la vieille femme a choisi un sac en plastique pour ses produits d'épicerie, le jeune gars à la caisse lui a reproché de ne pas se mettre au "vert"…

 

Le caissier disait que les gens de la génération de la vieille dame ne comprenait décidément rien le mouvement environnementaliste, et que au bout du compte, seuls eux, les jeunes, payeraient pour cette génération d’anciens qui ont gaspillé toutes les ressources !

 

La vieille femme s'est excusée auprès de lui et a expliqué:

 

"Je suis désolée, mais nous n'avions pas le mouvement vert de notre temps."

 

Alors qu'elle quittait le magasin, la mine déconfite, le jeune caissier, crâneur, en rajouta une couche:

 

"Ce sont des gens comme vous qui avez ruiné toutes les ressources à nos dépens. C'est vrai, vous ne teniez absolument pas compte de la protection de l'environnement dans votre temps !"

 

La vieille dame admît qu'à l'époque, on retournait les bouteilles de lait, les bouteilles de Coke et de bière au magasin.

 

Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau, et on utilisait les mêmes bouteilles à plusieurs reprises. À cette époque, les bouteilles étaient réellement recyclées !

 

Mais c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement vert !

 

De mon temps, on montait l'escalier ; il n’existait pas d'escaliers roulants dans tous les magasins ou les bureaux.

 

On marchait pour se rendre l'épicerie aussi ! On ne prenait pas un bolide à 300 chevaux-vapeur machine à chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux coins de rue.

 

Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement vert ! 

 

À l'époque, on lavait les couches de bébé; on ne connaissait pas les couches jetables.

 

On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge; pas dans une machine énergétique avalant beaucoup de puissance. On utilisait déjà l'énergie éolienne et solaire pour vraiment sécher les vêtements

 

À l'époque, on recyclait systématiquement les vêtements qui passaient d'un frère ou d'une sœur à l'autre. C'est vrai !

 

Mais on n’avait aucune idée du mouvement vert.

 

À l'époque, on n'avait qu'une TV ou une radio dans la maison ; pas une télé dans chaque chambre. Et la télévision avait un petit écran de la taille d'une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l'État du Montana.

 

Dans la cuisine, on s'activait pour brasser les plats et pour préparer les repas; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts.

 

Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait des rembourrages comme du papier journal ou de l’ouate, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.

 

À l'époque, on utilisait juste "l’huile de bras" pour tondre le gazon ; On n'avait pas de tondeuses à essence auto-propulsées.

À l'époque, on travaillait fort physiquement; on n'avait pas besoin d'aller dans un club de santé pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l'électricité…

 

Mais, vous avez raison: on ne connaissait pas le mouvement vert.

 

À l'époque, on buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif; on n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à chaque fois qu'on voulait prendre de l'eau.

 

On remplissait les plumes fontaine au lieu d'acheter un nouveau stylo ; on remplaçait les lames de rasoir au lieu de tout simplement jeter le rasoir à chaque rasage.

 

Mais bon, c'est vrai, qu’on ne connaissait pas le mouvement vert !

 

À l'époque, les gens prenaient le tramway et les enfants prenaient leur vélo pour se rendre à l'école au lieu d'utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi de 24 heures.

 

On avait une prise de courant par pièce, pas une bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d'aujourd'hui."

 

Et elle avait raison la dame : A son époque, on ne connaissait pas le mouvement vert; mais chacun vivait tout simplement chaque jour de sa vie dans le respect naturel de l'environnement

 

 


 

 

Commenter cet article

Florian 05/07/2011 13:48



Salut !


Ben ... je vais pas être très original, en disant que je partage l'unanimité des commentaires !


Justement, une panne d'électricité hier soir, nous a plongés, mes voisins et moi, dans une sorte de détresse bizarre, nous faisant faire la liste de ce à quoi il fallait faire attention à cause
de cette panne ( congélo qui décongélotte, frigo qui défrigotte ... ).


Du coup, on était comme des c..., incapables de se préparer à manger ! Bon, c'est vrai, en même temps, EDF nous a fourni un prétexte pour aller faire un petit resto !! ( à moto ... c'est pas très
vert, mais ça fait plaisir. J'y serais bien allé en calèche, si j'en avais une ! )


Merci pour ton petit rappel aux origines qu'on oublie trop souvent, et trop rapidement.


Bye.



Michel 08/07/2011 09:14



Merci mon cher Florian....


Il m'est arrivé la même chose en Thailande lors de mon dernier séjour. Plus d'électricité pendant toute une soirée avec la lumière vacillante d'une bougie ....pas moyen de faire grand chose sinon
attendre !





 


 



L@urence 04/07/2011 22:35



trés bel article !!!


trés pertinant


la societé de consommation a tout pourri


bonne nuit Michel



Michel 08/07/2011 08:59



Merci L@urence


Bonne journée


Michel



Stephan 04/07/2011 20:08



Voilà ma façon de penser également bravo madame !



Michel 08/07/2011 08:58



Merci Stephan pour ta visite.


Michel



Jean-Marc 04/07/2011 18:05



Bravo Michel pour ton coup de gueule que je partage entièrement. Voilà encore un petit con qui est persuadé que la Terre ne tournait pas avant le jour béni de sa naissance et qui se permet de
donner des leçons ou de faire des reproches à une dame qui pourrait être sa mère ou sa grand-mère. Ce genre d'échauffés du "mouvement vert" réussissent surtout à me rendre vert... de rage!


"I's'cré pus vieux qu'san grand-pé" dit une expression de mon pays de Caux pour décrire ce type de petits donneurs de leçons. 



Michel 08/07/2011 08:58



"I's'cré pus vieux qu'san grand-pé" 


Moi ITOU mais je sais pas dire en Cauchois



TititeParisienne 04/07/2011 17:25



Bonjour Michel ; Et oui dans le temps le mouvement vert n'existait pas, mais on consommait moins, je me souviens des bouteilles que j'allais apporter chez l'épicier, avec les quelques pièces de
monnaie ma soeur et moi on s'achetait des bonbons ... C'était la belle époque ! 


Passe un bon début de soirée, gros bisous, Véronique.



Michel 08/07/2011 08:38



Les bonbons à l'unité chez la marchande du coin...


On avait beaucoup moins de choses mais nous n' étions pas si malheureux pour autant !


Bises véronique


Michel



Eglantine 04/07/2011 08:04



est ce que nous avons les mêmes sources ?


BISOUS



Michel 08/07/2011 08:32



  Sans aucun doute, Eglantine !


Bises


 



jp 04/07/2011 07:32



Je suis vert ... de plaisir en lisant cela!
MM



Michel 08/07/2011 08:31



Merci JP


A Bientôt...



JPSIAM 04/07/2011 01:42



Les écolos en herbe sont en général ceux qui polluent le plus sans s’en apercevoir !Jean-Pierre


 



Michel 08/07/2011 08:30



Ecolos à Paris !



Articles récents

Hébergé par Overblog